Lettre pour réconforter une amie après une fausse couche

Trouver les bons mots pour écrire une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Certaines épreuves sont si horribles à vivre qu’on a l’impression qu’on ne s’en remettra jamais. Un deuil, une grave maladie, un traumatisme. C’est une épreuve que personne ne souhaite vivre. Et pourtant il est vrai qu’on a tous ou presque autour de nous une amie, une cousine, une collègue, une connaissance qui a vécu ce drame. Et si on se sent souvent démuni et impuissant face à cette perte qu’elle a subie, il faut pourtant l’entourer. Par quelques mots, une présence, quelques gestes, les amis doivent être là dans les moments difficiles. Une vraie amie apporte soutien et réconfort en toutes circonstances. Ce n’est pas évident, aussi pour vous aider à trouver les bons mots, voici une lettre pour réconforter une amie après une fausse couche.

Lettre pour réconforter une amie après une fausse couche

« Ma chérie,

Je sais que rien ne pourra atténuer l’immense chagrin que tu ressens en ce moment. J’espère juste que ces quelques mots mettront un peu de baume sur ta douleur. Cette difficile épreuve que tu vis est sans aucun doute l’une des pires souffrances qui puisse arriver dans une vie. Je ne peux que l’imaginer. Je connais ta force et ton courage et je sais que tu réussiras à aller de l’avant d’ici quelques temps.

Mais en attendant, si je peux te donner un petit conseil peut-être, laisse tes émotions et tes ressentis s’exprimer. Pleure quand tu en ressens le besoin, crie quand tu suffoques de douleur et souris quand tu en as envie…

Tu vas sans doute avoir cette impression de flotter au-dessus de ton corps, de te sentir hors du temps. D’être à côté de la plaque comme on dit. Toutes ces réactions sont normales. Sache que je suis là pour toi à chaque instant du jour comme de la nuit. Tu peux m’appeler quand tu en as envie.

Lire aussi : Lettre pour réconforter une personne en deuil

Lettre pour réconforter une amie après une fausse couche : de la difficulté à trouver les mots justes…

Le temps t’aidera à accepter les choses et à avancer à ton rythme. Je suis sincèrement admirative de la force et du courage que tu montres déjà. Si j’avais une baguette magique, j’aimerais pouvoir effacer cette terrible souffrance que tu ressens au plus profond de toi. Ce vide. Rien ne remplacera cette perte dans ton cœur mais tu n’es pas seule, je suis là pour te tenir la main.

Un jour, quand tu te sentiras prête, tu pourras penser à ton petit ange avec apaisement et sérénité, sans jamais l’oublier.

En attendant ce jour, continue de relever la tête comme tu le fais malgré la douleur indélébile que tu ressens. Tu es une personne forte, courageuse et volontaire et que tu réussiras à avancer.

Lire aussi : Je ne serai peut-être jamais père : Le témoignage déchirant d’un homme

Lettre pour réconforter une amie après une fausse couche : je t’accompagne et je serai toujours là pour toi

La vie nous met parfois à genoux et nous laisse souvent nous relever seul… Tu ne l’es pas car nous sommes tous là pour toi et pour t’aider, mais c’est ta force qui te permettra de te remettre debout.

Une citation connue dit « Il n’y a qu’un amour profond, sincère, inaltérable, c’est l’amour maternel ». Où que ce soit ta petite étoile, l’amour que tu lui portes et que tu lui porteras toute ta vie sera incommensurable. C’est cet amour qui te donnera la force d’avancer et de te relever.

Il ne s’agit pas d’oublier ton bébé pour avancer, jamais, non mais juste de t’autoriser à continuer à vivre. A ne pas te laisser envahir par le chagrin et la culpabilité. Dis-toi bien que tu n’es pas responsable, que ce n’est pas de ta faute. Ton bébé, où qu’il soit, ne t’en veut pas.

Ne doute jamais de toi, et poursuis tes rêves dès que tu t’en sentiras à nouveau la force.

Je tenais donc à t’écrire ces quelques lignes car, je voulais que tu saches à quel point je pense à toi. Je suis et serai toujours là pour toi. Tu mérites plus que n’importe qui le bonheur.

Je t’embrasse tendrement.

Ton amie qui t’aime. »

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire