Parler d'Amour
“Aimer c’est donner le pouvoir de briser l’autre” Texte de Coumbaa

“Aimer c’est donner le pouvoir de briser l’autre” Texte de Coumbaa

Auteur

Je me souviens encore quand tu me susurrais à l’oreille des mots doux, quand tu me prenais la main par peur que j’m’en aille, quand tu me serrais fort dans tes bras… t’aimais poser tes mains sur ma taille ! J’me souviens de tout comme si c’était hier… L’un pour l’autre on aurait tout fait ! Désormais à peine tu me parles, pourtant c’est toi qui m’as dit : “on reste de bons amis, comme avant hein “, c’était du vent comme toi, comme nous, comme nos projets, comme tout ça ! J’y ai cru sinon tu crois que je t’aurais laissé partir, sans réagir ?! Non crois-moi j’aime ta présence tout près de moi, sentir la chaleur de ton visage sur le mien, prendre tes mains, te regarder droit dans les yeux à te déstabiliser ! J’aime tout ce qui est de toi, ou qui se rapproche de toi… J’ai dû trop t’aimer pour pouvoir te détester ! Cette idée est absurde pour moi, c’est chimérique… J’ai voulu t’oublier quand j’étais à deux doigts de t’oublier, mais tu revenais à chaque fois ! On se fuyait, en pensant que nos sentiments s’effaceraient, mais ils s’encraient! L’amour est la seule chose qu’on ne peut pas contrôler, j’aimerais tant que ça change ! Ou que tout redevienne comme avant… Tu trouves toujours les mots pour me remonter le moral, pour me le baisser aussi! Avec toi c’est ” je t’aime moi non plus», un jour tu peux mourir pour moi, l’autre tu ne me calcules plus et je disparais de ta vie… ça me saoule tellement que je préfère oublier tout ce temps passé avec toi. J’avais jamais connu cette sensation, j’avais aimé auparavant mais pas de cette manière, c’était intense d’aimer et de se sentir aimer ! Une boule au ventre, le cœur serré, les mains moites; une sensation bizarre me traverse le corps … J’ai eu tort de le laisser m’aimer, j’aurais souhaité l’éviter ! Maintenant je sais ce que veut dire souffrir ou aimer… Et oui ces verbes sont synonymes à mes yeux ! La vie et l’amour c’est dur …

La peur du vide, ou la peur d’aimer ?

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.