Parler d'Amour

Retrouver son amour de vacances 10 ans après : Une histoire d’amour magique

Retrouver son amour de vacances 10 ans après : Une histoire d’amour magique

Auteur

Ils se sont aimés il y a longtemps. Comme des grands enfants. Amour de vacances, amour d’adolescence. Une histoire qui laisse de jolis souvenirs mais qui ne dure pas. Et ils ont fait leur vie pendant dix ans, chacun de leur côté. Ils sont devenus adultes. Ils ne se sont jamais revus. Jusqu’à ce jour qui a tout bouleversé. Ce jour où un simple appel a fait basculer leur destin.  Et une véritable histoire d’amour est née entre eux. Retrouver son amour de vacances 10 ans après semble vraiment incroyable et pourtant ça leur est arrivé !

Retrouver son amour de vacances 10 ans après : Une histoire d’amour magique

Eux, l’été de leurs 16 ans

Un été de vacances en famille en Vendée. Camping, copains, plage, soleil, premières libertés parentales du haut de ses 16 ans. Elle en a profité pendant deux semaines, à créer des amitiés de vacances qu’on se promet éternelles mais qui ne seront qu’éphémères.

Comme l’amour ? Elle et lui, ils se sont vus pour la première fois sur la plage, autour d’un feu de camp et au son des guitares. Elle a plongé dans ses grands yeux bleus et a craqué pour son look un peu rebelle. Quand on est adolescente, une boucle d’oreilles est le genre de détail qui change tout. Lui ? Il l’a trouvée belle, tout simplement. Pulpeuse, souriante mais timide, elle l’a intriguée.

Ils avaient une dizaine de jours devant eux, ils ne se sont pas lâchés. Main dans la main dans le camping, à la plage, au bar, à la piscine. L’évidence d’un coup de foudre du haut de leurs 16 ans, l’insouciance mêlée à la certitude que cela durera toujours, sans y croire vraiment. L’importance du moment présent. Son urgence. Jusqu’au dernier jour. 

La fin des vacances est arrivée, elle repartait avant lui. Les adieux ont été larmoyants, attendrissants. Mais leur serment de s’aimer au-delà de la distance aura tenu quelques mois à peine. Les promesses de s’écrire et de se revoir n’ont pas survécu à l’hiver.

Elle, dix ans plus tard…

Elle a fêté dignement ses 25 ans avec ses amis. Dignement, c’est le mot. Cela a été une belle soirée, mais joyeuse et triste à la fois. La séparation ne date que de quelques mois et c’est le premier anniversaire qu’elle fêtait en solo depuis des années. C’est ainsi, c’est la vie.

Sa vie, en ce moment, est synonyme de changements. Le célibat, la fin des études, un stage en parallèle qui peut devenir un emploi potentiel et ce déménagement. Après des années à vivre en couple et un retour de quelques mois chez ses parents histoire de « se retourner » comme on dit, la voilà dans son nouvel appartement. A elle toute seule. Son cocon qu’elle aménage pour se sentir bien, se sentir forte, et oublier parfois cette sensation d’être incomplète. Il ne lui manque plus mais il faut qu’elle s’habitue au célibat. Voilà tout.

En triant ses affaires, en préparant les cartons, elle retombe sur des vieilles lettres. Un flot de souvenirs resurgit. Une nostalgie bienvenue. Qu’est-il devenu ? Ce beau brun aux yeux bleus, son amoureux de vacances ? Il y a son adresse sur la lettre, et le numéro de téléphone de ses parents.

Elle hésite pendant quelques jours. Ça ne se fait pas, elle va lui dire quoi, après tant d’années la démarche est bizarre, il va la prendre pour une folle. Pire, il ne se rappelle sûrement plus de qui elle est !

Après avoir tergiversé pendant une semaine à laisser ses anciens souvenirs de ce fameux été occuper toutes ses pensées, elle ose. Elle tombe sur sa mère, elle lui explique brièvement qui elle est, cela la fait sourire, elle trouve la démarche sympathique. Elle lui transmet le message et son numéro de portable. La rappellera-t-il, enverra-t-il un SMS ? Ce soir, demain, dans une semaine, jamais ? Et surtout se rappelle-t-il d’elle ?

Lui, une heure après ce coup de téléphone

En sortant du boulot alors qu’il allait prendre le volant, il reçoit un appel de sa mère. Elle a l’air joyeuse, elle a quelque chose de spécial à lui dire. Il l’écoute, ouvre de grands yeux, sourit et replonge dix ans en arrière.

Lire aussi : Une magnifique et vraie histoire d’amour racontée par la personne qui l’a vécue 

Bien sûr qu’il se rappelle de cet été-là, d’elle, de tout. Cette fille, ça a été son premier vrai amour, même s’il ne lui a jamais dit. Son premier émoi amoureux, ses premiers vrais baisers, ses premières caresses. Il en garde un souvenir impérissable. Et elle l’a retrouvé. Il trouve ça incroyable. Plus incroyable encore, il adore la sensation qui monte en lui. Cette curiosité.

Il n’attendra pas longtemps pour la rappeler. Le soir même, il lui téléphone. Bien sûr qu’il se rappelle d’elle. D’eux. De ces deux semaines de vacances. Ils échangent leurs souvenirs avant de parler de leurs vies actuelles.

Et cela ira crescendo pendant plusieurs semaines. S’écrire, se téléphoner, s’envoyer des photos, se raconter leurs histoires, leurs déceptions sentimentales, leurs vies. Jusqu’à ce qu’il lui propose de venir passer un week-end chez lui.

Elle, un mois après, dans le TGV

Quelques centaines de kilomètres les séparent, plusieurs heures de TGV ou de voiture. Ce sera le TGV. A sa descente du train, l’émotion la submerge. Tout est là, les souvenirs, ses beaux yeux de la même couleur que la mer, le soleil, la balade romantique le long de la plage. Ils passeront un long week-end à se rappeler leurs souvenirs, à découvrir les adultes qu’ils sont devenus, à s’apprivoiser.

Elle doit déjà repartir, et elle ne comprend pas ce qui lui arrive. Est-ce seulement le poids de leurs souvenirs passés ou autre chose qui est en train de naître en elle ? Elle ne veut pas le quitter. Et quand il l’embrasse, elle sait que s’il le veut également, elle reviendra. Le TGV a à peine démarré qu’il lui manque déjà. Quelques minutes après, son portable vibre, un SMS « Reviens vite, je t’attends. Si tu le veux aussi… » Elle a sa réponse…

Lui, marchant vers sa voiture

Elle l’a bouleversé, chamboulé. Lui a retourné le cœur. Cette évidence, après dix ans, est-ce normal, est-ce possible ? Il était si hésitant depuis plusieurs mois, après une longue relation, il ne se sentait pas encore guéri, pas prêt à refaire une place à une femme dans sa vie. Et elle, en un weekend, elle a balayé ses incertitudes.

Il n’y tient plus, elle lui manque déjà, il faut qu’elle le sache. Et lui aussi veut savoir si elle ressent la même chose. Il lui envoie un SMS « Reviens vite, je t’attends. Si tu le veux aussi… ». Elle lui répond « J’ai espéré que le TGV aurait du retard pour rester blottie dans tes bras. Je n’avais pas envie de partir. Je prends un billet pour quel weekend ? ».

Il se met au volant, un sourire idiot sur le visage et l’air béat, il le sait mais il s’en fout. Il vibre à nouveau et il ne veut pas se poser de questions. C’est elle, il le sent. Et même s’il sait qu’il se lance dans une histoire d’amour à distance qui peut tout compliquer, cette fois ils sont adultes et sauront le gérer. Il en a la certitude.

Eux, l’année suivante

D’autres week-ends suivront chez lui puis chez elle, pendant plusieurs mois. Des moments inoubliables qui ont peu à peu vu éclore leurs sentiments et forgé leur amour. De festivals de musique en dîners romantiques, de balades sur la plage en nuits câlines, ils ont construit leur histoire à distance.

Sera-t-elle un obstacle ou pourront-ils la surmonter ?

Les allers-retours en TGV entre Paris et ce magnifique coin de Bretagne, et inversement, seront-ils viables longtemps ? Comment leur histoire allait-elle évoluer, lui là-bas et elle ici ? Avec chacun leur vie professionnelle, leur famille, leurs amis ?

Ils s’aimaient trop pour se perdre à nouveau. Ils ont pris le temps de réfléchir à ce qui était possible. S’aimer à distance encore quelques mois oui, mais pas plus. Ils voulaient être ensemble. Allait-elle accepter de le rejoindre ? Sa vie à lui était plus implantée, plus construite. Aurait- elle envie de faire de la mer son nouvel horizon ?

Eux, aujourd’hui

Quand il lui a demandé si elle serait prête à déménager, il a eu peur. D’être égoïste mais surtout qu’elle refuse. Il ne se voit plus vivre sans elle. Elle lui manque trop. Mais Paris, il ne s’y fera pas, il le sait. Il aime trop son coin. Il sait qu’elle l’aime aussi, mais cela sera-t-il suffisant pour qu’elle quitte sa famille et ses amis ?

Lire aussi : Une histoire d’amour et un coup de foudre adolescent en Espagne

Elle ne l’a pas trouvé égoïste, elle savait déjà qu’elle dirait oui. Elle était tombée amoureuse de ce coin de Bretagne en même temps qu’elle tombait amoureuse de lui. De ses yeux bleus à nouveau dix ans après comme de la couleur de la mer. Elle a toujours rêvé de vivre par là. Et il lui offre tout. Une vie là-bas et avec lui…

Ils se sont trouvé une petite bicoque par-delà les remparts pour leur nid d’amour. Elle a trouvé ses marques, il a tout fait pour qu’elle se sente bien. Elle s’y plait et a trouvé son équilibre à ses côtés. Cette nouvelle vie est comme leur évidence.

Un an après leur installation, soit deux ans après leurs retrouvailles, Ils sont retournés en Vendée comme on fait un pèlerinage. Sur la trace de leur amour né dix ans auparavant. Sur leur plage. C’est affreusement romantique mais il en a profité pour la demander en mariage. Et comme vous vous en doutez, elle a dit oui.

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.