Ses lèvres charnelles (Texte d’Océanne)

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:
 Les contours de ses lèvres étaient si bien dessinés, que pour moi, le désir d’allonger les miennes sur les siennes était devenu une sorte d’obsession malsaine. Parfois, je me surprenais à le regarder droit dans les yeux, ne contrôlant plus mes pulsions maladroites, je laissais rouler mes yeux sur ses jolies ondulations. Cette couleur rosâtre me captivait. Elles étaient sans retouche, sans artifice, avec de légères gerçures qui leur donnaient un charme inévitable. J’ai dû les observer une tonne de fois, sans jamais m’en lasser.
 Elles possédaient une beauté charnelle qui ne me laissait pas indifférente. J’étais drôlement perturbée par l’effet qu’elles me procuraient .  C’était une nouvelle excitation, pourtant identique à celle que je ressens lorsque ses longues mains frôlaient mon corps. Les poils qui s’hérissent, la chaire de poule, l’envie qui glissait sous la culotte, celle qui stimule.
Ses lèvres pulpeuses me donnaient envie de faire l’amour.
Je ne saurai pas capable d’expliquer la sensation qui envahissait mon être chaque fois qu’elles rentraient en contact avec ma chaire.
J’en devenais totalement dépendante, je ne savais refuser à leurs approches.
Elles m’ont envoûtée. Je me suis laissée prendre par cette tentation sexuelle qui ne me lâchera sûrement jamais.
De ravissantes lèvres qui dominaient une femme …

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire