Insomnies : Un texte dans lequel beaucoup vont se reconnaître

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Insomnies.

Lorsque le sommeil devient ton pire ennemi.

Lorsque celui-ci t’appelle vers tes pires cauchemars et t’entraîne dans tes plus sombres heures, alors que reste-t-il comme repos de l’esprit ?

La faiblesse de nos pensées, de nos peurs et de nos doutes. On ne contrôle plus rien et on se laisse aller à ses plus inattendus vagabondages. Sommeil je te hais. Songe,tu me tues. Je t’ai pourtant aimé mais là je n’en peux plus.

J’aimerais pouvoir récupérer comme autrefois. Apprécier te retrouver et me laisser bercer par ta douce mélodie et le doux silence dans lequel j’aimais me blottir lorsque tu prenais soin de moi.

Comment en suis-je arrivé-là ? Par la chute d’un amour, j’y ai aussi abandonné ma foi et mes lois. Franchi l’interdit qui me mène pas à pas, à un non retour, une vague image de moi.

Tu m’épuises sommeil perdu. Tu me fais perdre la tête, consciente de ton abus. Je souhaiterais être de nouveau sereine. Lorsque je me glisse dans tes bras de trêve. M’abandonner corps et âme perdue à ton plus beau désir pour que mes insomnies deviennent à leur tour, qu’un simple souvenir.

Alors j’espère, j’en rêves et j’en crève, de t’aimer de nouveau, paisible sommeil.

Sophie

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

1 réflexion au sujet de “Insomnies : Un texte dans lequel beaucoup vont se reconnaître”

  1. Bonjour,

    Je suis artiste compositeur interprète. Je suis tombée par hasard sur l’écrit de Sophie sur L’Insomnie et j’aimerai pouvoir entrer en contact avec elle car je souhaiterai m’inspirer de ces paroles pour une des chansons de mon album.

    Auriez vous ses coordonnées?

    Merci infiniment,

    Elwing

    Répondre

Laisser un commentaire