Un magnifique poème pour sa maman ( de Nicolas Vandeweghe )

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Un très joli poème que Nicolas a écrit pour sa mère.

 

Tel le temps court sur mes peines,

Tel le vent souffle sur les plaines

Et toujours tu étais là, protectrice

De la chaire de ta chaire préceptrice

***

Tu m’as tout donné sans le voir

Amour, sagesse, goût et savoir

Tout ce que nul autre n’aurait pu

Et malgré moi, même si je suis têtu

***

J’ai grandi dans ton giron

A peine sortie de tes jupons j’envisage ma vie et mon avenir

Bonheur, qu’une chose peut ternir

Sans ta présence au premier rang

***

Toute cérémonie perdrait mon temps

C’est ton sourire qui l’illuminera trop sombre et terne si tu n’es pas là

Il n’est rien sans toi que j’envisage

Soleil resplendissant qu’est ton visage

Si la nuit t’enlève à moi, ne sera complet

Le bonheur de la vie dont je pourrais rêver

Des lecteurs ont réagi

Cet article a suscité des réactions puisque 1 lecteur a laissé un commentaire. Vous aussi, participez à la conversation, partagez votre point de vue, votre accord, votre désaccord dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

1 réflexion au sujet de « Un magnifique poème pour sa maman ( de Nicolas Vandeweghe ) »

Laisser un commentaire