La jalousie en amour : Pourquoi elle est dangereuse et malsaine

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

La jalousie en amour, c’est le désir de posséder l’être aimé, ce qui génère la peur de le perdre au profit d’un rival.

Alors on peut penser que la jalousie est une preuve d’amour, car cela montre que l’autre est important pour nous. Cela peut rassurer l’ego. En fait, à petite dose la jalousie est plutôt positive, car elle permet de pouvoir être en alerte d’un éventuel danger, celui de perdre un être cher.

Cependant, la jalousie peut vite créer un climat anxiogène pour le couple si elle n’est pas maîtrisée. Je vous explique ici pourquoi la jalousie en amour est dangereuse et malsaine.

La jalousie en amour est synonyme de peur et d’insécurité

Personne n’est fier d’être jaloux. C’est un ressenti qui s’assume difficilement, dont on a honte la plupart du temps. D’ailleurs on parle souvent de « crises de jalousie », comme s’il s’agissait d’une maladie psychologique.

De plus, la jalousie est une émotion qui a pour origine la peur. Quand on est jaloux(se), on n’est pas serein(e), et on ne se sent pas en sécurité dans son couple, car on anticipe le pire. On devient anxieux(se), colérique ; et cela peut virer à l’obsession et prendre beaucoup de place dans le quotidien.

La jalousie en amour montre un manque de confiance

En l’autre

Si vous avez peur que l’autre vous trompe ou vous quitte pour quelqu’un d’autre, c’est que vous ne lui faites pas confiance. Vous ne vous sentez pas en sécurité à ses côtés, et vous n’arrivez pas à vous fier à lui.

Le manque de confiance en soi dans le couple peut être tel qu’on va mal interpréter ses faits et gestes, on va surveiller ses appels, regarder son téléphone quand il/elle est sous la douche etc., car on est en quelque sorte persuadé(e) qu’il/elle nous cache quelque chose, même s’il/elle nous assure que ce n’est pas le cas.

Le problème ? Sans confiance, un couple peut difficilement rester soudé.

Car comme l’a dit Christine, Reine de Suède du 17ème siècle : « L’amour fait naître la jalousie, mais la jalousie fait mourir l’amour »

En soi

La jalousie démontre également un manque de confiance en soi. Si vous avez peur qu’il/elle vous trompe ou vous quitte pour quelqu’un d’autre, c’est qu’inconsciemment vous pensez ne pas être assez bien pour lui/elle. Vous pensez ne pas le/la mériter.

La jalousie, c’est finalement une dévalorisation de soi-même. Car quand on a confiance en soi à l’inverse, on n’a pas à avoir peur que l’autre parte. En effet, s’il décide de partir, c’est qu’il n’a pas su capter notre valeur, et dans ce cas on ne veut pas de lui dans notre vie, car on sait ce qu’on vaut.

La jalousie en amour va à l’encontre de la liberté

Comme je le disais plus haut, la jalousie est le désir de posséder l’autre, de le réduire à une propriété, un bien possédé. Donc l’être aimé est peu valorisé, car il est enfermé dans une relation d’appartenance où il ne se sent pas libre.

Quelqu’un de jaloux va souvent être dans le contrôle. Il va vouloir savoir avec qui vous sortez et vous demandera de ne pas rentrer trop tard, ou de le tenir au courant régulièrement. Il exigera peut-être que vous ne portiez pas cette jolie jupe courte qui vous met en valeur.

Si on creuse un peu le côté psychologique du phénomène, la jalousie est le refus de défusionner avec l’autre. Cela viendrait de l’enfance, quand l’enfant comprend qu’il ne fusionne plus avec sa mère, car elle s’éloigne pour le laisser devenir indépendant, ou alors à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur.

Ces passages de vie qui peuvent paraître anodins sont parfois vécus comme une souffrance extrême par certains enfants. D’où la peur à l’âge adulte de revivre cette défusion, de perdre l’être aimé à tout jamais.

La jalousie peut amener un comportement toxique

Il y a différents niveaux de jalousie. Et quand ce sentiment dépasse une certaine limite et devient une obsession, voire de la paranoïa, c’est ce qu’on appelle la jalousie maladive, qui est de l’ordre de la pathologie.

Freud a même émis l’hypothèse qu’être jaloux, c’est aussi fuir son propre désir d’infidélité. En effet, on projetterait sur son partenaire sa propre envie d’aller voir ailleurs. « Si moi je ressens cette envie, c’est sûr qu’il/elle doit la ressentir aussi. »

Donc le jaloux refoulerait ses propres désirs par culpabilité, et à la place les attribuerait à son partenaire. Sympa ! C’est ce que le psychanalyste appelle la « jalousie de projection ».

Pour finir avec le côté toxique de la jalousie, on ne peut pas compter le nombre de crimes qui ont pour origine ce sentiment ! Il suffit de regarder les reportages de faits divers à la télévision… On se rend compte que la jalousie peut créer un vrai désir de vengeance passionnel.

Donc on sait que ce sentiment, quand il est mal maîtrisé, peut détruire un couple, une amitié, une famille etc. D’où l’importance d’apprendre à apprivoiser cette émotion si on la subit au quotidien et qu’on en souffre, pour qu’elle prenne moins de place.

Conclusion : la jalousie en amour

La jalousie en amour, c’est ok à petites doses et quand on sait maîtriser cette émotion. Le plus important finalement est de maintenir un équilibre, que cela ne devienne pas une obsession. Car sinon la jalousie peut facilement détruire une relation qui aurait pu fonctionner.

Alors retenez qu’aimer de façon saine, c’est vouloir le bonheur de l’autre avant tout, même si cela doit impliquer qu’on ne fasse pas partie de sa vie. Aimer, c’est lui laisser sa liberté…

Marie du site trouver la bonne personne

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire