Parler d'Amour

Lettre d’amour impossible : tu es l’homme de ma vie mais notre amour est impossible

Lettre d’amour impossible : tu es l’homme de ma vie mais notre amour est impossible

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Auteur

J’ai essayé, j’te jure, j’ai essayé. De tirer un trait, de te rayer de ma vie, de tourner la page. Toutes ces expressions qui veulent dire la même chose en somme. T’oublier. Ne plus t’aimer. Et j’essaie encore. Toi, l’homme de ma vie arrivé trop tard, toi l’homme secret qui nous a fait vivre un amour impossible, interdit. On ne pourra jamais s’aimer vraiment, jamais dans cette vie. On dit que l’amour est plus fort que tout. Dans notre cas il a échoué à nous réunir. Tu es et resteras cet homme caché, cette histoire impossible, cet amour interdit. Je dois avancer sans toi. Réussir à aimer et à être aimée vraiment malgré toi. Mais au fond de mon cœur, toute ma vie, il y aura la douleur de cet amour inassouvi. Lettre d’amour impossible : tu es l’homme de ma vie mais notre amour est impossible.

Lettre d’amour impossible : un regret éternel

Cette sensation d’inachevé est ce qu’il y a de plus insupportable. Ce regret permanent, cette certitude qu’on est passé à côté de notre histoire, de notre vie, de l’amour. De tout cela à la fois. 

C’est terriblement frustrant. Douloureux. Triste. De se dire qu’on a eu la chance, cette chance, de rencontrer la personne qui fait battre notre cœur, mais qu’il est impossible de vivre cet amour.

Il ne s’agit pourtant pas d’un manque de réciprocité. D’une absence d’évidence. Tu m’aimes comme je t’aime. Je n’ai jusque-là jamais eu aucun doute là-dessus. Notre amour aurait pu être un feu d’artifice. Il avait tout d’un conte de fée.

La nostalgie, la magie des retrouvailles, le temps écoulé qui n’a rien changé, le désir absolu, l’amour instantané. Mais certains contes de fées finissent mal. Comme beaucoup d’histoires d’amour. C’est le jeu de l’amour.

Lettre d’amour impossible : on ne pourra jamais s’aimer au grand jour

Notre évidence, on l’a raté à cause d’un problème de timing. D’une rencontre ratée, de malentendus, de retrouvailles trop tardives, d’un engagement indissoluble pour toi, d’une promesse engagée. D’un sacrifice ? Celui de notre amour…

Me battre. J’ai essayé. Mais pouvais-je me battre mieux, me battre plus devant ce que je devais affronter ?

Lire aussi : Lettre d’adieu pour un amour impossible

Mes larmes, mes cris, mes supplications. Comme ma patience, ma compréhension, mon espoir. À quoi tout cela a-t-il servi à part à me faire souffrir davantage ? À cultiver un espoir sans fin. Aujourd’hui encore, par moments.

Puis-je t’en vouloir d’être un homme de parole ? D’avoir arrêté avant d’avoir été trop loin ? D’avoir voulu honoré ton engagement ? Puis-je t’en vouloir de m’aimer soi-disant en secret malgré tout et de t’en contenter ?

Amoureux depuis tant d’années tu as pourtant choisi une autre voie, un autre destin.

Comment fais-tu pour ne pas douter et ne pas regretter ? Si tes sentiments sont vraiment aussi forts que tu le dis, comment fais-tu pour continuer à vivre chaque jour avec cet amour qui se consume en vain, ce manque, ce désir inassouvi ? Comment fais-tu pour ne pas ressentir la piqûre du manque, la brûlure de l’amour ?

Lettre d’amour impossible : m’aimes-tu vraiment ?

Oui comment fais-tu ? Parce que moi j’ai beau essayer je n’y arrive pas. Je n’arrive pas à me dire qu’on ne sera jamais ensemble. Que tu ne feras pas le choix que te dicte ton cœur. Je n’arrive pas à me résigner. Cela me paraît impossible. 

Pour moi, quand on aime vraiment, quand on aime avec cette force et cette évidence, rien d’autre ne compte. Il n’y a rien de plus important et de plus précieux. C’est un cadeau de la vie qui se présente rarement. Parfois même une seule et unique fois au cours de notre existence.

Alors comment fais-tu dis-moi ? Car moi je n’y arrive pas. Comment fais-tu pour m’enfouir dans un coin de ton cœur et de ta tête ? Pour continuer à respirer normalement, à te dire que ta vie se fera sans moi, sans nous ?

Je n’ai qu’une seule réponse. Celle de l’amour. Ou plutôt celle du manque d’amour.

Est-ce cela la vérité ? Je t’aime plus que tu ne m’as aimée ? Je t’aime toujours alors que tu ne m’aimes plus ? Ton sens du sacrifice passe-t-il avant tout ou s’agit-il d’un prétexte ? La raison l’emporte sur tout le reste ? Sur la passion ? Mais pas seulement… Sur l’évidence des sentiments et du désir certes. Mais aussi cette envie de construire, cette sincérité.

Et tu le sais très bien. Ce n’était pas un jeu. Pas un risque. Je t’offrais tout. Mon cœur, mon corps, mon âme, mon amour, ma vie, mon avenir. Je voulais tout partager avec toi, mon passé que tu connais déjà mieux que personne, mon présent et mon avenir. Je voulais être tout pour toi. Ta femme, ta maîtresse, ton amie, ta confidente, la mère de tes enfants. Ton tout. Ton évidence.

Je n’ai été qu’un amour contrarié. Qu’un souvenir de jeunesse. Je rime dans ta vie avec nostalgie, passé, passion, obsession. Mais pas avec présent ni avenir. Hélas…

Avec tes « je t’aime » maintes fois répétés, tes promesses d’amour, je m’étais construite un idéal dans ma tête. Un avenir ensemble. Pour moi j’avais trouvé l’homme de ma vie. L’amour vraiment. Celui qu’on attend toute sa vie parfois.

Lettre d’amour impossible : faire le deuil de cet amour secret et interdit

Faire le deuil de cela est douloureux. Long. Y aura-t-il d’ailleurs une fin à cette souffrance ? Sortiras-tu un jour de mes pensées et de mon cœur ? Quand passeras-tu de l’amour à la nostalgie dans ma tête ?

Si tu m’appelais demain pour me dire « j’arrive », je sais que je t’ouvrirais ma porte, mes bras, mon cœur, ma vie. Parce que je n’arrive pas à me résigner. C’est plus fort que moi. Tu es l’homme de ma vie. Peut-être que je me trompe mais je n’arrive pas à me défaire de cette évidence.

Pourquoi ne ressens-tu pas cet appel toi aussi ? Pourquoi as-tu choisi cet autre chemin ?

Alors avec le temps, on fera notre vie chacun de notre côté. Avec des moments de joie quand même et de nostalgie souvent, avec ce fil rouge entre nous qu’il est impossible de couper.

On ne sera pas malheureux. Mais on ne se sera plus jamais complètement heureux. Parce qu’on ne sera jamais ensemble. Parce qu’on sait que l’autre existe.

Notre amour c’était mon tout. Mon absolu. Enfin. Sans toi, je vais bien sûr continuer à respirer, à avancer et à vivre. À rire même, peut-être même à aimer avec le temps. Mais plus jamais je crois, je ne vivrai le grand amour. Parce que l’homme de ma vie, mon grand amour, ce sera toi pour toujours. 

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.