Je ne t’ai pas oublié : une lettre pleine de nostalgie

Trouver les bons mots pour écrire une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Pensez-vous qu’on puisse encore aimer quelqu’un longtemps après une rupture ? Que certaines histoires, certaines personnes, sont impossibles à oublier ? La force des sentiments amoureux peut être inexplicable et ne pas vouloir disparaître. Que faire dans ce cas ? Essayer de reconquérir son ex ? Espérer une seconde chance ? Se faire une raison et ranger cette histoire parmi ses meilleurs souvenirs ? C’est parfois plus fort que tout et la seule solution est d’ouvrir son cœur une dernière fois pour ne pas avoir de regrets. Voici une lettre d’amour pleine de nostalgie dans ce sens de la part de Jessica. Je ne t’ai pas oublié, voici ses mots pour son ex-compagnon.

Je ne t’ai pas oublié : une lettre pleine de nostalgie

Antoine,

Tu seras sans doute surpris de recevoir cette lettre de moi. J’espère que tu ne trouveras pas cette démarche déplacée de ma part. Mais je devais te l’écrire. C’est plus fort que moi, un besoin, une nécessité. Une envie irrépressible. Une obsession ?

 
 

Je ne veux pas te faire peur, c’est même la dernière chose que je souhaite. Tout ce que je veux, c’est pouvoir t’écrire mes ressentis, ma vérité. Et espérer que tu me liras, que tu ne me jugeras. Et que peut-être tu accepteras de me répondre ou de me revoir.

Car chez moi l’envie de te revoir est forte. Si je sais que notre histoire est terminée, je n’ai néanmoins pas réussi à t’oublier. Non, j’en suis incapable, je n’ai pas pu m’y résoudre.

Loin de moi l’idée de nier ce qui s’est passé ou de t’accabler. Et encore moins de faire comme si je n’avais aucune responsabilité dans notre rupture. Seulement voilà, avec le temps, avec le recul, cette séparation me semble terriblement injuste.

Au fond de moi, j’ai cette sensation d’inachevé qui ne me quitte plus. Je pense beaucoup à toi, à nous avant mais aussi à ce manque de toi que j’ai encore.

Ce n’est pas anodin. Il ne s’agit pas seulement de nostalgie ou de mélancolie à l’évocation de nos anciens souvenirs, mais bel et bien de sentiments encore présents.

Je ne t’ai pas oublié, parce que je ne le peux pas, tout simplement.

Tu fais partie de moi, de mon passé mais aussi encore de mon présent. Et je l’espère, peut-être un jour, de mon avenir.

Nous avons vécu tant de moments marquants ensemble que je réalise aujourd’hui le gâchis que c’est de ne plus rien partager.

Je crois qu’il y a des histoires qui méritent d’être sauvées, et la nôtre est de celles-là. Nous avions tout pour être heureux et je suis intimement convaincue que le bonheur est encore à portée de main.

Je sais que tu m’as aimée aussi fort que je t’aime encore. C’est pour cela qu’en t’écrivant ces quelques lignes, j’ai l’espoir, sans doute un peu fou, que raviver la flamme entre nous est possible.

Que tu ne m’as pas totalement oubliée, que tu as peut-être toi aussi des regrets, l’envie de me garder dans ta vie.

Le temps passe mais rien ne change, je ne t’oublie pas. Mais surtout je ne me projette dans aucun avenir sans toi. Je sais que cela peut paraître étrange, mais c’est comme si l’existence avait moins de saveur depuis notre séparation.

On dit qu’il faut du temps pour surmonter un chagrin d’amour et faire le deuil d’une relation amoureuse. Mais dans mon cas, ce n’est pas que je ne veux pas ou que j’ai besoin de temps. C’est juste que je ne le veux pas, que cela ne me semble pas naturel de devoir me faire une raison.

Il y a cette petite voix au fond de moi qui m’a poussée à prendre ce risque, à mettre mon orgueil et mes peurs de côté pour faire ce pas vers toi.

Je ne sais pas comment mes mots seront accueillis, ce que tu en feras, ce que tu en penseras, ce qu’ils réveilleront en toi ou pas. Mais ce que je sais, c’est que je ne pouvais pas faire autrement.

Je devais te dire ces choses-là, ce que mon cœur ressent, ce que mes émotions me dictent, mes espoirs. Tant pis si c’est en vain, au moins j’aurais essayé. Tout essayé.

Tu sais ce qu’on dit sur les remords et les regrets, sur le pardon aussi… J’espère que tu partageras ma vision des choses et de notre histoire. Je l’espère sincèrement.

Alors voilà, maintenant tu sais tout. Je ne t’ai pas oublié, tu es toujours dans mon cœur…

« Rien ne t’efface, je pense à toi » comme le dit la chanson. J’espère que nous pourrons écrire la suite, avec nos propres paroles, ensemble.

Dans l’espoir de quelques mots de toi…

Jessica.

je ne t'ai pas oublié

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire