Lettre d’amour à mon beau-père

Trouver les bons mots pour écrire une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Les familles recomposées ne sont plus des exceptions aujourd’hui. Il est courant qu’un enfant grandisse auprès d’un beau-père ou d’une belle-mère. Si l’amour filial est une chose magnifique, il existe des liens qui se créent par le cœur et non par le sang. Il y a des situations ou un beau-père prend la place du père, où il devient un vrai papa. Non pas qu’il vole la place du père biologique, mais celui-ci est absent de la vie de son enfant. Qu’y a-t-il de plus beau qu’un enfant qui a une seconde chance d’avoir un vrai papa dans sa vie ? Voici la lettre de Louis, 30 ans, à son beau-père qui est entré dans sa vie alors qu’il avait 10 ans. Voici un exemple de lettre d’amour à mon beau-père.

Lettre d’amour à mon beau-père : Merci pour tout

« Papa,

J’ai choisi de commencer cette lettre par le mot papa et non pas par ton prénom car cette lettre, c’est celle d’un fils à son père. Encore plus que celle d’un enfant à son beau-père. Voilà vingt ans que tu es entré dans ma vie. Aujourd’hui j’en ai 30 et toi 60, tu es arrivé dans ma vie jeune quadra, aujourd’hui te voilà jeune retraité et moi jeune adulte et futur papa.

Quelle plus belle occasion pour écrire une lettre d’amour à mon beau-père ?

Nos deux anniversaires qui sont des caps dans nos vies et l’arrivée de ce bébé qui va faire de moi un père. Et, je l’espère de tout mon cœur, un père à la hauteur de celui que tu as été pour moi. Par cette lettre, je veux que tu saches que tu es mon modèle, mon exemple, ma référence depuis vingt ans.

Si je t’écris cette lettre aujourd’hui, c’est pour te dire merci. Merci pour tout, merci d’avoir été là pour moi depuis toutes ces années.

Merci de m’avoir considéré comme ton fils, d’avoir été comme un père.

 Je n’ai jamais senti de différence entre nous tous, entre tes vrais enfants et moi, jamais. J’étais comme un oisillon tombé du nid quand tu as rencontré maman, un petit garçon à la fois joyeux et triste, espiègle mais qui avait désespérément besoin de l’amour d’un père.

Maman était là mais maman ce n’était pas papa. Je sais que toi non plus tu n’étais pas papa mais tu es celui qui m’a fait découvrir ce que devait être, ce que pouvait être un père, un vrai.

Tu es entré dans ma vie alors que j’étais un petit garçon.

Je crois pouvoir dire aujourd’hui que je suis devenu un homme, et ça c’est grâce à toi. Je suis sorti de l’enfance, ai traversé l’adolescence et je suis entré dans l’âge adulte à tes côtés.

Tu m’as raccompagné depuis toutes ces années sans lâcher ma main une seule fois. Sans jamais me rabaisser, me comparer.

Je n’ai jamais senti sur moi un regard de ta part qui n’était pas un regard bienveillant ou paternel.

Alors oui tu es mon beau-père comme on dit dans le langage courant mais pour moi tu es bien plus que ça. Tu es celui qui venait me chercher à l’école, m’emmenait au sport ou m’aidait à faire mes devoirs. Celui qui m’a consolé, rassuré, donné de la force. Tu es aussi celui qui représentait l’autorité, qui me punissait parfois des bêtises que je faisais. Mais avant tout celui qui m’a encouragé, poussé vers le haut.

Cette lettre d’amour à mon beau-père est avant tout une lettre de gratitude

Tu n’as jamais cherché à remplacer mon père, tu n’es coupable de rien, tu n’es pas responsable de son absence, de son indifférence. Non, toi tu es mon sauveur, celui qui m’a montré ce qu’un père doit être. Tu m’as réconcilié avec l’idée de famille.

Une famille recomposée certes mais une famille solide qui s’aime.

Et puis surtout tu es, en plus d’être mon père, l’homme qui a rendu le sourire à ma mère ; qui l’a rendue heureuse à nouveau.

Il y a tellement de mercis que je pourrais t’écrire depuis vingt ans. Je ne sais pas vraiment comment écrire cette lettre sans qu’elle ne devienne une liste interminable de remerciements.

Tu as été, tu es et tu seras encore pour de nombreuses années je le sais un beau-père exceptionnel. Et dans mon cœur, tu es mon père, mon référent paternel. L’homme qui compte le plus dans ma vie. Je n’ai pas à me sentir coupable de cela.

Si j’ai poussé droit, si j’ai grandi les pieds enfin bien ancrés dans le sol, enraciné tel un arbre mais avec la tête dans les étoiles, l’esprit ouvert aux autres, c’est grâce à toi. Oui c’est grâce à toi si je ne me suis pas enfermé dans ma coquille et que j’ai osé m’envoler du nid.

Maman et moi, nous avons eu beaucoup de chance de croiser ton chemin.

Une chance immense que tu entres dans notre vie et que tu choisisses d’y rester. Voir votre amour est depuis toutes ces années un bonheur de chaque jour. Pouvoir me dire que j’avais un nouveau papa a été un cadeau de la vie.

Tu n’imagineras jamais je crois à quel point tu as changé ma vie. Je sais que tu sais cet amour que j’ai pour toi, cette reconnaissance, cette gratitude.

Cette fierté, celle d’un fils pour son père, peu importe qu’il soit beau-père ou pas. Pour moi, tu es depuis vingt ans celui qui mérite que je l’appelle papa. »

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire