Parler d'Amour
Lettre à son ex copain

Lettre à son ex copain

Auteur

La douleur est toujours présente mais avec le temps, le bonheur revient peu à peu. Il vous a quittée, vous avez souffert au plus haut point mais vous voyez la lueur revenir.

Cette lettre a été écrite par une femme qui a souhaité rester anonyme et que je remercie pour m’avoir envoyé cette lettre bouleversante ! Si vous aussi vous souhaitez m’envoyer une lettre que vous avez écrite ==> [email protected]

J’ai arrêté, arrêté de chercher à comprendre, arrêté d’espérer avoir une explication de ta part, arrêté de m’accrocher au passé, au fantôme d’un amour qui n’a jamais existé. Petit à petit j’ai appris. J’ai appris à aller mieux, appris à aller de l’avant, continuer, toujours regarder en avant sans jamais un regard en arrière, vers ce passé douloureux. Chaque matin je me réveillais avec la pensée de toi, qui ne serait plus jamais là pour moi, j’avais ce creux dans le ventre et la gorge nouée par la douleur et l’envie de pleurer.

Mes journées, je les passais sans me rendre compte des choses, dans un brouillard, je parlais à des gens, j’avais des conversations, je souriais, parfois même je rigolais mais au plus profond de moi même je n’y étais pas, j’avais trop mal pour faire face à la réalité. Et puis un beau jour cette sensation s’est estompée : j’ai rigolé : un éclat de rire qui venait du cœur, j’étais joyeuse. Pas forcément en permanence, mais il m’arrivait de ressentir un petit sentiment de bonheur. Évidemment c’était fugace, vague, mais c’était bien là. Je retrouvais petit à petit ma joie de vivre. Alors bien sûr, je n’ai pas oublié, lorsque j’y repense j’ai toujours mal mais progressivement la douleur diminue et j’espère qu’un jour elle disparaîtra.

Je ne peux pas te dire que j’ai tourné la page car j’ai toujours de la rancoeur par rapport à ce que tu m’as fait. Je te hais à un point inimaginable, je ne pensais pas qu’on pouvait passer de l’amour à la haine et pourtant la preuve est bien là. Je te déteste pour m’avoir fait tant de mal, m’avoir menti, avoir gâché une année de ma vie, m’avoir fait plonger dans ce spleen qui m’apparaissait comme sans fin et surtout pour être parti comme ça, sans considération pour moi, sans m’en avoir averti, sans m’avoir expliqué, sans remords de ta part en ayant fait la chose qui m’a détruite alors que tu m’avais promis de ne jamais le faire. Je te hais de tout mon être. Mais au fond de moi je te suis également reconnaissante. Reconnaissante pour être enfin parti de ma vie, pour avoir arrêté de me faire souffrir, pour me laisser enfin arrêter de pleurer jours et nuits et surtout pour me laisser enfin me reconstruire. Alors j’ai beau te haïr  de tout mon cœur, de mon être, de toutes mes tripes, une petite partie de moi te remercie d’être parti et de m’avoir laissé en paix. Évidemment, cette partie est infime mais elle est bien là et peut être qu’un jour elle grandira. Je ne dis pas qu’un jour je pourrais avoir de la considération pour toi, et te pardonner mais peut être qu’un jour la haine à ton égard diminuera ou meme disparaîtra. Je ne pourrai pas t’oublier, j’aurai voulu mais ce n’est pas possible, pas en mon pouvoir, tu fais parti de mon passé et que je le veuille ou non tu serais toujours le premier homme que j’ai aimé. Mais un jour tu deviendras une partie qui ne me fera plus souffrir, qui aura seulement existé, sans que cela ne m’atteigne plus jamais. Et j’attends avec une impatience et une envie infinie que ce jour là arrive. 

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Reconnaissante pour être enfin parti de ma vie.

Découvrez plus de lettres ici :

Lettre d’amour c’est fini mais tu me manques

Lettre d’amour je t’aime même si c’est fini

Lettre d’amour et de tristesse

Photo : Matic Kozink via unsplash

 

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.