Gaslighting : les 8 signes de cet abus émotionnel dangereux

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

« Est-ce que je deviens folle/fou ? » C’est la question, récurrente, que se posent les personnes victimes de gaslighting. De quoi s’agit-il ? Technique de manipulation mentale, le gaslighting consiste à faire douter une personne de sa propre santé mentale. C’est un abus émotionnel et psychologique dangereux, long et usant, qui enferme sa victime dans une fausse réalité, dans un huis-clos avec son « bourreau ». Il peut être très difficile d’en prendre conscience et donc d’en sortir. Voilà pourquoi il est important d’en connaître les signes, afin de se préserver de ce qui est une des pires techniques de manipulation qui soient. Pour vous aider à comprendre ce qu’est le gaslighting, nous vous donnons les 8 signes de cet abus émotionnel dangereux.

Qu’est-ce que le gaslighting ?

Derrière ce nom qu’on peut traduire par « écran de fumée », se cache une technique de manipulation mentale qui consiste à faire douter sa victime de sa raison. Le terme est issu du film « Gaslight » repris d’une pièce de théâtre et sorti en 1944 avec Ingrid Bergman. Dans ce film américain, le mari fait douter son épouse de ses agissements à tel point qu’elle finit par s’inquiéter de son état mental.

Le gaslighting est donc une technique de manipulation dangereuse et puissante qui permet à la personne de prendre lentement et progressivement le contrôle de sa victime, en la faisant douter de ses performances cognitives, de sa mémoire et de sa perception de la réalité. Elle devient alors dépendante de la fausse réalité ou réalité déformée construite par son partenaire toxique. Celui-ci assoit ainsi totalement son emprise sur sa victime.

En effet, plongée dans cette réalité qui n’a plus de sens pour elle, la victime doute alors de sa propre santé mentale. Cela commence par détruire son auto-estime, en la faisant perdre la confiance en ses propres avis et opinion. Bien entendu, cela favorise une fragilité pouvant aller jusqu’à provoquer des troubles d’anxiété et même la dépression.

Gaslighting : les 8 signes de cet abus émotionnel dangereux

Qui pratique cet abus émotionnel ?

Le gaslighter ou abuseur se retrouve parmi une de ces trois catégories de personnes malsaines, perverses et donc toxiques :

Comment le gaslighter met en place son emprise ?

La personne qui utilise le gaslighting rappelle systématiquement à sa victime ses défauts et ses erreurs, réels ou imaginaires, de manière à lui faire comprendre qu’elle n’en fait jamais assez, qu’elle se trompe, qu’elle ne sert à rien. Le but ? La dévaloriser pour lui faire perdre confiance en elle et la culpabiliser.

En effet, l’abuseur ne cherche pas par là à faire prendre conscience à sa partenaire de ses défauts dans l’espoir de la changer. Pas du tout. Son but ? Uniquement formuler des critiques infondées pour rabaisser l’autre et ainsi mieux la contrôler.  

D’ailleurs, le gaslighter ne supporte pas les critiques : si sa victime ose le contredire, il va contre-attaquer, accuser la victime d’affabuler, se trouver des excuses en faisant porter la responsabilité à sa victime ou encore accentuer son emprise. Pour cela, il multiplie les violences verbales mais parfois aussi physiques.

Lire aussi : Syndrome de Stockholm : entre amour et violence

Être victime de gaslighting

Être victime de gaslighting, c’est vivre dans un sentiment permanent d’insécurité. C’est perdre totalement le contrôle de sa vie et de soi, car plus rien ne semble à sa place et la victime finit par douter de tout, d’elle, des autres, de ce qui est vrai ou non. Elle ne peut plus se fier à ses sensations et à ses émotions, tant celles-ci sont remises en question par son bourreau.

Apeurée, fragilisée, impuissante et souvent isolée, la personne victime passe son temps à s’excuser alors que c’est elle qui est maltraitée. Elle demande pardon pour tout et n’importe quoi, tout le temps, pour ne pas déclencher une dispute ou persuadée à force d’être responsable de tout ce qu’on lui reproche.

Elle ne sait plus ce qu’elle doit penser et faire puisqu’elle a été privée de sa boussole interne et plus le temps passe, plus l’emprise sur elle est totale.

Alors comment savoir si une relation s’apparente à du gaslighting ? Quels sont les signes récurrents de cet abus violent et dangereux ? Que font vivre ces personnes manipulatrices à leurs victimes ?

Lire aussi : Les 5 étapes d’une prise de pouvoir d’un pervers narcissique

Gaslighting : les 8 signes d’une manipulation émotionnelle dangereuse

#1 Des paroles rabaissantes

gaslighting

Comme tout manipulateur digne de ce nom, peu importe sa catégorie d’appartenance, le gaslighter va user et abuser de phrases infantilisantes, irrespectueuses et maltraitantes pour rabaisser son ou sa partenaire en permanence. Il n’est pas là pour encourager ou stimuler l’autre au contraire, il fait tout pour que l’autre se sente dévalorisé, inutile, nul, à côté de la plaque. Il assoit ainsi son emprise en faisant douter l’autre de ses facultés, en pointant une pseudo hystérie ou hyper émotivité par exemple. Et il n’a aucun scrupule à agir ainsi en public, humiliant ainsi sa victime en prenant des personnes à témoin, mais avec cette condescendance qui fait que le problème, c’est forcément l’autre.

Des exemples de phrases typiques et récurrentes :

  • Tu es trop susceptible. 
  • Tu prends les choses trop à cœur tout le temps. 
  • Ça ne va pas ? Tu dis vraiment des choses très bizarres…
  • Et voilà, tu te fais des idées comme d’habitude.
  • Tu te trompes/Tu confonds comme toujours. 
  • Encore une fois, tu exagères.
  • Tu dramatises toujours tout.

Lire aussi : 10 phrases qu’utilisent les pervers narcissiques

#2 Le mensonge est sa signature

Face à vous, se trouve une personne qui vous ment sans ciller, alors qu’elle sait pertinemment que vous savez qu’elle ne dit pas la vérité. C’est incroyable, n’est-ce pas ? Et pourtant, ce comportement est voulu, car en vous faisant douter de son honnêteté, elle vous garde dans un état de confusion et d’instabilité qui lui permet de vous manipuler plus facilement au fil du temps. Ainsi, il nie des choses banales pour vous fragiliser, vous faire douter de vous.

Par exemple, il vous a dit qu’il allait faire les courses ou chercher les enfants en fin de journée, mais quand vous lui en parlez, il nie le tout en bloc et est tellement convaincant que vous doutez de vos certitudes. Plus ceci se répète, plus il est plus facile pour vous d’accepter la réalité qu’il veut vous imposer.

#3 Il s’attaque à vos points sensibles

gaslighting

Que ce soit un trait de votre personnalité, vos enfants, votre maman malade, votre passion, il commencera par attaquer ce qui est important pour vous, ce qui vous tient à cœur, ce qui vous touche, pour détruire l’essence-même de votre personne. Il n’a aucun scrupule à appuyer là où ça fait mal, car il sait que vos émotions prendront le dessus.

Il pourrait ainsi insinuer que vous n’êtes pas une bonne mère ou que vous n’auriez pas dû avoir d’enfants, que vous ne vous occupez pas assez bien de votre mère. Ou encore, que vous n’êtes pas douée dans votre passion et qu’il est temps d’arrêter de vous ridiculiser. Il peut même carrément vous faire comprendre que vous auriez pu être une meilleure personne si vous n’aviez pas autant de défauts, mais que là, vous ne valez rien. Sans lui en tout cas.

#4 Un processus long et progressif

Le gaslighting se caractérise par son processus lent et progressif qui empêche la victime de s’en rendre compte d’un coup. Sinon, elle aurait les moyens de fuir, un déclic qui lui ferait comprendre que quelque chose cloche. Non avec le gaslighting, c’est un processus qui vous use qui se met en place.

Un petit mensonge par-ci, un commentaire méchant par-là… avec une fréquence qui augmente imperceptiblement, jour après jour. C’est l’un des aspects insidieux du Gaslighting. Votre abuseur opère lentement et puis ça commence à monter en puissance.

Lire aussi : Suis-je en couple avec un pervers narcissique ?

Gaslighting : les 4 autres signes de cet abus émotionnel dangereux

#5 – Il sème la confusion en vous

gaslighting

Il utilise le renforcement positif pour vous embrouiller davantage, c’est-à-dire qu’il joue au chaud et froid. Lui qui vous rabaisse souvent, commence soudainement à vous complimenter. Forcément, cela vous pousse à penser que vous avez peut-être mal compris, qu’il n’est peut-être pas si mauvais finalement. En réalité, c’est le cas, car ces compliments sont évidemment un geste calculé qui vise, encore une fois, à vous faire douter de votre réalité.

Il sait que la confusion vous affaiblit et que vous allez tomber dans son piège. Comment ? Tout le monde a besoin de stabilité, c’est pourquoi le principe du gaslighting est de s’attaquer aux fondements pour détruire. Ainsi, la victime sera instinctivement amenée à rechercher son équilibre auprès d’une personne proche, à savoir le gaslighter lui-même.

#6 Une inversion des rôles

Pour détourner votre attention de son petit jeu malsain, surtout s’il craint que vous ne voyiez clair dans son jeu de manipulation, il inverse les rôles en vous faisant passer pour la personne coupable des pires maux de la Terre. Vous voilà dans le rôle du bourreau, responsable des disputes, des crises de votre couple.

Ainsi, il va vous accuser constamment d’actes dont vous n’êtes pas coupable : infidélité, dépendance affective, mensonges en tout genre… Le voilà en pauvre victime. En vous obligeant à vous défendre et comble de l’histoire, à le rassurer, votre attention sera détournée de son comportement et de ses tactiques de manipulation perverses.

Lire aussi : 5 comportements d’un pervers narcissique

#7 Le contrôle de votre entourage

gaslighting

Le gaslighting est une technique de manipulation qui isole ses victimes. Pour cela, les manipulateurs font tout pour que leur victime se retrouve seule, isolée, éloignée de son cercle familial, amical et social. Les manipulateurs ont le don d’attirer les gens de leur côté, et peuvent facilement utiliser cela contre vous. Pour cela il va créer de toutes pièces mensonges et disputes, en vous rendant responsable, pour que les autres ne veuillent plus vous voir. Il n’hésitera pas à vous dire que tout votre entourage sait que vous êtes inutile, que vous avez tort, pour vous faire perdre confiance en eux, et ainsi vous contrôler facilement.

Ou il va vous persuader que certaines personnes vous veulent du mal afin que vous coupiez les ponts de vous-même… En faisant passer votre famille, vos amis et même les médias pour des menteurs, le gaslighter se positionnera à vos yeux, comme la seule source d’informations fiable. Ainsi, son contrôle sur vous sera absolu.

#8 Son arme ultime : vous êtes fou/folle

C’est une technique vieille comme le monde mais qui fonctionne hélas toujours…. En répétant à tort et à travers, à votre entourage, que vous avez perdu la raison, il finit par en convaincre tout le monde. Il se positionne en victime, en partenaire inquiet, triste, perdu pour susciter de la compassion. Petit à petit, il distille ses mensonges. Vous perdez la raison, vous oubliez des choses, vous devenez agressive, hystérique, violente… Tout est bon pour faire croire aux autres que vous êtes folle, instable et donc potentiellement dangereuse pour vous-même et pour les autres.

Ainsi, si vous arrivez un jour à parler de l’abus que vous subissez, personne ne vous croira d’emblée et il vous sera difficile de prouver vos dires. Le gaslighter essaie toujours d’avoir un coup d’avance, comme sur un échiquier, il place ses pions et sait les utiliser et les contrôler lorsque cela se révèle utile ou nécessaire pour lui. Un manipulateur est intelligent, c’est ce qui fait sa dangerosité et sa malveillance. Il n’a aucun scrupule, jamais.

Mais son ego démesuré, son orgueil, son arrogance et sa trop grande confiance en lui peuvent se retourner contre lui. Si vous vous reconnaissez dans cet article, si votre relation actuelle présente tout ou certains de ces signes, n’hésitez pas à demander de l’aide et si vous le pouvez, à partir.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire