« Ils ont beau me dire » : Un poème poignant de Geoffrey

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Ils ont beau me dire : Par Geoffrey

Ils ont beau me dire, qu’il faut l’oublier.

Ils ont beau me dire, qu’il faut avancer,

Qu’il faut continuer,

De sourire,

Et ne plus pleurer.

Facile à dire !

Ils ont beau me dire, qu’il faut sortir,

Parler, s’amuser,

Etre bien entouré.

Mais moi, je suis bien seul,

Seul sur mon canapé,

Seul à faire la gueule,

Seul à fumer et à chanter.

Ils ont beau me dire,

De retourner travailler,

Arrêter de lui parler,

Rencontrer des jolies filles,

Les inviter à danser.

Avoir de nouveaux projets,

Penser au futur,

Sans elle, cela me torture.

Moi, je suis bien seul,

Seul sur mon canapé,

Seul à faire la gueule,

Seul à fumer et à chanter.

Ils ont beau me dire,

Que j’n’ai pas connu l’amour,

Qu’il faut souffrir,

Encore et toujours.

Quitter l’appartement,

Retourner chez mes parents.

Stop, n’essayez pas de comprendre,

Je ne veux plus rien entendre !

Je veux juste être seul,

Seul sur mon canapé,

Seul à faire la gueule,

Seul à fumer et à chanter,

A penser et à danser.

Et toi, tu as beau me dire,

Que nous sommes séparés,

Que c’est la seule réalité,

Que je me voile la face,

Que notre amour s’efface,

Que tu es bien sans moi,

Que tu ne reviendras pas,

Que nous sommes différents,

Que ça passe avec le temps.

Tu as beau me vexer,

Ne plus me parler

Et essayer d’oublier.

Mais même toi,

Même toi tu n’m’auras pas,

Tu n’m’enlèveras pas,

Cet immense espoir, de revivre un soir,

Seul à tes côtés.

Et te regarder,

Te caresser et t’embrasser.

En attendant, je vivrai,

J’avancerai sans pleurer,

Je continuerai,

De rire et de chanter.

Peut-être que j’inviterai,

Des jolies filles à danser.

En attendant,

Je penserai au futur,

Et profiterai du présent,

Sans oublier mon passé.

Geoffrey

Découvrez d’autres poèmes de Geoffrey :

La vie, l’amour, l’espoir

C’est drôle j’ai perdu la femme de ma vie

Attendre

Vivre au jour le jour

Crédit photo : @sharon_christina

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire