« Suspendus » Poème de Jérémy Le Suisse

Quelle parenthèse sucrée !

Fugitifs et discrets sourires…

Mais l’on sait… Ce temps va mourir.

Buvons ces minutes sacrées !

 

Éphémère complicité,

Résonnent encore nos rires

Sous la chape de saphir.

Mais où sont-ils, nos apartés ?

 

Durant quelques jours, suspendus…

Retrouvons ce bonheur perdu

Et ces promesses susurrées.

 

Désormais, je rêve et soupire,

M’abreuvant de ces souvenirs…

En sonnets, ils seront narrés

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire