Lettre d’amour : tu m’as réconciliée avec l’amour

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Grâce à toi, je sais que je peux aimer à nouveau. Peut-être qu’avant toi, je ne savais plus ce que c’était l’amour. L’avais-je occulté, oublié, rejeté ? Enfoui si profondément en moi que mon cœur n’était plus apte à ressentir quoi que ce soit ? Ou cette solitude affective trop longue m’avait-elle fait idéaliser ma vision de l’amour ? Une vision utopique ? Quelque chose qui n’existe pas ? J’avoue que je ne sais plus, mais ce que je sais, c’est que grâce à toi je vois les choses autrement aujourd’hui. Lettre d’amour : tu m’as réconciliée avec l’amour.

Lettre d’amour : tu m’as réconciliée avec l’amour

« Et si l’amour c’était ça ? C’était toi ? C’était nous ?

Et si l’amour c’était cette douce sensation, cet apaisement, cette confiance enfin, cette tranquillité d’esprit et pas uniquement cette fulgurance du désir et des sentiments ?

Et si l’amour ça prenait du temps, tout simplement ?

Avec le recul aujourd’hui je me demande si je sais ce que veut dire aimer. Je veux dire aimer vraiment. Tomber amoureuse et le rester, aimer un homme longtemps, l’aimer vraiment. Pour ce qu’il est, pour ce qu’il m’apporte, pour ce qu’il me fait découvrir sur moi-même.

Ai-je manqué de patience, de tolérance ? Me suis-je perdue dans les méandres du désir au détriment du véritable amour ? Attendant une évidence qui n’existe pas ? Une concordance des sens et des sentiments trop vite ? 

Ai-je idéalisé l’homme de ma vie, ai-je idéalisé l’amour jusqu’alors?

Aujourd’hui, quand je fais le bilan de ma vie sentimentale, je me dis qu’il y a quelque chose que je n’ai pas compris. Que j’ai répété un schéma qui ne m’apportait rien de ce que l’amour doit normalement offrir. Rien de suffisamment doux, tendre, sain. Rien de sincère, de réciproque, de durable.

J’ai joué aux jeux de l’amour, enfin je croyais que c’est de cela qu’il s’agissait et je me suis trompée. Lourdement. Je me suis brûlée les ailes. Perdue en route dans des relations vides de sens. Pleines de néant. Sans sensations ni émotions. Sans sentiments.

Jusqu’à toi ?

Est-ce cela l’évidence de l’amour ? La tranquillité du cœur et de l’âme enfin retrouvée ?

Le cœur qui bat peut-être moins la chamade mais qui ne s’accélère plus pour de mauvaises raisons ? À la moindre angoisse, au moindre doute ? Parce que des raisons de douter de toi, de nous, il n’y en a pas.

Tu m’offres un amour serein. Non sans passion mais sans tumultes. Pas sans désir mais sans jalousie. Non sans disputes mais sans rapport de force.

Tu me fais redécouvrir la confiance, la sincérité, la fidélité, la réciprocité. Tout ce qui fait un couple, sa viabilité. J’avais oublié. Oui j’avais oublié l’idée même d’être un couple, d’avancer main dans la main avec un homme.

Je ne savais plus comment faire, j’avais perdu les codes, le mode d’emploi.

Tu m’as réconciliée avec cela. Avec l’idée que c’est possible. Que c’est facile. Que c’est normal. Qu’on peut aimer sans jeu malsain, sans crises inutiles.

Peut-être qu’avant toi ce n’était pas le véritable amour. Ou peut-être que j’ai perdu en route une partie de mon cœur à force de le donner aux mauvaises personnes. Qu’il a été abîmé, piétiné. Il fallait du temps pour qu’il fonctionne à nouveau. Pour qu’il batte à l’unisson d’un autre. Pour qu’il réapprenne à ressentir, à aimer.

Est-ce cela l’amour ? Est-ce au final une route tranquille plutôt qu’un chemin cabossé, la tendresse retrouvée, une passion mesurée ?

Cette sensation d’avancer enfin ? De pouvoir construire ? Sans la peur au ventre de tout perdre ? Sans douter de l’autre constamment ?

On aime tous différemment, parfois même plusieurs fois au cours de notre existence. On évolue, on mûrit et on découvre peu à peu qui on est vraiment et ce qui est bon pour nous. Et donc de quel amour on a besoin pour vibrer et vivre.

Personne n’a la même vision de l’amour. Cela ne veut pas dire que certains ne savent pas aimer. Ni qu’on ne peut pas tomber amoureux plusieurs fois dans sa vie. Cela veut simplement dire que notre perception de l’amour évolue au rythme de notre vécu. Que ce qui nous touche aujourd’hui peut être différent d’hier.

L’homme qui m’aime aujourd’hui m’offre l’amour dont j’ai besoin et envie pour avancer.

Se réconcilier avec l’idée d’aimer et d’être aimée est primordial. Essentiel. Vital même. Parce qu’une vie sans amour ne vaut pas la peine d’être vécue. »

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire