Parler d'Amour

Lettre de soutien à une amie qui divorce

Lettre de soutien à une amie qui divorce

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Auteur

Rupture, séparation, divorce. Quand on parle d’amour, ce sont des mots qu’on aimerait ne jamais avoir à prononcer. A connaître, à subir, à affronter, à vivre. Hélas, en amour, une relation peut tourner court, une histoire ne pas durer, un mariage se disloquer. Arrive alors à ce moment-là la douloureuse étape du deuil amoureux qu’il faut assumer émotionnellement, ce qui est souvent difficile car le pragmatisme de la situation prend le dessus. Divorcer, c’est prendre des décisions, entreprendre des démarches, s’abrutir de questions administratives, légales et financières. C’est souvent synonyme de vente immobilière, de déménagement, de partage des biens et de garde des enfants. Selon le motif du divorce, les rapports cordiaux ou au contraire tendus entre les deux époux, cela peut se passer à l’amiable, ou non. Toujours est-il que dans une telle situation, que ce soit un soulagement ou une souffrance, c’est une page qui se tourne. La fin d’une histoire, la perte de certaines illusions, le deuil d’une partie de sa vie amoureuse. Et dans cette situation, rien de tel qu’une amie précieuse pour soutenir, écouter, consoler, aider. Alors si vous avez une amie qui est en train de divorcer, n’hésitez pas à lui adresser une lettre de soutien, quelques mots pour lui prouver votre amitié. Voici une lettre de soutien à une amie qui divorce.

Lettre de soutien à une amie qui divorce

« Tu sais à quel point notre amitié m’est précieuse. A quel point je te considère comme mon amie, presque comme une sœur. Et en amitié, l’important c’est d’être là. Dans les bons comme dans les mauvais moments. Pour rire mais aussi pour pleurer.

La vie réserve parfois des épreuves douloureuses et difficiles. Le chagrin semble alors prendre toute la place. Mais dans ces cas-là, il ne faut pas s’isoler.

Partager sa peine est la meilleure façon de se soulager un peu.

Je voulais te dire que je suis là pour toi. Pour t’écouter, te consoler, mais aussi te conseiller si je le peux, si tu as besoin d’aide dans toutes ces démarches que tu dois entreprendre.

Je ne vais pas te dire que vous avez pris une bonne ou une mauvaise décision, que ce divorce est une bonne ou une mauvaise chose. Cela t’appartient. Et nous en avons déjà parlé. Je sais que malgré le soulagement que tu éprouveras bientôt, ou que tu ressens peut-être déjà, tu te sens néanmoins noyée dans des pensées noires, envahie par des émotions négatives.

Et surtout submergée devant l’ampleur de tout ce que tu dois faire. Penser à tout, ne rien oublier.

Pour toi, pour faire au mieux pour vous, et pour les enfants.

Lire aussi : Lettre de réconfort pour une amie triste

Tu es une femme et une maman exceptionnelle, je sais que tu feras tout ce qu’il faut pour préserver un esprit serein malgré la  tristesse de cette nouvelle.

Mais je me doute que tout gérer est compliqué, que c’est un énorme changement d’habitudes, de repères, de vie.

Je veux que tu saches que je suis ton amie, que rien ne changera jamais cela, et que je te soutiens dans tes choix, tes décisions, tes actes.

Je suis là pour toi.

Alors si tu as besoin de parler, je suis là. Si tu as besoin d’aide pour les papiers, pour tes rendez-vous, pour tes démarches, n’hésite pas. Si tu souhaites que je t’accompagne chez ton avocat ou au tribunal, tu peux compter sur moi. Idem  pour te trouver un nouveau chez toi, un nouveau chez vous avec les enfants.

Appelle-moi le soir quand tu n’en peux plus et que tu as envie de parler. Envoie-moi un message si tu as des doutes ou des questions qui t’inquiètent. Et surtout, n’hésite jamais à me demander d’être présente ou à venir pour t’aider.

Je sais que c’est une période chargée, que tu as des dizaines de choses à penser et à faire et que tu dois avoir l’impression de te noyer certains jours.

Donc dis-toi que je suis là, tout simplement. Pour parler, pleurer, t’aider dans tes démarches, ton emménagement, pour les enfants. Mais aussi pour rire, papoter de tout et de rien, te divertir, sortir quand le cœur t’en dira.

Et puis… Une fois que tu auras traversé cette étape de ta vie, que tout sera mis en place, que tu auras trouvé de nouveaux repères, tu pourras enfin te projeter. Regarder derrière toi sans regrets et te dire que tout cela est un mal pour un bien. Que le passé reste derrière toi et que ton avenir te réserve de belles surprises.

Par contre, dis-toi bien que ce qui était là avant et ne disparaîtra pas dans l’avenir, c’est notre amitié. Alors une dernière fois je te le dis, je suis là et je le serai toujours. »

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.