Discours pour l’enterrement de sa grand-mère

Le discours idéal

Il y a des instants dans une vie, où l'on se doit de prendre la parole pour exprimer ce qu'on ressent. Mais on n'a pas toujours les mots. On ne sait par où commencer. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et à écrire le plus beau discours.

Il n’y a rien de plus douloureux que de faire face à la disparition d’un être cher. Notamment un membre de sa famille. C’est difficile de devoir dire adieu à quelqu’un qu’on aime, avec qui on a grandi. Quand on a la chance d’avoir grandi justement dans une famille aimante, avec des grands-parents présents, il n’est pas rare, arrivé à l’âge adulte, de connaître le deuil en perdant l’un d’eux. Pour leur rendre hommage le jour de leurs funérailles, certains petits-enfants devenus grands, font le choix que de prononcer un discours. C’est un éloge funèbre afin d’honorer la mémoire de leur grand-père ou de leur grand-mère. Cet exercice oratoire est délicat. Pour vous y aider, face à l’émotion qui vous submerge, voici un exemple de discours pour l’enterrement de sa grand-mère. Puisez-y l’inspiration nécessaire, un mot, une tournure de phrase, une formulation, afin de vous permettre d’écrire votre propre discours.

Discours pour l’enterrement de sa grand-mère

« Mamie/Mamy/Ma chère grand-mère/ Ma grand-mère adorée…,

Il y a des moments qu’on aimerait ne jamais avoir à vivre, même si on sait bien qu’ils sont inéluctables. En effet, c’est dans l’ordre des choses, le temps passant, de devoir dire adieu aux gens qu’on aime et qui ont connu de multiples printemps. C’est le cycle de la vie

Après tant de saisons partagées à tes côtés, aujourd’hui je dois te dire au revoir. Ou plutôt adieu.

Nous avons eu des printemps si joyeux, plein de couleurs et d’odeurs. A nous promener dans les parcs, à planter les légumes et les fleurs dans le jardin, à prendre les premiers rayons du soleil dehors pour le goûter.

Et que dire de nos étés, en vacances en famille, à ne penser qu’à profiter du moment présent. Des baignades, des barbecues, des couchers de soleil, des ciels étoilés. Ils ont rempli tant de beaux albums photos.

Quant aux automnes, malgré leur humidité et la nuit qui tombe tôt, avec toi ils prenaient un air de fête. C’était la saison des gâteaux et des chocolats chauds au retour de longues promenades en forêt. Des jeux de société sur la table du salon, des livres lus sous le plaid. Et puis on préparait l’arrivée des fêtes, merveilleuses grâce à toi.

Ensuite l’hiver pointait froidement le bout de son nez, Noël en tête. Et nous partagions une parenthèse enchantée pendant quelques jours dans un tourbillon de lumières, de chants, de jeux, de cadeaux. Avant de recommencer, ensemble, une nouvelle année à nous créer des souvenirs joyeux.

Mon enfance avec toi, mon adolescence avec toi, mon existence jusqu’alors avec toi, tout était magique, parfait.

Je sais la chance incroyable que j’ai eue d’avoir une grand-mère telle que toi. Et pendant si longtemps. Alors je n’ai pas le droit de me plaindre sans doute… Nous en avons bien profité même si nous aurions pu continuer encore un peu.

Un modèle émouvant de discours pour l’enterrement de sa grand-mère

L’esprit de famille prend tout son sens depuis toujours grâce à toi. Alors aujourd’hui nous nous sentons tous un peu orphelins sans toi. Tu étais notre repère, notre point d’ancrage. Et si nous nous aimons tous, je sais que dorénavant les moments en famille sans toi n’auront plus la même saveur.

Il manquera toujours une part de nous, cette part de toi, dans les prochaines saisons, les futurs moments partagés en famille. C’est ainsi…

Mais je ne veux pas être égoïste et ne penser qu’à moi. Si c’est le jour de nos adieux, c’est surtout celui de ton éloge, de nos hommages, de nos souvenirs pour toi.

Sens-tu la force de notre amour t’accompagner jusqu’à ton nouveau chez toi ?

J’espère que tu y seras bien, entourée comme chez toi de tes fleurs préférées, d’un bon roman, d’un bon thé et de quelques douceurs.

Il y a tant de mercis que je voudrais te dire. Mais je crois en mon for intérieur que tu savais toute la reconnaissance, la gratitude et l’amour que j’éprouve pour toi. Ne doute pas un seul instant de la femme merveilleuse que tu as été. Un modèle qui m’a accompagnée depuis toujours.

Je dois te dire adieu, mais je n’y arrive pas, parce que dans mon cœur et dans ma tête, tu vivras éternellement. Quand on se construit depuis toujours avec une personne si chère à notre cœur, son départ n’est pas total. Non, tu laisses derrière toi une trace indélébile, une empreinte indéfectible. Si je sais que tu ne seras plus là, que je ne pourrais plus t’appeler, que nous ne partagerons plus de moments ensemble à jardiner, manger un gâteau ou refaire le monde, tu n’en demeures pas moins une partie de mon monde.

Tu es certes partie mais tu es partout où j’étais, où je suis et où je serai. Tu vis dans mes souvenirs et tu continues à vivre dans chaque pierre que je vais continuer à poser pour construire ma vie.

Alors merci pour tout mamy, et prends bien soin de toi là-bas. Ici tu nous manqueras mais je garde au fond de moi un morceau de toi pour l’éternité. Pour moi, tu es immortelle. Je t’aime.

Ta petite-fille »

D’autres discours pour dire adieu à une personne chère :

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire