Parler d'Amour

Comment écrire une lettre de réconciliation ?

Comment écrire une lettre de réconciliation ?

Vous voulez récupérer votre ex ?

Commandez cinq modèles de lettres inédites pour récupérer la personne que vous aimez le plus au monde.

Auteur

Bien qu’il soit parfois bien plus pratique de s’excuser en face, arrive parfois des moments ou écrire une lettre de réconciliation est la meilleure option ! Ecrire reste cependant toujours un exercice délicat ! Cela nécessite de prendre quelques réflexes et précautions… En effet, vous ne serez pas présent à la lecture de votre lettre, et vous désirez éviter tout quiproquo ! Comment écrire une lettre de réconciliation ? Voici quelques pistes de réflexion  pour vous guider dans cet exercice délicat.

Sponsorisé

Par quoi commencer pour rédiger une lettre de réconciliation ?

La base de la rédaction d’une lettre de réconciliation, est de reconnaître ses torts en début de lettre : montrer que l’on a bien pris conscience que les sentiments de l’autre ont été blessés, et accepter sa part de responsabilité. S’ensuivant ensuite idéalement une proposition de solution pour réparer ce qui a été abîmé dans votre relation. Vous voulez être certain que votre lettre de réconciliation aura l’effet escompté ? Alors tâchez d’être le plus clair et le plus sincère possible tandis que vous l’écrivez. Il est judicieux de préciser, au début de votre lettre, que c’est une lettre d’excuse et de réconciliation. Ainsi vous placez votre interlocuteur dans les meilleures dispositions avant de lire le reste de votre lettre. La clarté est primordiale à l’écrit, on ne le dira jamais assez !

Dans un premier temps donc, admettez vos erreurs. Expliquez pourquoi vous voulez vous excuser, ainsi que vos motivations de réconciliations. Soyez précis, et factuels. Et surtout, parlez à cœur ouvert. Reconnaissez combien vous avez pu blesser votre interlocuteur, et expliquer lui, sans haine ni rancœur, le mal qu’il/elle a pu vous faire. Ne vous contentez pas de vous excuser pour vos actions, expliquez-les aussi en détails. Détaillez ce que vous avez fait, et la raison pour laquelle vous avez agi ainsi, cela rendra la situation plus claire : ne vous justifiez pas, expliquez simplement. Pour que les choses soient bien claires entre vous. Précisez ensuite que vous n’aviez jamais l’intention de votre côté de lui faire du mal.

Brisez les codes formels d’une lettre d’excuse

Vous n’êtes pas en train de rédiger une simple lettre d’excuse. Non, le but de votre lettre est de vous amener à vous réconcilier. Alors, exprimez votre gratitude ! Cela peut vous sembler hors contexte, mais non, ça n’est jamais anodin dans une lettre de réconciliation ! Vous pouvez reconnaître dans votre lettre toutes les bonnes choses qui sont arrivées grâce à votre interlocuteur, tout ce qu’il/elle a pu faire pour vous par le passé. Cela lui montrera que vous l’aimez pour ce qu’il est, et toute votre bonne volonté pour vous réconcilier.

Proposez une solution qui amènera à ce que la situation ne se reproduise plus : simplement dire que vous êtes désolé ne suffira pas. Proposer une manière de désamorcer les éventuels futurs conflits donnera réellement du poids à vos excuses, et montrera votre volonté d’améliorer vos relations en vous y investissant sérieusement. Exprimez votre désir d’avoir de meilleures interactions à l’avenir : car il ne s’agit pas ici d’une simple lettre d’excuse, mais bien de réconciliation.

Soignez le fond, aussi bien que la forme

Soyez sincère et authentique, vous-même. Il est facile de tricher à l’écrit, mais un jour ou l’autre, vous le regretterez et devrez assumer les conséquences de vos écrits, alors :

  • Évitez à tout prix les clichés, et les tournures de phrases désuètes, vues et revues !
  • Ne promettez pas de changer si vous n’êtes pas à 200% sûr que vous puissiez tenir cette promesse. Vraiment. Sinon vous perdrez toute crédibilité à l’avenir.
  • Ajoutez de la personnalité à votre lettre ! Ne vous contentez pas de copier mot pour mot une lettre trouvée sur internet.

Surveillez votre langage, votre ton, votre orthographe. Une lettre de réconciliation demande encore plus de rigueur qu’une lettre d’excuse, qui en demande déjà beaucoup ! N’hésitez pas à faire plusieurs jets, à la lire, à la relire. Et à vous y prendre en plusieurs fois afin d’éviter d’empirer les choses. Sachez prendre du recul ! En effet, certains mots, certaines tournures de phrases peuvent, inconsciemment ou non, faire s’empirer la situation. Les paroles s’envolent, les écrits restent… Alors la vigilance doit toujours être de mise !

Gardez un ton humble, ne soyez ni insolent, ni obséquieux, ni trop formel. N’interprétez pas toutes les attitudes et les mots de votre interlocuteur. Et ne formulez pas toute une liste de desiderata. Ne cherchez pas à tout prix à prendre le contrôle de la situation. Vous et votre interlocuteur êtes tous deux sur un pied d’égalité. Car une vraie réconciliation se fait toujours à double sens !

Vous avez besoin d’écrire une lettre de réconciliation, mais vous ne parvenez pas à trouver les mots justes ? Vous désirez une lettre faite sur mesure, rien que pour vous ? Alors CLIQUEZ ICI.

Ailleurs sur le web (Sponsorisé par Adnow)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.