Blemmophobie ou la peur du regard des autres : comment s’en défaire ?

La blemmophobie ou la peur du regard des autres est un trouble phobique qui peut être un véritable obstacle dans la vie sociale et professionnelle. Ce n’est pas simplement de la pudeur ou de la timidité. Elle peut concerner plus spécifiquement le corps et le regard porté, par autrui, sur celui-ci. En d’autres termes, c’est la peur de se ridiculiser, d’être montré du doigt, jugé. Un blemmophobe évite les activités de groupe, ne va pas prendre la parole en public ni exposer son corps de peur d’être jugé. Il n’ira donc pas facilement à la plage ou à la piscine, parfois même difficilement chez le médecin. Toutefois, il est possible de traiter cette phobie. Blemmophobie, comment s’en défaire ?

La blemmophobie ou la peur du regard des autres, est une phobie sociale

La blemmophobie est l’une des phobies sociales. Elle est définie comme une  peur  irrépressible du regard des autres. Il ne faut pas l’assimiler à une simple forme de timidité. Ce trouble psychologique est la marque d’un manque énorme de confiance en soi.

En effet, un blemmophobe a tendance à se comparer aux autres, ce qui entraine une importante baisse de l’estime de soi, et une dévaluation de ses qualités et de ses capacités.

D’où vient la blemmophobie ? 

Il semblerait que cette peur du regard des autres ait trois sources principales : 

1) Le manque de confiance en soi

On se demande sans cesse ce que les autres pensent de nous, s’ils nous aiment bien ou font semblant, etc. Pour être apprécié(e), nous laissons alors les autres prendre les décisions à notre place.

2) Une difficulté à accepter la critique  

Personne n’aime être critiqué, mais les personnes blemmophobes font tout pour l’éviter et préfèrent être face à leur propre conscience plutôt qu’à l’avis des autres.

3) Vouloir plaire à tout le monde

Il arrive souvent que nous ayons envie de plaire au plus de personnes possible sans écouter ses réelles envies et faire ses propres choix.

Les signes de la blemmophobie

La peur panique du regard des autres répond à des signes de crise d’angoisse tels que :

  • des palpitations, des sueurs, des douleurs thoraciques, ou encore des tremblements.
  • la bouche sèche et la gorge nouée, simplement à l’idée de parler en public et même s’évanouir et perdre connaissance.
  • une attitude discrète pour éviter de se faire remarquer.
  • en cas de blemmophobie sévère, les personnes atteintes essaient même de préparer à l’avance ce qu’elles vont dire et quel comportement adopter afin de ne pas paraître ridicules envers les autres.

Comment affronter le regard des autres ? 

Concrètement, affronter le regard des autres peut se faire par de simples exercices quotidiens, mais il faut apprendre à prêter attention aux situations dans lesquelles on essaie de plaire aux autres pour désamorcer ce comportement. 

1) Apprendre à dire non

Dire non, c’est apprendre à s’affirmer et à se sentir plus libre. Le conflit n’est pas forcément quelque chose de négatif. Il est normal de rencontrer des désaccords et de ressentir des émotions fortes comme de la colère.

2) Différencier la critique et le jugement

Faire le tri dans ce que disent les autres entre critiques constructives et jugements. Il ne faut pas tout prendre mal. 

3) Plaire à tout le monde est impossible

En vivant selon le regard des autres, on met ses besoins au second plan. On doit faire ses propres choix. 

4) Prendre conscience qu’on n’est pas le centre de l’attention

En vivant en fonction du regard des autres, on finit par ne plus faire attention qu’à cela, mais le monde ne tourne pas autour de nous, et la plupart des gens se moquent de ce qu’on peut faire.

5) Ne pas vouloir plaire à tout le monde, c’est éviter les personnes toxiques

Les individus toxiques, comme les pervers narcissiques, s’agrippent à la moindre faiblesse d’une personne pour la manipuler. Ces individus déprécient et critiquent sans cesse la personne sur laquelle ils ont l’emprise, d’où l’importance de ne pas leur laisser de prise à laquelle s’accrocher. 

6) Ne plus avoir peur de déplaire ou décevoir

Il faut apprendre à dépasser cette peur de déplaire lorsque cela est nécessaire. On a tous une personnalité avec des défauts et on fait tous des erreurs.

7) Arrêter de se dévaloriser

Cesser de nourrir ce sentiment d’infériorité est nécessaire pour faire ce travail de reconstruction de confiance en soi, afin de s’accorder autant d’importance que les autres.

8) Rester soi-même avant tout

C’est toute la difficulté des blemmophobes mais c’est le but à atteindre pour s’en défaire. En effet, il faut cesser de vivre uniquement dans la peur du regard et du jugement de l’autre. Afin de pouvoir vivre pleinement, il faut devenir pleinement soi-même.

Les différents traitements de la phobie

Afin de réussir à lutter contre la blemmophobie, il est judicieux de la traiter dès l’apparition des premiers symptômes.

  • L’idéal est d’effectuer une thérapie cognitive-comportementale  ou PNL qui aidera le patient à affronter progressivement ses peurs et ses angoisses pour arriver à mieux les maîtriser.
  • Des thérapies douces et naturelles comme les fleurs de Bach ou l’auto-hypnose. 
  • Une aide psychologique pour reprendre confiance en soi, ne plus avoir peur de déplaire ou de décevoir.

Le corps étant au centre de la problématique de cette phobie, ce qui permet un meilleur rapport au corps aidera à accepter le regard des autres comme par exemple :

  • Se réconcilier avec son corps et l’image qu’on en a par des exercices de visualisation créatrice, et notamment l’EFT
  • Aller à la piscine ou se baigner à la mer quand la confiance sera plus ancrée. L’eau est l’élément naturel idéal pour ressentir son corps, l’accepter, pour lâcher prise et profiter d’une bulle où le regard des autres ne compte plus.
  • Faire des séances avec un coach spécialisé dans l’image, le relooking, le développement personnel, selon le blocage le plus important.
  • Pratiquer une activité qui aide à accepter le regard des autres et favorise l’expression corporelle en contact ou sous le regard des autres, comme la danse ou le théâtre. 

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire