Parler d'Amour

« Petite poupée, ne va pas à l’encontre de ce que tu es » : Un texte de Sophie

« Petite poupée, ne va pas à l’encontre de ce que tu es » : Un texte de Sophie

Auteur

Petite poupée, ne va pas à l’encontre de ce que tu es.

Tu as beau crier que tu hais le Monde entier

Moi, je sais que ce n’est pas vrai

Tu as oublié que je suis ta conscience et ton âme

Tu m’as emprisonnée pour ne pas que je te blâme

Mais petite fée, je te vois derrière ton sourire figé

Penses-tu vraiment qu’il est suffisant pour nous protéger ?

Il n’a jamais pu arrêter un coup bas, une souffrance

Si c’est un bon allié, il est aussi une aberrance.

Tu ne peux pas continuer à nous détester

Toi et moi, sommes âme et sang liés

Ne te renferme pas sur toi, je t’en prie

Tu vas finir par nous tuer de ton mépris

Tu as oublié que je suis ta conscience et ton âme

Tu m’as emprisonnée pour ne pas que je te blâme

Abandonne ton sourire juste une fois

Pour que je nous laisse aller à tes peurs, ton manque de foi en moi

Je ne veux que notre bien, tu le sais

A travers toi, je peux nous relever

Tu as le droit de baisser les bras

Je ne t’en voudrais pas

Tu as suffisamment encaissé pour nous deux

Tu nous as bien protégés d’eux

Il est temps d’assumer ton explosion d’amour

Que tu verses ces quelques larmes, c’est ton tour

Tu ne peux continuer de nous cacher

Nous ne faisons qu’un, ma petite fée, ma moitié …

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.