La belle histoire d’amour romantique et vraie de L&N

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Voici la belle histoire d’amour romantique et vraie de L&N racontée par L. Une histoire d’amour qui fait du bien à lire et qui donne foi en l’authenticité de ce sentiment.

La belle histoire d’amour romantique et vraie de L&N

La première fois que je t’ai rencontré, jamais je n’aurais pensé que je me retrouverai un jour dans tes bras. J’avais été invitée à dîner chez des amis et j’étais alors avec un homme, dans une relation que je croyais stable et durable et où je pensais être comblée. Ce soir-là je m’étais surprise à aimer ton enthousiasme lorsque tu parlais de l’entreprise que tu venais de créer et des projets que tu comptais développer. Je n’avais pourtant jamais été attirée par l’esprit d’ambition ou les businessmen, bien au contraire. Nous avions tous passé un bon moment et j’entendais parler de toi uniquement les fois où mon amie me racontait les petites anecdotes de sa vie.

Jamais je n’aurais pensé qu’un jour tu tiendrais le rôle le plus important dans ma vie. 

Deux années se sont écoulées et je venais de me séparer lorsque cette amie m’a proposé de venir passer un weekend chez eux pour me changer les idées, danser et faire la fête. J’ai accepté avec plaisir et le samedi arrivant, j’ai reçu un message de toi sur un réseau social me proposant un défi, à la mode à cette époque.

Si je me souviens bien, il s’agissait de sauter dans une piscine tout habillé ou bien de t’inviter à dîner.  Tu me faisais une petite vidéo où toi tu relevais ce challenge… Cela m’a fait sourire mais je savais que c’était mon amie qui t’avait incité à me « tagger » pour me faire rire et oublier l’espace d’un instant ma rupture récente.

La soirée s’est bien passée, on a ri ensemble au sujet de ce fameux défi que je n’ai pas relevé et sur le fait qu’il allait falloir que je t’invite à dîner en contrepartie ! J’ai profité de mes amis et de la douceur de cette soirée d’été sans que d’autres pensées ne viennent envahir mon esprit.

L’été est passé et nous avons continué à nous envoyer des messages, au départ quelque fois par semaine pour se raconter nos weekends et nos vacances respectives, puis de plus en plus régulièrement.

Lire aussi : Je vous raconte mon coup de foudre à Paris

J’étais en vacances loin de la France et j’allumais mon téléphone tous les matins avec appréhension en espérant un petit message de toi. Il n’y avait pas encore de séduction réellement mais plus une attention qui me touchait… Un simple « comment ça va ? qu’as-tu fait de ta journée » de ta part me faisait du bien. 

Septembre, retour à la réalité, à la vie quotidienne mais toujours des messages échangés… Plusieurs fois, on se dit qu’il faut qu’on se voit, en toute amitié, toujours pas de séduction ou de drague flagrante.

Mais mon cœur bat chaque jour un peu plus vite lorsque je reçois de tes nouvelles.

Il faut se lancer mais j’ai la boule au ventre, peur d’être déçue, peur de casser cette attirance virtuelle et ces pensées qui réchauffent le cœur quand je suis seule.

Tu habites loin en plus et je ne veux pas qu’on se retrouve dans l’appartement où je vis encore et dans lequel rodent les souvenirs de mon ancienne histoire. Nous n’avons pas encore parlé de nos échanges à nos amis communs car je veux préserver ce début d’intimité, et surtout je ne sais pas du tout où cette rencontre va nous mener.

Je veux croire que je n’en attends rien mais j’ai l’impression d’être déjà proche de toi, c’est un sentiment étrange.

Mes amies m’encouragent à aller te voir, tout en me protégeant et on imagine des plans de sauvetage dans le cas où notre rencontre ne se passerait pas aussi bien que je le voudrais. J’en ris encore en y repensant !

Ça y est, le rendez-vous est fixé, un samedi soir de la fin du mois de septembre. Je prends la route et roule en me faisant mille films… Tu m’attends devant chez toi. Je vois que tu es stressé, tout autant que moi.

Pourtant, je me sens bien chez toi, avec toi.

On commence à parler, à rire et on ne s’arrête plus, pendant des heures. Tout est naturel. Malgré tout une forme de tension s’installe. On est hésitants, surtout moi. Tu tentes de m’embrasser une première fois et j’esquive… J’ai peur, je sens que ce baiser peut signifier beaucoup, déjà…

Il y en a eu d’autres depuis ma rupture mais ce n’était que des flirts, qui peut être m’ont permis d’avancer mais sans aucune attache ni rien d’autre…

On s’embrasse enfin, au petit matin… Je repars le lendemain soir, des étoiles plein la tête et le ventre. Mais d’autres pensées m’inondent : vas-tu t’attacher, va-t-on se revoir ou était-ce juste un moment éphémère ?

Vite un message, je n’ose pas envoyer le premier, mais je me dis que si c’est une histoire différente je dois faire ce que mon cœur me dicte, sans hésitation, sans trop de réflexion. Tu me réponds immédiatement, je crois que j’explose de joie ! On projette de se revoir le weekend prochain…

Je suis sur un petit nuage les jours qui suivent, c’est tellement le contraire de ce que je vivais avant : tu prends de mes nouvelles, t’intéresses à ce que je fais, à ce que j’aime. Je découvre l’homme attentionné, passionné et plein de surprises que tu es.

La distance fait qu’on se voit uniquement les weekends et je crois que ces moments de manque vont amplifier nos sentiments, plus rapidement qu’ils auraient pu l’être. Bientôt le premier weekend au bord de la mer, que tu m’organises en surprise. Ce ne sera que le début de nos escapades tous les deux car ce besoin de découvertes de lieux, de paysages, de cultures, nous rapproche.  

On aura attendu presque deux ans avant de vivre ensemble tous les jours. M’installer dans ta maison, loin de mes amis et de ma famille n’aura pas toujours été simple.

Mais tu as tout fait pour que je me sente bien et je sais que mon bonheur est ta priorité. Le tien est aussi devenu la mienne. Je veux que tu sois le plus heureux.

On sait tous les deux la chance que l’on a de s’être rencontrés et de vivre cette histoire, on se le dit très souvent.

En écrivant les lignes de notre histoire, je me rends compte à quel point je suis heureuse d’en parler au présent et de ne pas lui mettre de point final. Parce que notre amour fait partie de moi et de ma vie depuis quatre ans maintenant et que je n’en vois pas de fin.

L’horizon est notre seule limite, et c’est ensemble qu’on en prend le chemin. Main dans la main.

Merci à L&N pour la pureté de cette histoire d’amour

Crédits photos : @crystalxshaw

 

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire