Les 12 mensonges qu’un pervers narcissique utilise pour vous piéger

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Un pervers narcissique est un manipulateur qui n’a aucun scrupule à mentir pour parvenir à ses fins. Le mensonge est son mode de fonctionnement, il ment pour avoir ce qu’il veut. En couple, son but est de rabaisser, faire culpabiliser et douter son ou sa partenaire pour l’avoir sous son emprise. C’est lui qui décide ce que vous devez penser et faire ; et selon son degré de malveillance, il fera tout pour vous obliger à rester avec lui. Le mensonge est sa principale arme et il est suffisamment intelligent pour que vous n’y voyiez que du feu. Pendant un temps en tout cas. Pour ne pas tomber dans une relation malsaine et toxique, sachez qu’il y a des phrases et des comportements qui sont des signes manifestes que vous êtes avec un manipulateur de ce type. Nous avons répertorié les 12 mensonges principaux qu’un pervers narcissique utilise pour vous piéger afin de vous aider à comprendre et à partir.

Les 12 mensonges qu’un pervers narcissique utilise pour vous piéger

On peut tous avoir des phrases malheureuses en couple, des mots qui dépassent notre pensée sous le coup de la colère. C’est humain. Mais si ces phrases sont sans cesse répétées par votre partenaire, pire, qu’elles sont infondées, alors il faut vous méfier. S’il ment et que son comportement regroupe plusieurs de ces 12 signes, alors il faut vraiment vous poser des questions sur ses intentions. Il n’est jamais trop tard pour ouvrir les yeux. Ayez à l’esprit que l’amour, ce n’est pas mentir, manipuler, rabaisser l’autre sans arrêt. Si votre partenaire vous parle ainsi, c’est que vous êtes entré(e) dans une relation toxique. Vous êtes sa victime, sous emprise. Mais le réaliser, c’est vous permettre d’en sortir.

Les 4 mensonges qu’un pervers narcissique utilise pour vous rabaisser

#1 « Tu gâches tout alors que je fais tout pour toi. »

Le pervers narcissique n’est jamais responsable de rien. Pire, il inverse les rôles en se positionnant en victime ou en sauveur selon les situations. Le coupable c’est toujours l’autre. Ainsi, il plante la graine du doute chez l’autre en le rabaissant et en lui faisant porter la responsabilité de problèmes qu’il est le seul à avoir créés.

#2 « Tu es beaucoup trop sensible. »

C’est l’un des mensonges préférés du narcissique. Il aime vous faire passer pour une personne faible, vulnérable, à fleur de peau, qui prend tout trop à cœur. Pour lui, vous êtes tour à tour trop susceptible, fragile, sans humour voire même carrément paranoïaque. Il moque et manipule vos émotions et vos réactions face à des situations difficiles qu’il vous impose.

#3 « Je n’ai jamais dit/fait ça, tu es complètement folle. »

C’est la stratégie type du pervers narcissique, dans le rôle du mythomane. Menteur invétéré dans le but de saper votre confiance en vous, il arrive à vous faire croire que vous ne comprenez rien, que vous inventez, interprétez ses mots et ses actes. Bref, que vous êtes folle ou que vous cherchez le conflit ! C’est ce qu’on appelle la méthode du gaslighting.

#4 « Tu es belle dans cette robe/ce jean, mais tu as grossi. »

Dans la même lignée que votre soi-disant trop grande sensibilité ou émotivité, il vous rabaisse encore une fois sous couvert d’un compliment. Cette fois-ci, il attaque votre physique, votre style, votre silhouette… Technique classique du pervers narcissique. Comme ça après, il pourra dire que vous prenez tout mal, que vous n’êtes jamais content(e), qu’on ne peut rien vous dire. Passer du chaud au froid est un moyen courant utilisé par le pervers narcissique pour faire perdre le sens des réalités à sa victime qui perd de plus en plus confiance en elle.

Les 4 mensonges qu’un pervers narcissique utilise pour vous faire culpabiliser

#5 « Ce n’est pas de ma faute. C’est de la tienne ! »

Un PN n’assumera jamais la responsabilité de ses actions et vous serez toujours la personne à blâmer, peu importe la situation. Généralement, il utilise ce mensonge quand il a raté quelque chose ou quand il s’en est pris verbalement ou physiquement à vous. Son prétexte ? « C’est toi qui me forces à être comme ça, tu me pousses à bout ! ». Il vous manipulera pour vous faire croire que vous êtes en faute et il vous obligera à vous excuser. Le monde à l’envers. Ce comportement est dangereux pour vous…

#6 « Tu es comme mon ex… »

Un pervers narcissique aime comparer, en mentant bien sûr, juste pour faire perdre pied à sa victime. Ainsi, si vous osez penser par vous-même ou ne pas être d’accord avec lui, il utilisera la technique de la comparaison avec un ex pour vous déstabiliser et vous faire culpabiliser. Vous êtes une mauvaise personne comme son ex, voilà son argument fétiche. Encore une fois, il vous laisse endosser le mauvais rôle et vous culpabilisez, pour rien !

#7 « Si je suis comme ça, c’est à cause de toi ! »

Dans la même lignée du « c’est de ta faute », là il veut vous pousser à bout. Le but ? Créer une situation de conflit en allumant la mèche, vous laisser vous énerver pour se positionner en victime et prétendre que vous l’avez vexé, humilié, blessé. Sa perversité n’a pas de limite, il invente des problèmes, et vous laisse tomber dans son piège.

#8 « Si tu pars, je meurs »

Cette phrase, il vous la dira s’il sent que vous risquez de le quitter et qu’il n’est pas d’accord. Si vous avez vu clair dans son jeu ou en tout cas qu’il comprend que son emprise est moins forte, il vous fera du chantage affectif pour que vous restiez avec lui. Cette phrase a évidemment pour seul but de vous faire culpabiliser. Dans le même registre, il peut commencer par dire « je ne suis rien sans toi » ou « ma vie n’a plus de sens sans toi » avant. D’ailleurs, ce sont des phrases qu’il peut employer après, si vous l’avez quitté pour essayer de vous récupérer. Un pervers narcissique ne tolère pas de vous perdre s’il n’a pas décidé de la rupture.

Les 4 mensonges qu’un pervers narcissique utilise pour vous faire douter

#9 « J’ai eu un passé difficile. »

Jouer sur votre corde sensible, voilà son mode opératoire. Des phrases de ce type comme « j’ai eu une enfance difficile » ou « mon ex m’a tout pris, elle m’a trompée. » Pur mensonge ou revisite de la réalité, peu importe pour lui. Même si cela n’est pas vrai, le pervers narcissique emploie cette méthode pour susciter l’empathie de sa victime et créer un rapprochement rapide et intime peu après la rencontre. Plus tard, il s’en servira pour vous demander des services, comme de l’argent notamment. En effet, un PN est souvent un pro de l’arnaque. Il essaiera de vous faire douter dès qu’il sentira que vous vous méfiez ou que vous risquez de le quitter.

#10 « Nous sommes faits l’un pour l’autre. »

Et ses variantes, comme « tu es mon âme-sœur, tu es tout pour moi, je n’ai jamais rencontré quelqu’un comme toi ». Oui ces phrases sont belles et romantiques une fois une vraie relation installée et avec de forts sentiments partagés. La différence est que le pervers narcissique, lui, les utilise dès le tout début d’une relation. Il va vous parler coup de foudre, s’emballer dès le début de la relation. Son but ? Vous faire croire que vous vivez quelque chose d’incroyable avec lui pour que vous baissiez votre garde. L’amour peut être passionné mais aller si vite, surtout si c’est ensuite associé à d’autres phrases et mensonges, c’est le signe que c’est un manipulateur.

#11 « Tu as de la chance d’être avec moi. »

Dans un autre registre, le pervers narcissique aime celui de l’ego. S’il sait jouer à la victime, il ne peut pas cacher complètement son orgueil et son égocentrisme. Une fois le piège de l’emprise posé, il vous a mis en situation de dépendance affective. Votre confiance en vous est ébranlée, vous ne voyez plus que par lui. C’est le moment idéal pour lui de vous persuader que sans lui, vous n’êtes plus rien. Une façon très efficace de vous faire croire que vous ne trouverez jamais quelqu’un de mieux. Et il en profitera pour dire du mal de vos ex, vos amis et vos collègues, même votre famille, afin de vous isoler.

#12 « Je te promets que c’est la dernière fois. »

Il sort sa dernière carte quand il sent qu’il est allé trop loin et que vous pourriez partir. Celle du repentir. C’est l’un des mensonges légendaires qu’un narcissique dit pour vous empêcher de le quitter. S’il réalise que vous lui échappez, il va vous faire de fausses promesses pour vous convaincre de rester. Cela s’accompagne généralement des grandes déclarations d’amour et du chantage affectif pour vous faire culpabiliser, douter et donc rester… Evidemment, c’est encore un piège. Partez et ne revenez surtout pas !

Des lecteurs ont réagi

Cet article a suscité des réactions puisque 2 lecteurs ont laissé un commentaire. Vous aussi, participez à la conversation, partagez votre point de vue, votre accord, votre désaccord dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

⮯ Vers les commentaires

2 réflexions au sujet de “Les 12 mensonges qu’un pervers narcissique utilise pour vous piéger”

  1. C est tout à fait ça, je sors de 8 mois de relation toxique avec un pervers narcissique. Il m’a mise à terre, retire tout ma confiance en moi et les 12 phrases sont exactement celles que j ai encaissé pendant ces 8 moi d horreur totale.

    Répondre

Laisser un commentaire