Parler d'Amour

Lettre de réconfort pour une amie triste

Lettre de réconfort pour une amie triste

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Auteur

Nous avons tous au cours de notre existence des raisons d’éprouver du chagrin. Nous connaissons tous des instants de doute et de tristesse. Une crise d’angoisse qui monte, avoir le cœur en vrac et l’esprit qui s’embrouille. Il nous arrive alors dans ces moments de spleen de nous sentir terriblement seul, les yeux plein de larmes et au bord de la déprime. On voudrait se confier mais la pudeur ou l’orgueil nous en empêchent souvent. Ou alors on a peur de déranger. On n’ose pas et on s’enferme dans son mutisme, dans l’espoir secret qu’un proche remarque notre mal-être et nous dise « Mais qu’est-ce qui ne vas pas ? ». Oui, ces mots si réconfortants, si apaisants, on désire tous les entendre. Alors si vous avez une amie qui va mal, qui traverse une épreuve, dites-vous que votre réconfort à son égard peut tout changer. Grâce à vos mots, elle saura que vous êtes présente pour elle et qu’elle peut se confier. Et c’est en étant là pour nos proches que les liens se renforcent, et si la prochaine fois c’est vous qui allez mal, alors cette amie sera là pour vous, elle aussi. Voici une lettre de réconfort pour une amie triste.

 Lettre de réconfort pour une amie triste

« J’ai bien vu que tu ne vas pas bien. Que tu n’es pas comme d’habitude, que ton sourire est forcé. Et même s’ils restent secs, tes yeux sont plein de larmes retenues. Te voir ainsi m’attriste.

J’aimerais pouvoir soulager immédiatement ta peine. Effacer les raisons de ta tristesse, de ce chagrin qui te blesse.

À mes yeux, tu es tellement importante. Je ne t’abandonnerai jamais. Ne pense jamais que tu es seule pour faire face à cette épreuve. Si tu as besoin de parler, je suis là pour t’écouter. N’importe quand. Dis-moi ce que je peux faire pour toi, et je le ferai. Je ne peux sûrement pas comprendre exactement ce que tu ressens, mais je suis là pour toi.

« La vie mettra des pierres sur ta route. A toi de décider d’en faire des murs ou des ponts. »

Tu ne resteras pas toujours comme ça, ne t’inquiète pas. C’est une période difficile, je ne vais pas le nier, mais tu peux compter sur moi pour t’accompagner. Je sais bien que ce ne sont sûrement que des mots, et que pour le moment, tout te semble insurmontable.

Et que ce que je peux dire ou faire pour t’aider est une goutte dans l’océan de ta tristesse. Mais ne perds pas espoir, jamais.

 Oui tu traverses une épreuve, et tu as le droit d’être triste et peinée. Blessée, perdue. Alors ne te retiens pas de pleurer, de craquer. Avec moi tu le peux. Mais s’il-te-plait ne t’isole pas dans ce chagrin.

Lire aussi : Lettre de réconfort à une amie malade

Ne t’enferme pas dans ce cercle vicieux de solitude et de tristesse.

On dégage tous des signaux positifs ou négatifs selon notre état d’esprit du moment. Lorsqu’on est triste, on a tendance à être trop sensible aux éléments négatifs et à négliger les éléments positifs.

Pour le moment tu ne peux pas aller sereinement et librement vers les autres, j’en ai conscience. Et je pense que toi aussi, mais au fond de toi tu en as envie. Et c’est ce qui compte.

Oui, l’important c’est d’avoir conscience que ton état est passager, et que de meilleurs jours arrivent. Joyeux, positifs, heureux.

La tristesse fait remonter plein d’émotions négatives, et c’est pour cela que tu te sens submergée. Mais fais-moi confiance, tu vas vite aller mieux. Je te le promets. Tu peux compter sur mon réconfort, mon soutien, ma présence.

« Quand la vie te donne une centaine de raisons de pleurer, montre-lui que tu en as mille de sourire. »

Je sais que tu en doutes, mais crois-moi, tu as toutes les ressources en toi pour tourner la page, pour aller mieux. Tu le sais au fond de toi mais il faut que tu aies ce déclic. Et pour cela il est normal de te laisser  du temps. Pour encaisser, digérer, guérir tes blessures.

La première chose à faire, c’est de penser à toi. Ne gâche pas ton énergie inutilement, concentre-toi sur l’essentiel, ton bien-être. Je comprends ton impression de tourner en rond. Mais c’est faux, cette sensation est erronée. L’important c’est de te sentir bien à nouveau, retrouver confiance et avoir envie d’avancer.

Tu traverses une crise existentielle comment on dit mais c’est un mal pour un bien. Pourquoi ? Car à la fin, tu en ressortiras grandie en sachant qui tu es vraiment. En ayant conscience de ta valeur.

Seulement il ne faut pas que tu te réfugies trop longtemps dans cette bulle. Profite de ces moments de réflexion, mais fais-en une force. Car oui, même si pour le moment tu en doutes, tu es courageuse et tu es forte.

Utilise ton temps et ton énergie dans ce sens. Il y a une solution, même s’il est difficile pour toi de la voir maintenant. Un pas après l’autre, un jour après l’autre, tu vas retrouver ton optimisme et voir les choses autrement. Quand tu en seras là, le reste ne sera plus au centre de tout.

Ta tristesse s’envolera.

 Tu es une personne magnifique. Pleine de joie et pleine de vie. Une amie merveilleuse.

Et je suis là pour t’accompagner dans cette épreuve douloureuse, pour t’aider à surmonter ta tristesse. Tu pourras toujours compter sur mon réconfort, mon soutien, ma présence et mon amitié. »

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.