Parler d'Amour

5 techniques de manipulation utilisées par les pervers narcissiques

Auteur

Les pervers narcissiques et autres manipulateurs utilisent de réelles techniques de manipulation. Qu’ils les utilisent de manière consciente ou non n’a que peu d’importance compte tenu du mal et de la souffrance provoquée chez l’autre. Si ce n’est déjà fait, je vous invite à lire nos deux articles : Suis-je en couple avec un pervers narcissique ? Et : Comment reconnaître un manipulateur en amour ?

Passons en revue quelques techniques de manipulation très souvent utilisées par les pervers narcissiques pour arriver à leurs fins !

NB : J’utilise l’expression « pervers narcissiques » mais il existe évidemment des Perverses narcissiques femmes.

1/ La technique de l’épouvantail ou Strawman

La technique de épouvantail consiste à présenter la position de son adversaire de façon volontairement erronée. Créer un argument épouvantail consiste à formuler un argument facilement réfutable puis à l’attribuer à son opposant. (cf: Wikipedia).

Arthur Schopenhauer appelle cette technique le stratagème de l’extension : « il s’agit de reprendre la thèse adverse en l’élargissant hors de ses limites naturelles, en lui donnant un sens aussi général et large que possible et l’exagérer, tout en maintenant les limites de ses propres positions aussi restreintes que possible ».

Concrètement ?

Si vous avez affaire à un pervers narcissique qui utilise cette méthode, il pourra le faire de différentes manières. Il réfutera vos arguments coûte que coûte en utilisant cette technique.

Par exemple, si vous tentez de lui dire que vous n’aimez pas la façon dont il vous parle, il vous fera dire ce que vous n’avez pas dit : « Ah ouais, je suis un homme mauvais c’est ça que t’es en train de dire », « Ah parce que toi tu es parfaite peut-être » ? En gros il réfute ce que vous lui dites en vous faisant dire ce que vous n’avez pas dit. Il coupe ainsi court à toute conversation car en agissant ainsi, à part lui répondre « ce n’est pas ce que j’ai dit« … vous savez que vous allez tourner en rond.

J’ai trouvé cet exemple assez parlant sur Wikipédia concernant la technique de l’épouvantail :

Un homme dit : « Vous ne voulez pas mettre au point ce programme de construction de porte-avions ; je ne comprends pas pourquoi vous voulez laisser notre pays sans défense. »

Ainsi, au lieu de dire « personnellement, je trouve que la construction d’un porte-avions serait bénéfique », il dit de son interlocuteur qu’il est contre la défense de son pays. L’argument est ainsi beaucoup plus facile à mettre en défaut. Ce n’est pourtant pas du tout de cela qu’il s’agit.

Préc.1 / 5
 
Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.