6 signes de manipulation émotionnelle et comment y remédier

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Cela ne vous est-il jamais arrivé qu’une amie à vous sorte avec un homme que vous ne pouvez pas supporter ? Vous pouviez voir à mille kilomètres que cet homme était toxique, mauvais, sournois mais vous étiez en incapacité de la convaincre. Si vous insistiez, elle vous rappelait que vous vous étiez vous-même entiché d’abrutis absolus et que vous pouviez bien vous garder vos conseils.

En réalité, il est très facile de repérer la manipulation émotionnelle lorsqu’elle concerne des personnes que vous aimez, mais les professionnels affirment qu’il est difficile de repérer le marionnettiste qui tire vos propres ficelles.

Voici 6 signes pour reconnaître une manipulation émotionnelle :

1/ La relation est intense voire fusionnelle

La manipulation dans les relations amoureuses consiste souvent à faciliter une connexion intense et passionnée qui prépare le terrain pour tenter de garder le contrôle. D’où le danger des couples fusionnels

Maintenir les partenaires relationnels dans la confusion et la désorientation et les distraire par des fantasmes sur ce qui est à venir ou sur les bons moments passés est une tactique courante employée par les partenaires manipulateurs et abusifs.

2/ Vous avez une peur de l’abandon

Il faut savoir que les personnes manipulées peuvent commencer à douter de leur réalité, à ressentir de l’incertitude ou une certaine peur.

De nombreuses victimes peuvent considérer les signes de manipulation émotionnelle comme des échanges normaux dans une relation. Vous vous demandez comment faire la différence ? Dites-vous bien que s’il y a de la peur, alors c’est malsain et alors il y a manipulation. Si vous avez peur que l’on vous fasse du mal ou peur que l’on vous quitte, c’est qu’il y a un problème.

3/ Vous avez la sensation que quelque chose ne tourne pas rond

Il est important d’écouter son instinct. A moins que vous soyez paranoïaque, si vous avez le ventre noué et la gorge serré à son contact c’est qu’il y a de fortes chances que vous soyez manipulée. Vous vous sentez constamment en insécurité. Le but de la manipulation est de garder le contrôle sur vous, et vous faire sentir mal dans votre peau peut être un moyen pour les manipulateurs d’exercer leur pouvoir sur vous. Ils utilisent vos faiblesses contre vous.

4/ Ils vous veulent dépendant(e) d’eux

Si vous n’avez personne d’autre vers qui vous tourner, il est plus facile pour le manipulateur de vous contrôler. C’est pourquoi les tentatives d’isolement ou de codépendance affective extrême peuvent être un signe de manipulation. Car, en étant dépendante affective, ils auront le pouvoir absolu sur vous.

5/ Ils vous comparent sans cesse aux autres.

Vous comparer aux autres peut être une forme de manipulation. En effet, cette comparaison est conçue pour évoquer des sentiments d’insuffisance et de compétition.

6/ Les manipulateurs vous éloignent de vos proches

Surveillez les comportements d’ingratitude ou les autres tentatives pour être vu sous un jour favorable, car il s’agit souvent d’une tentative délibérée d’accroître l’isolement entre la victime et son système de soutien en créant l’illusion du doute. » Par exemple : La première personne à écrire « Joyeux anniversaire ! » à votre maman sur les médias sociaux ne peut pas être une personne manipulatrice ou abusive, non ? Faux ! La gestion des impressions est un effort quotidien pour le manipulateur, qui travaille dur pour que les autres l’aiment comme un bouclier.

Les tactiques utilisées par les manipulateurs :

  • Le Gaslighting, c’est-à-dire vous faire douter de votre réalité.
  • Changer constamment les règles du jeu, de sorte que les objectifs déclarés ou les règles d’engagement changent constamment.
  • Exiger une loyauté intense ou le secret
  • Vous obliger à cacher des nouvelles importantes aux personnes que vous aimez.
  • La pression pour ne jamais partager la réalité des difficultés en dehors de la relation.
  • Des flux de communication incohérents, y compris le ghosting, les mensonges par omission et la mémoire sélective.
  • Refus de faire des compromis
  • Toujours parler en termes absolus, sans jamais laisser de place au compromis.
  • Manque d’empathie
  • Mots ou comportements déshumanisants
  • Minimiser la détresse des autres
  • Créer des situations qui ne profitent qu’à un seul côté (le sien).
  • Égoïsme et beaucoup de  » je « .
  • Sautes d’humeur, c’est-à-dire des hauts très émotionnels et des bas dépressifs.
  • Le bombardement d’amour, c’est-à-dire le fait d’être excessivement charmant et d’accorder une attention positive excessive, notamment en offrant des cadeaux somptueux et en faisant des éloges en public.

Manipulation émotionnelle : comment faire face à un manipulateur ?

1/ Fixez des limites

Définissez les limites des comportements acceptables à votre égard et déclarez les types de traitement que vous ne tolérerez pas. Veillez à ne fixer que des limites que vous êtes prêt à respecter. Sinon, vous ne faites qu’apprendre à une personne violente qu’il lui suffit de pousser plus fort pour obtenir ce qu’elle veut.

2/ Soyez prêt(e) à vous éloigner.

Si votre partenaire est prêt à respecter vos limites et à vous rencontrer à partir d’un lieu de respect mutuel et de compromis, la relation peut potentiellement aller de l’avant, tant que vous évitez tous deux de répéter des comportements toxiques qui déclencheront de vieux schémas. S’il y a un manque de volonté de la part de votre partenaire, alors vous pouvez commencer à réimaginer votre vie en dehors de la relation.

3/ Renforcez vos liens avec vos relations saines

Renouer avec un système de soutien en dehors du manipulateur. Refusez d’être à nouveau isolé émotionnellement. Enveloppez-vous dans des relations stables et aimantes avec votre famille et vos amis. S’ils ont eux aussi été acquis à l’image positive de votre partenaire, envisagez de renouer avec d’anciens amis qui n’ont pas encore rencontré votre partenaire. Ou faites-vous de nouveaux amis en vous adonnant à un hobby ou à un sport qui vous permettra d’interagir avec un autre cercle de personnes.

4/ Restez fidèle à votre instinct.

Lorsqu’une personne qui vous est chère vous maltraite, cela n’a aucun sens et peut être extrêmement déroutant. Restez fidèle à votre instinct. Décidez quelle ligne de conduite est la meilleure pour votre santé physique, émotionnelle et psychologique, que ce soit en vous défendant dans la relation ou en vous éloignant. Sachez que l’amour et les jeux d’esprit ne font pas bon ménage.

5/ Travaillez avec un professionnel.

La recherche d’aide peut se faire par l’intermédiaire d’un travailleur social clinique, d’un thérapeute, d’un psychologue, d’un psychothérapeute et/ou d’un psychiatre agréé et formé. Avec l’aide d’un professionnel, vous (et éventuellement votre partenaire, s’il est prêt à faire le travail avec vous) pouvez apprendre de nouveaux outils de communication – comme l’utilisation de questions ouvertes et d’un langage non culpabilisant – afin d’améliorer le dialogue et d’instaurer une culture de respect des idées de l’autre.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire