Parler d'Amour

Texte triste d’amour : Personne ne t’aimera autant que moi

Texte triste d’amour : Personne ne t’aimera autant que moi

Auteur

Un très joli texte d’une femme qui s’est fait délaisser par celui qu’elle aimait. Merci d’avoir partagé ce texte magnifique texte triste d’amour ! Je vous mets son blog ici 🙂

Un texte triste d’amour : Personne ne t’aimera autant que moi

Quiconque tombera amoureuse de toi, tu ne seras jamais aimé aussi joliment que je ne t’ai aimé…
Je vais courir dans tes pensées à chaque moments où tu diras ‘j’ai oublié !”.
Chaque femme te fera penser un peu à moi.
Tu seras celui qui perds en amour. Et qui gagnes en solitude.
Dans un poème, dans une rue ou dans un arrêt de bus, tu feras face à mon souvenir.
Tes souvenirs tomberont amoureux de tes souffrances.
Et à chaque amour tu me me rechercheras,
En regrettant de m’avoir perdue.
Quand chacun traversera sa vie idyllique, tu regretteras amèrement.
Tu ne pourras jamais dire “je suis heureux !”
Parce que tu n’as jamais compris que le chemin qui mène à l’amour était le mien.
C’est pour ça que, qui que tu aimes, elles ne t’aimeront pas aussi précieusement que je ne t’ai aimé.

Mon visage ne va pas s’effacer facilement de ton désespoir.
Et c’est pour ça que les lendemains brisés t’attendront avec impatience.
Tu ne voudras pas que la nuit tombe la plupart du temps,
Pour ne pas te réveiller à une nouvelle journée.
Quand les autres passeront une journée illuminée,
Tu passeras la tienne à méditer sur tes nuits sombres.
Peut-être qu’un jour le destin nous permettra de se recroiser.
Te viendra alors une question que tu n’arriveras sûrement pas à poser :
“Comment as-tu appris à rire aussi innocemment ?”
Je te répondrai :
“Par mes souffrances !”
Parce que ce qui ne tue pas fait sourire certains.
Tu as fait un choix et tu as décidé de me tuer.
Et avec ce mauvais choix, tu m’as ramenée à la solitude.
Mais n’oublie pas, elles ne t’aimeront pas aussi réellement que je ne t’ai aimé.

Un jour va venir et toi tu ne viendras pas.
Même si tu venais, tu ne me trouverais pas.
Je ne suis plus là où tu m’as laissée, je suis là où j’ai envie de t’oublier
Je ne peux pas aller ailleurs, je suis fatiguée.
Je n’ai pas le courage d’être la partenaire de la vie d’un autre.
Qui sait, peut-être que j’ai peur d’aimer à nouveau, d’aimer et d’être abattue.
De toute façon je ne veux plus être le souvenir d’une autre mémoire
Et accepter que l’être aimé ne l’est plus.
Car je t’avais également aimé pour être là avec toi face aux coups durs.
Pas pour que tu fasses renaître tous les jours cette solitude
Et tu sais ?
Partir n’est pas la solution non plus.
Où que tu ailles, elles ne t’aimeront pas aussi intensément que je ne t’ai aimé.
Et n’oublie pas ça :
Tu ne pourras jamais réussir à me faire sortir de toi.
Ensuite tu vas comprendre que le plus long des mots est “silence”.
Mais c’est trop tard.
J’ai réussi à clôturer cette histoire qui nous liait tant tous les deux.
Mais ne sois pas triste.
Car la vie est longue pour mettre sur ta route des illusions de joies.
Qui sait, peut-être qu’un jour tu aimeras sans abandonner…
Mais n’oublie pas, elles ne t’aimeront jamais autant que je ne t’ai aimé.

Publicités AdNow (non séléctionnées par la rédaction)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.