Parler d'Amour
L’écriture? Texte d’Océanne

L’écriture? Texte d’Océanne

Auteur

Tant de fois, on m’a posé cette question.

Pourquoi j’écris ? J’ignore la réponse.

Je suis sans doute née pour ça. J’ai éventuellement les doigts qu’il faut pour pianoter sur ce clavier à 105 touches. Je ne joue certainement pas le même instrument que vous, musicien aux grands talents.
J’écris, moi !
J’écris pour vous montrer que les sentiments peuvent être animés. Je rends tous les mots humains pour vous toucher davantage. Je veux que cela résonne en vous comme le « boum !!! » Qui frappe dans ma cave à récits.

Et bien, oui, car chaque écrivain se doit de tournicoter dans la tête du lecteur.
Ce n’est pas le cas vous-dites ? Je vais vous faire dire le contraire.
Vous allez me dire que vous n’imaginez pas quand vous lisez ?
Vous ne pensez pas à rendre l’écrit vrai, qu’il prenne un aspect réaliste ?
Pour le comprendre, vous êtes bel et bien obligé pour découvrir l’authenticité de l’histoire.
Je le sais qu’en lisant, vous ressentez et voyez.
Quand je me mets à jouer de mon instrument, cela devient aussi harmonieux qu’une danseuse de balais. C’est une passion, vous savez. Dans mon cas, ça l’est.

L’écriture me fait évacuer, j’écris pour cracher ce venin, j’écris pour crier, j’écris pour dévoiler, j’écris pour effacer ma timidité médiocre, j’écris ce qui est douloureux, mais un minimum rempli de bonheur, j’écris pour rallumer la flamme éteinte, J’écris pour maquiller la tristesse. Je vis dans mes lettres.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

En voici les couleurs de ma vie:

J’emménage dans une ville appelée «Français» par la suite, je vis en compagnies de la grammaire. Je suis la voisine de la conjugaison, qui est souvent compliquée à cause de ses terminaisons. Ah oui … J’allais l’oublier. Comment aurais-je pu le négliger. Ma pire ennemie, qui se corrige de temps en temps. Madame L’Orthographe. Une femme qui ne m’aura jamais aidée.

Je parais étrange, je le sais bien. Mais, chacun d’entre nous a ce côté intrigant, bizarre. C’est avantageux, j’approuve ceci, car nous avons tous un brin de merveille.
Être différent n’est pas une tare.

Cela vous permettra d’apercevoir au loin quelque chose d’inégal. Au beau milieu de toutes ces jolies fleurs, vous dégagerez un parfum si frai et doux, à la fois que le premier venu se dirigera vers vous.
C’est alors à ce moment que vous serez fière de ne pas faire partie de toute cette troupe de moutons.

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

2 comments

  • J’ai l’impression de me reconnaître dans ce que tu écris dans cet article 🙂 A chaque fois que quelque chose bouleverse ma vie, dans le bon comme le mauvais sens, j’aime l’écrire, pour évacuer, pour mettre des mots sur des sentiments… C’est tellement bénéfique !
    Je suis contente de voir qu’il n’y a pas que moi qui fait ce “truc bizarre”, alors que tant d’autres personnes préfèrent tout garder en elles 🙂

    Reply
    • Je suis très heureuse de savoir que certaines filles se retrouvent dans ce/ces texte(s) car cela faisait partirde mes objectifs ! Et j’ai réussi !
      L’écriture c’est avant tout pour évacuer n’importe quels sentiments… Mais, nous sommes libres de les exprimer de diverses manières ( le dessin, la musique, l’écriture ect…)
      Merci, d’avoir posté un commentaire j’en suis ravie!
      #orélia

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.