Manque de confiance en soi : tous les symptômes

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Le manque de confiance en soi est très répandu et a des répercussions sur la vie personnelle, amoureuse, professionnelle, sociale des personnes qui en souffrent. Ce n’est pas une maladie, ce n’est pas un simple trait de caractère. C’est quelque chose qui définit une facette de la personnalité et qui peut être une entrave sévère à l’épanouissement d’une personne au quotidien. Confiance en soi, estime de soi, image de soi, tout est relié. Timidité, pudeur, maladresse, peurs, croyances limitantes ? Comment savoir si on manque de confiance en soi ? Quels en sont tous les symptômes ? Pour vous aider à savoir si cela vous concerne, voici 20 signes, les principaux symptômes, liés les uns aux autres, du manque de confiance en soi.

Manque de confiance en soi : tous les symptômes

#1 Des signes physiques

Le manque de confiance en soi peut se ressentir directement via des réactions physiques. Votre corps réagit face à une situation dans laquelle vous êtes mal à l’aise. Un entretien d’embauche, un discours, une prise de parole devant un public, un rendez-vous amoureux… Bafouillement ou bégaiement, rougissement ou plaques rouges sur le visage et le cou, mains transpirantes, bouche sèche, transpiration. C’est comme si votre corps vous envoyait des signaux d’alarme et vous « trahissait » face à une situation inconfortable ou particulièrement stressante pour vous. Cela peut aussi avoir des effets sur le poids, à peu manger et être très mince pour se faire « oublier ». Ou au contraire à compenser et souffrir de surpoids ou d’obésité pour mettre son corps entre les autres et soi. On parle souvent à ce sujet d’alimentation émotionnelle.

#2 Une justification permanente de ses actes

Quand vous essayez sans cesse d’expliquer, de justifier vos actions, c’est qu’au fond, vous ne les assumez pas totalement. Avoir l’impression de devoir se justifier pour ses mots et ses actes est bien un signe de manque de confiance en soi. C’est comme si vous ne vous permettiez pas de choisir, de décider librement. D’avoir une légitimité dans vos paroles, vos gestes et vos agissements. Vous avez besoin d’avoir l’aval de quelqu’un d’autre ou tout au moins l’assurance que ce que vous avez dit ou fait est justifié aux yeux des autres.

#3 L’incapacité à faire des choix

Ce signe est en lien étroit avec le précédent. Etant donné que chaque responsabilité que vous prenez vous semble écrasante et demande, à votre avis, légitimité et justification pour être valable, le moindre choix peut être insurmontable. De ce fait, vous êtes souvent confronté à une incapacité à faire des choix.  Peur de vous tromper, de ne pas savoir quoi faire. Vous préférez laisser aux autres autant que possible les choix et décisions. Ce qui est compliqué pour votre vie personnelle dans laquelle vous parvenez difficilement à établir des projets de vie et des buts à définir.

#4 Un manque de persévérance

Là aussi, cela va de pair avec les symptômes précédents. Votre manque de persévérance est un signe clair de votre manque de confiance en vous. Tout est lié et donc cette incapacité à faire des choix vous empêche donc d’aller au bout d’un projet. Vous procrastinez sans cesse en reportant vos rêves, vos projets, vos ambitions au lendemain. Finir ce que vous commencez est un défi. Et vous considérez que vous n’êtes jamais prêt à vous lancer, que ce n’est pas le bon moment. Bref, vous avez toujours une excuse pour abandonner, remettre à plus tard et donc au final, ne rien faire.

#5 La peur de l’échec : un des symptômes importants du manque de confiance en soi

Cette incapacité à faire des choix, à prendre des décisions et à mener à bien des projets est étroitement liée à votre peur de l’échec. Vous avez la forte conviction de ne pas pouvoir réussir. Que tout ce que vous voulez est au-dessus de vos moyens, de vos capacités, de vos forces. Pour vous, vous êtes incapable de, illégitime, pas assez doué, fort, intelligent… Vous êtes persuadé que si vous essayez quelque chose, vous allez le rater. Cette peur est fortement ancrée en vous mais vous n’avez pas conscience que c’est une croyance limitante infondée.

#6 Votre leitmotiv : imaginer toujours le pire

L’anxiété est un grand marqueur du manque de confiance en soi. On s’imagine toujours le pire quand on tente d’entreprendre un projet, ce qui nous mène à se décourager avant même d’avoir essayé. C’est exactement ce qui vous caractérise : en plus de la peur de l’échec, vous cultivez l’auto-sabotage. « C’est trop beau pour être vrai, je ne mérite pas ce qui m’arrive, de toute façon ça ne va pas durer ». Le bonheur vous fait peur parce que vous doutez de votre valeur, et donc vous n’êtes pas convaincu que c’est pour vous, que c’est mérité. Donc vous abandonnez ou sabotez vos chances de vous épanouir.

#7 Une insatisfaction permanente

Evidemment, à force de ne faire aucun choix, de ne prendre aucune décision, de ne voir aboutir aucun projet, votre vie ne vous convient pas et vous êtes toujours insatisfait. C’est paradoxal n’est-ce-pas ? Vous ne voulez rien faire pour changer les choses mais vous n’êtes pas heureux de cette situation. C’est un cercle vicieux, un engrenage négatif duquel vous avez du mal à sortir. Le manque de confiance en soi, en plus des angoisses et de l’anxiété, peut entraîner de l’ennui et surtout des moments de déprime, voire de basculer dans la dépression souriante ou pire, la dépression pure et dure.

#8 Le syndrome de l’imposteur

Evidemment, vous ne pouvez pas ne jamais rien dire, rien faire, rien décider. Dans votre vie familiale, personnelle, professionnelle et sociale, vous êtes quand même confronté à des choix et des décisions à mettre en pratique. Seulement, quand enfin vous agissez, c’est le syndrome de l’imposteur qui vous rattrape. L’impression qu’on vous félicite alors que vous ne le méritez pas vraiment ? Pour un dossier géré au bureau, un bon dîner cuisiné, un problème réglé, quel qu’il soit… Vous auriez pu mieux faire, vous ne méritez pas de bravo ou de merci. Les compliments, ça vous met mal à l’aise car vous ne vous sentez pas légitime à les recevoir. C’est aussi un manque de confiance en soi.

#9 Des difficultés d’adaptation

Ces différents blocages peuvent donc occasionner des difficultés plus ou moins fortes, selon les situations, d’adaptation. Il vous est difficile de vous sentir à l’aise dans de nombreux cas, avec certaines personnes, dans certains contextes. Vous êtes donc plutôt renfermé, solitaire, si vous ne vous sentez pas dans votre zone de confort. Ou alors vous allez vous sentir en décalage avec les autres, ne sachant pas toujours quoi dire ou quoi faire, comment vous comportez tellement vous avez peur du regard des autres et de ce qu’on peut penser de vous. Cela s’appelle la blemmophobie et c’est étroitement lié au manque de confiance en soi.

#10 La peur de l’inconnu et de l’avenir

Ces symptômes cachent en fait de nombreuses peurs, presque des phobies, qui vous empêchent de croire en vous. Ce n’est donc pas surprenant que la peur de l’inconnu et donc de l’avenir viennent compléter le tableau. Ne pas savoir où vous mettez les pieds vous terrorise, vous n’aimez pas l’imprévu. Pour parer à cela, vous avez tendance à essayer de tout contrôler pour être sûr qu’il n’y aura pas de catastrophe ou de mauvaise surprise. Le maniaque du contrôle ou Control Freak comme on l’appelle n’aime ni les imprévus, ni les changements de programme, ni les surprises. Encore une fois, cela vous sort de votre zone de confort.

Lire aussi : Les 7 mauvaises habitudes à perdre pour avoir confiance en soi

Manque de confiance en soi : 10 autres symptômes

#11 Des angoisses récurrentes

Evidemment, avec tout cela, il n’est pas étonnant que vous soyez une personne angoissée et stressée. L’anxiété est à la fois un symptôme et une conséquence d’un manque de confiance en soi. C’est un état émotionnel souvent associé à un manque de confiance en soi ou dans la vie en général. Tant que vous ne développez pas votre confiance en vous-même, vous vivrez toujours dans l’anxiété de ce qui peut arriver dans certains domaines de votre vie.

#12 L’impossibilité à profiter du moment présent

Le lâcher prise vous est totalement étranger. Profiter du moment présent est en effet compliqué pour vous car cela signifie faire confiance à l’instant, au contexte, à vous et aux autres. Même si vous passez un bon moment, il y a toujours au fond de vous une peur de ce manque de confiance en vous qui ne demande qu’à se réveiller pour vous renvoyer une mauvaise image de vous et donc vous gâcher le moment présent.

#13 Une vie végétative

Avec toutes ces peurs et ces croyances limitantes qui vous accompagnent au quotidien, qui définissent votre vie même, il est difficile d’avoir une vie épanouissante. Vous stagnez et végétez, vous n’évoluez pas vraiment dans l’existence. La routine, l’ennui, la procrastination, voilà ce qui définit votre existence en grande partie. Vous n’allez pas vers les autres, vous ne profiterez pas des occasions qui se présentent, vous stagnez et vous vous contentez de ce que vous êtes et avez.

#14 La peur d’être jugé : sur la défensive avec les autres

On pourrait penser que ce manque de confiance en soi fait de vous une personne totalement silencieuse, vulnérable, solitaire. C’est en partie vrai, mais pas complètement. En effet, vous avez des interactions avec les autres, et heureusement, vous ne pouvez pas vous enfermer dans une grotte. Vous avez, même si c’est un cercle restreint parfois, votre famille, vos amis, vos collègues. Mais vous acceptez difficilement une remarque, même pour votre bien. Le moindre commentaire est considéré comme une critique ou une attaque, alors c’est votre ego qui réagit et vous vous défendez. C’est la preuve que vous êtes fragile à l’intérieur et que vous avez une image négative de vous.  Ce n’est pas tant le besoin d’avoir toujours raison que l’impression d’être encore dévalorisé, jugé. Vous le faites déjà vous-même alors si les autres en rajoutent, le vase déborde.

#15 Les autres et vous, une éternelle comparaison

Quand on n’a pas confiance en soi, se comparer aux autres est le pire exercice à faire et pourtant c’est plus fort que vous. C’est comme si vous aviez besoin de vous conforter dans votre dévalorisation et cette mésestime de vous-même. Cela dit, il existe plusieurs variantes : se comparer et se dévaloriser de ne pas être comme les autres, se sentir en danger quand les autres sont « mieux » que nous, ou alors se montrer rabaissant pour écraser l’autre et se valoriser un peu plus. La vérité c’est qu’être concentré sur les autres vous empêche complètement de travailler sur vous.

#16 Un manque de confiance dans les autres

Comment faire confiance aux autres alors que vous n’avez pas confiance en vous ? Cela rejoint l’adage selon lequel pour s’aimer quelqu’un, il faut d’abord apprendre à s’aimer soi. De toute façon, le manque de confiance en soi est évidemment lié à l’amour de soi. Ce manque de confiance global pollue, abîme ou empêche vos relations aux autres car vous voyez tout en noir et ne pouvez vous empêcher de vous méfier des autres. La méfiance peut parfois virer à la paranoïa.

#17 Manque de confiance en soi = besoin d’être rassuré en amour

Dns le cadre d’une relation sentimentale ou de son couple, une personne qui manque de confiance en elle aura tendance à douter très facilement de l’amour que lui porte son partenaire et à solliciter régulièrement des preuves d’affection, d’amour et d’engagement. C’est votre cas ? Vous avez besoin de preuves d’amour, d’être rassuré, pour ne pas avoir en plus ce manque de confiance en soi dans le couple. Mais les deux sont liées et de là peut naître une forte dépendance affective de votre part à l’égard de votre partenaire.

#18 Une tendance à la jalousie

Les personnes qui manquent de confiance en elles ont tendance à être plus possessives et plus jalouses que les autres. Cela commence souvent avec la susceptibilité. La crainte du rejet est au cœur de ce type de réactions. Vous avez du mal avec la confiance en général alors comment ne pas éprouver de jalousie ? Ce sont toutes vos échelles de valeur, vos curseurs et vos repères qui sont détraqués par votre manque de confiance en vous.

#19 Des relations amoureuses chaotiques

Tous les signes précédents conduisent inévitablement à ce constat : votre vie amoureuse est compliquée. Soit vous êtes en situation de dépendance affective, soit vous tombez dans un cas de jalousie maladive. Evidemment, cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas capable d’être en couple, mais votre bonheur à deux est fortement amputé par ce manque de confiance en vous qui a des conséquences sur votre relation.

#20 Le manque de confiance en soi, c’est un problème d’amour de soi

Tous ces symptômes, ces signes, nous amènent inexorablement à cette conclusion. Le manque de confiance en soi, c’est l’incapacité à s’aimer tel que l’on est. A s’aimer suffisamment. C’est cette tendance permanente à se rabaisser, ce besoin d’être rassuré sur sa valeur et ses qualités sans croire vraiment les autres. C’est un déficit énorme d’estime de soi et d’amour. Une faible confiance en soi alimentée par une faible estime de soi est en effet le terrain idéal pour que se développent les troubles de l’image de soi.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire