Discours d’adieu exemple : hommage et éloge funèbre

Le discours idéal

Il y a des instants dans une vie, où l'on se doit de prendre la parole pour exprimer ce qu'on ressent. Mais on n'a pas toujours les mots. On ne sait par où commencer. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et à écrire le plus beau discours.

Un proche vient de décéder et vous allez prendre la parole lors d’un discours d’adieu pour lui rendre hommage. À la mort d’un proche, prononcer son éloge funèbre est une façon très touchante de lui dire au revoir. Si c’est un exercice évidemment totalement personnel, il est parfois difficile de traduire ses sentiments en mots et de les coucher sur le papier. Comment rédiger son discours d’adieu ? Que faut-il dire lors d’un hommage et d’un éloge funèbre ? Voici un exemple de discours d’adieu pour vous aider, sur la forme, à trouver des tournures de phrases, des idées, de l’inspiration.

Discours d’adieu exemple : hommage et éloge funèbre

Discours d'adieu exemple : hommage et éloge funèbre

« Cher/Chère {prénom de la personne défunte} ou Ma/Mon {sœur, frère, amie(e)},

Maurice Maeterlinck, un auteur belge a écrit : « Accoutumons-nous à considérer la mort comme une forme de vie que nous ne comprenons pas encore. Apprenons à la voir du même œil que la naissance. ».

Cette citation veut nous aider à considérer ton départ comme le début d’autre chose et même si je l’espère de tout mon cœur, il m’est difficile aujourd’hui de me dire que tu n’es plus là avec nous et pour nous…

C’est dur de prononcer ce discours, tant le chagrin m’étreint.

Mais ne pas être là pour toi à parler devant toutes ces personnes qui t’aiment était inconcevable pour moi. Alors je suis là, nous sommes tous là.

Ta famille, tes amis, tes collègues, tous ceux qui t’aiment… Tout le monde est là. Nous sommes tous là pour te dire merci, pour te dire qu’on t’aime, pour te dire que tu nous manques. Et je sais qu’il faut te dire au revoir, te dire adieu également. Mais ça c’est beaucoup plus difficile à faire.

Tu pars avant nous, bien trop tôt, bien trop vite…

Ta disparition nous rappelle comme une évidence que nous sommes finalement bien peu de choses et qu’il faut profiter de chaque minute, de tous les petits instants de bonheur que la vie nous offre, de tous ces petits riens qui font un tout. Mais surtout profiter des gens qu’on aime car le vide laissé derrière eux une fois qu’ils sont partis est immense. Oui tu laisses un vide immense et impossible à combler. Mais aussi tant de souvenirs partagés, d’instants uniques, de moments de bonheur.

J’ai été très heureux que tu m’en accordes quelques-uns, de ces moments de bonheur à tes côtés… Toi, qui savais faire beaucoup avec si peu, toi qui savais cultiver l’amour et l’amitié…

Tu rendais ces moments rares et précieux.

Comment les oublier ? Comment oublier l’ami toujours présent, le collègue serviable, le père tendre et attentionné, le mari aimant que tu as toujours été ? Impossible. Ta mémoire sera toujours gravée dans nos cœurs. Nous n’avons qu’à nous souvenir de ton rire, de ta bonne humeur, de ta bonté et de ton éternel optimisme pour prendre une belle leçon de vie.

Lire aussi : Le train de la vie de Jean d’Ormesson : Un texte puissant et inspirant

Exemple de discours d’adieu en citations

Ronsard écrivait dans un de ses plus célèbres poèmes « Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain ; cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie. » 

C’est ce que tu nous enseignais à tous, à ta façon, de profiter de la vie. Et c’est la promesse que je veux te faire aujourd’hui solennellement. Nous allons vivre en célébrant cette vie pour laquelle tu t’es battu et en ton honneur, chaque jour qui passe sera un cadeau que nous apprécierons à sa juste valeur.

Tu étais une personne merveilleuse, tes nombreuses qualités cachaient tes quelques défauts, toujours soucieuse de l’intérêt et du bien-être de chacun des membres de ta famille.

Aujourd’hui, tu manques à toute ta famille. Ils sont tous orphelins de toi et de ton amour pour eux.

En amitié, tu étais l’ami fidèle, toujours disponible et à l’écoute des autres. Tu savais d’ailleurs cultiver l’amitié à merveille. Être ton ami, c’était être de ta famille.

Chez toi, on se sentait chez nous, comme à la maison.

Toi et moi, toi et nous, toi et eux… Toi et tous les gens que tu aimes et qui t’aiment. Ensemble, on a partagé tant de joies, tant de peines, on s’est soutenu dans tant d’épreuves, on s’est tout dit ou presque…

On avait juste oublié de me dire à quel point il serait difficile de me trouver ici pour t’accompagner dans ton dernier voyage.

Il me faudra certainement très longtemps avant de réaliser que tu es parti, que nous ne referons plus jamais le monde ensemble.

Tu as quitté ce monde afin de te reposer dans un endroit plus paisible. Là où tu résides désormais, un endroit magique je l’espère à partir duquel tu veilles sur toutes les personnes aimées que tu as laissées ici.

En nous laissant sur le quai de la vie, tu nous as quittés tel un ange gardien.

Ton départ nous a plongés dans l’émotion et la tristesse de ne plus te voir. Mais nous sommes soulagés à l’idée de te savoir apaisé, serein, en paix.

Par ton amour des autres et de la vie, ta sagesse et ta compassion, ta bienveillance et ta sincérité, tu as vraiment réussi ton existence. Tu laisses dans nos cœurs un goût d’inachevé mais aussi une immense fierté à l’idée d’avoir été de ta famille, de tes amis. D’avoir fait partie de ta vie.

Aujourd’hui, il nous faut accepter ta mort et te laisser partir. Pour te dire au revoir, je souhaite en ton nom, citer les vers attribués à Saint-augustin. En les découvrant, j’ai eu l’impression de t’entendre.

Exemple de discours d’adieu : un bel hommage en poème

Je vis toujours, poème attribué à Saint-Augustin

« La mort n’est rien, je suis seulement passé, dans la pièce à côté.

Je suis moi. Vous êtes vous.

Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.

Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné, parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.

N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste.

Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.

Que mon nom soit prononcé à la maison, comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.

La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.

Le fil n’est pas coupé.

Pourquoi serais-je hors de vos pensées, simplement parce que je suis hors de votre vue ?

Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.

Vous voyez, tout est bien. »

Il nous faut faire notre deuil et te laisser partir en paix. Il nous faut accepter que la mort fait partie du chemin de la vie. Cependant, nous penserons à toi, chaque jour, avec douceur et amour.

Nos pensées affectueuses t’accompagnent sur ton nouveau chemin.

Je ne t’oublierai jamais. Adieu, et merci pour tout. Repose en paix. »

Pour plus d’exemples de discours d’adieu :

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire