Aimer sans liens : Un texte profond de Acissej Bernargaryen

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Aimer sans liens

Nous nous enfermons dans des schémas imposés par nos croyances limitantes.

Se dire qu’une relation n’est pas suffisante, simplement car elle ne  correspond pas à ce que l’on connaît ou à ce à quoi on pouvait penser en se projetant dans une relation a deux…

Alors quo i?! Parce qu’une complicité intense se créée entre deux personnes,  qu’elles n’ont pas d’appartenance l’une envers l’autre, qu’elles ne vivent pas ensemble ou n’ont pas de contacts virtuels réguliers, qu’elles s’enlacent tendrement plutôt que de s’embrasser, cela ferait de leur relation quelque chose de faux, d’impossible ou d’inopportun ?!

Lorsque nous partageons des moments sincères avec quelqu’un, que l’on se lève après une nuit à ses côtés en se trouvant belle, en étant fière et forte de montrer qui l’on est avec simplicité et authenticité, que l’ on ressent cette vulnérabilité  chez l’autre qui vous fait comprendre qu’il est ouvert et sans masque, que ses envies vous portent et que les vôtres le font rêver, que tout est simple avec lui et que ce, qu’importe s’il vit loin, que vous ne vivrez jamais ensemble, que vous ne fonderez jamais une famille, que vous ne serez jamais exclusifs…

Qu’importe devant toute cette légèreté, cette intensité et cette joie que cela peut vous procurer.

Lorsque l’on ressent ça, on vit un amour inconditionnel et il est bon d’en être conscient et de le vivre à 100% au-delà de tout ce dont on a pu se convaincre auparavant.

Lorsqu’on ressent ça on peut se considérer chanceux et ne rien avoir à regretter car ces instants-là, valent bien plus que tous les espoirs de changement,  les compromis, les fausses promesses, les mises au point, les amours à sens uniques, les aventures d’un soir, les mauvais timing…

Alors savourez ce cadeau si vous le rencontrer, savourez-le chaque fois qu’ il vous est donné de partager sa route, 1h, 1jour, 1 mois… qu’importe. Prenez-le précieusement et n’en perdez pas une miette, tant qu’il vous est offert.

Lire d’autres textes d’Acissej Bernargaryen

Un mot à l’homme qu’on attend, qu’on aime et qui ne s’ouvre pas

L’autre moi

J’aimerais t’aimer comme toi tu en as besoin

Amour inconditionnel

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire