9 petites choses qui ressemblent à de l’amour et qui sont en fait de la manipulation

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Il n’est pas rare que l’on soit aveuglé.e par l’amour que l’on porte à notre partenaire. A tel point qu’il y a certains comportements que l’on confond : l’amour et la manipulation sont souvent proches, bien plus proches qu’il n’y paraît. Il est donc important de savoir faire la différence pour ne pas tomber dans le piège et que ce dernier finisse par se refermer sur nous. Car oui, une fois que la manipulation est installée et que le couple s’est formé sur cette base, il est extrêmement difficile de sortir de cette situation toxique et malsaine. Pour vous aider à faire la part des choses, voici 9 petites choses qui ressemblent à de l’amour et qui sont en fait de la manipulation.

1/ Votre partenaire vous donne souvent comme excuse qu’il (elle) « vous aime tellement« 

Avez-vous l’impression que chaque fois que votre partenaire fait quelque chose qui vous énerve, par exemple, vous fait une grosse crise de jalousie infondée, il/elle s’empresse de vous dire que son mauvais comportement est dû au fait qu’il vous aime trop. Quand on aime, on veut le bonheur de l’autre, pas le mettre en cage. Si on a un problème de jalousie maladive il est alors impératif d’en prendre conscience et de se faire aider, de bien communiquer dans son couple. Dire à l’autre « j’ai un comportement toxique parce que je t’aime » n’est en rien une excuse recevable. Il s’agit d’un moyen de vous distraire et d’avoir de nouveau votre affection. Mais n’oubliez pas : son comportement est le reflet de ce qu’il pense réellement.

2/ Il/ elle prend de vos nouvelles de façon… abusive !

Chaque fois que vous sortez avec des potes, il/elle vous inonde de messages : « ça va ça se passe bien ? » « Tu me manques tellement » « Tu vas rester longtemps ? » « Y a qui à la soirée?« . Ok c’est ce qu’on appelle du harcèlement, vous êtes en soirée avec des ami.es, qu’il/elle vous envoie un petit message pour vous dire qu’il pense à vous, ok. Mais qu’il/elle vous harcèle de messages n’a rien de mignon contrairement à ce qu’on pourrait penser. Non, en réalité, c’est plus un moyen de vous surveiller et de garder le contrôle sur vous que de prendre de vos nouvelles !

3/ Il vous offre des cadeaux… qui lui font surtout plaisir à lui/elle

Non, je ne parle pas de ce joli ensemble de sous-vêtements ou de ce jeu romantique qu’il/elle vous a offert et qui, effectivement, devrait lui faire autant plaisir à lui/elle, qu’à vous ! Non, je parle de ces cadeaux rabaissants qui vous rappellent que ce que vous avez déjà ne lui convient pas. S’il/elle remplace vos meubles, vos vêtements ou tout autre article par ceux qu’ils préfèrent, ce n’est pas de la gentillesse, c’est de la manipulation. Une façon subtile de prendre le contrôle et de tenter insidieusement de vous changer en quelqu’un que vous n’êtes pas.

4/ Il/elle ne cesse de vous répéter que vous êtes « tout » pour lui/elle et qu’il/elle ne pourrait vivre sans vous

Dit comme ça, ça pourrait presque sembler mignon mais en réalité ça ne l’est pas. Ce n’est pas romantique de dire à quelqu’un qu’on mourrait sans lui, c’est effrayant, ça met une pression énorme ! C’est un abus émotionnel qui pourrait aisément se finir en chantage affectif dès qu’il/elle aura la sensation que vous vous éloignez (même quand ce n’est absolument pas le cas !). Dire à quelqu’un « tu es tout pour moi » revient à dire « j’ai envie de t’enfermer dans un château dont moi seul.e serait propriétaire de clé. Je veux t’isoler et rester avec toi. Je ne veux pas que tu t’intègres au monde. » Ca démarre souvent par ce genre de phrases et ça finit par l’éloignement de vos proches.

5/ Il/elle « s’inquiète pour vous« 

A l’instar du premier point de cet article, s’il/elle vous inonde de messages dès que vous n’êtes pas avec lui et qu’il/elle use et abuse de l’excuse « je m’inquiète » dès que vous ne répondez pas dans l’heure (voire dans la minute) alors il y a anguille sous roche ! Il/elle se met en colère, vous fait culpabiliser en se faisant passer pour une personne aimante et prévenante qui s’inquiète pour vous. Tu parles ! Il/elle est en stresse car il/elle n’a pas le contrôle sur vous à ce moment T et ça le/la rend fou/folle.

6/ Il aime plaisanter… surtout à vos dépends !

Il/elle vous traite de « débile », de « fou/folle », de « nul.le » ect… Sous couvert d’humour ! Son proverbe préféré ? « Qui aime bien, châtie bien ». Il/elle va même jusqu’à vous dire que c’est sa façon de vous montrer son amour. Ce n’est évidemment pas le cas. C’est une technique de manipulation très subtile ; derrière ces petits mots blessants dissimulés sous la plaisanterie se cache un réel abus émotionnel car ces mots vont finir par s’ancrer dans votre esprit et vous faire perdre confiance en vous. Vous finirez inéluctablement par vous dire « c’est vrai, je suis peut-être débile/nulle/folle…« 

7/ Il vous fait remarquer que vous avez trop bu

Vous étiez à une fête ensemble et il/elle vous a dit d’arrêter de boire autant à partir du moment où il/elle vous a vu vous détendre et vous amuser avec vos ami.es. En réalité, vous n’avez pas « trop » bu, pas plus que les autres, vous êtes juste dans l’ambiance, vous vous amusez et surtout, vous vous sentez bien ! Il/elle vous dit qu’il/elle tient à toi, que c’est pour ça qu’il/elle préfère que vous arrêtiez de boire, que, comme ça, vous ne subirez pas une trop grosse gueule de bois demain matin… Merci papa (ou maman) ! La vérité c’est qu’il/elle ne supporte pas que vous vous amusiez plus que lui/elle. Pire : que vous vous amusiez avec d’autres personnes que lui/elle !

8/ Il/elle a plein de conseils à vous prodiguer pour vous apprendre à…faire mieux

Il/elle est tellement, tellement soucieux.se de votre bonheur, qu’il/elle tient à vous enseigner une meilleure façon de travailler, de cuisiner, de parler, de vous tenir et même de perdre ces kilos en trop (que vous n’aviez même pas remarqués). Ce n’est absolument pas pour votre bien, c’est encore et toujours une façon de vous contrôler !

9/ Il/elle est drôlement gentil.le et attentionné.e après une dispute

Plus vous vous disputez fort, plus il/elle est tout.e gentil/le et aimant.e les heures et les jours qui suivent. Mots d’amour, cadeaux, gestes affectueux, vous redevenez son prince/sa princesse. C’est une façon subtile de vous culpabiliser pour l’avoir confronté.e à quelque chose qui a provoqué la dispute. C’est le genre de personne qui dira « tu m’as mal compris » « je n’aime pas les drames » « c’est vraiment ce que tu penses de moi ? » comme ça il/elle passera pour la personne raisonnable et vous, pour le mec ou la nana fou/folle.

FUYEZ.

Lire aussi :

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

⮯ Vers les commentaires

Laisser un commentaire