Lettre à mon premier amour : tu restes un beau souvenir

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Cela vous est-il déjà arrivé de repenser à votre premier amour ? Même si cela fait des années ?  Pour savoir ce qu’il est devenu ? Voici une lettre dans ce sens. Une lettre à mon premier amour : tu restes un beau souvenir. 

Êtes-vous de ceux qui prônent la nostalgie comme un art de vivre et qui font de la mélancolie une émotion à part entière ? Au point de ne jamais avoir oublié votre premier amour ? En amour, les souvenirs restent toujours dans un coin de la tête même s’ils ont déserté le cœur. On passe à autre chose car l’amour s’en est allé.  Alors on tourne la page. On nous dit qu’il ne faut pas vivre dans le passé et c’est une vérité. Mais parfois, un souvenir le font resurgir malgré nous. Et avec le temps qui passe les bons souvenirs demeurent et on oublie tout le reste. Parfois, le souvenir redevient si vivace qu’on a envie de savoir ce qu’est devenu notre premier amour. Notre curiosité veut être assouvie.

Lettre à mon premier amour : tu restes un beau souvenir

« Tu vas sans doute trouver cette démarche très étrange, surtout après tout ce temps. Je t’avoue que j’ai même peur que tu ne te souviennes pas de moi. J’espère qu’à la lecture de mon prénom en bas de la feuille, tu auras quand même un léger souvenir de qui je suis.

 Il faut reconnaître que le temps a filé à une vitesse incroyable depuis que nous nous sommes rencontrés. Des années et des années…

 Je ne saurai te dire d’ailleurs pourquoi je t’écris cette lettre aujourd’hui.

Je pense que la curiosité m’y a poussée. L’envie de savoir ce que tu devenais, si tu allais bien.

Pour tout te dire, je suis retombée par hasard sur les photos de classe de mes années lycée. Les fameuses photos inavouables sur lesquelles on se trouve affreux tant on avait un look improbable et qui nous font bien rire des années après.

 Ces années lycée, je les ai passées essentiellement avec toi.

Cela semble très loin maintenant c’est vrai, j’en ai conscience.

Mais à la faveur d’un déménagement récent, en faisant mes cartons, je suis donc tombée sur mes affaires d’adolescente parmi lesquelles il y avait mes agendas, mes carnets avec les mots de mes copines, les fameuses photos de classe et quelques mots de toi.

Il faut dire qu’on n’est plus si jeunes et que pour nous à l’époque, le lycée ne rimait pas encore avec la folie des SMS de maintenant.

On commençait à peine à avoir des portables, à échanger sur MSN. On était encore dépendants du bon vouloir de nos parents et de la communication non instantanée. A l’ancienne !

Les cartes postales pendant les vacances, les petits mots passés en cours et les lettres d’amour manuscrites étaient nos meilleurs moyens pour communiquer afin de garder contact quand on ne se voyait pas au lycée.

Je les ai gardées. Je suis comme ça, conservatrice de souvenirs, nostalgique parfois, mélancolique souvent, un peu vintage sûrement !

 J’aurais pu te recontacter via les réseaux sociaux mais si tu as encore quelques souvenirs de moi, peut-être te rappelles-tu de mon goût pour les mots et de mon esprit littéraire. Aussi ai- je préféré la bonne vieille méthode avec une vraie lettre, ayant eu la chance de trouver ton adresse sans trop de difficultés.

 Et puis je ne voulais pas donner l’impression de m’immiscer dans ta vie en t’envoyant une invitation virtuelle, le fameux ajout en ami, sans rien avec. Ni tenter le message virtuel sans âme sur un écran. Disons que ce n’est pas moi tout ça.

 Mais surtout, je ne veux pas te déranger ou que tu te méprennes sur mes intentions.

J’ai juste eu un moment de nostalgie de mes années d’adolescente et je me suis laissée prendre au jeu des souvenirs.

 Je me suis demandée ce que tu étais devenu après toutes ces années. Quelques années après le lycée, on s’est totalement perdus de vue. J’ai eu de tes nouvelles de loin en loin par certains amis communs puis plus rien. Et comme je te l’écrivais plus haut, j’ai déménagé depuis et je n’ai donc plus beaucoup de contacts avec mon ancienne vie.

 Tu m’as fait traverser les années parfois ingrates de l’adolescence d’une très jolie façon.

Grâce à toi, mes années lycée ont rimé avec mes premiers émois amoureux, mes premières émotions et la jeune fille que j’étais s’est sentie peu à peu devenir une femme.

 Même si c’est du passé, que l’eau a coulé sous les ponts depuis, je voulais t’en remercier. Tu as été mon premier petit copain comme on dit si pudiquement, mon premier amour, n’ayons plus peur des mots à nos âges, et j’en garde un joli souvenir.

Tu as fait ta vie de ton côté et moi du mien, on s’est oubliés, on est retombés amoureux mais je crois qu’on n’oublie jamais vraiment la première fois.

D’où cette lettre à « mon premier amour ».

 Surtout ne prends pas peur, je ne viens rien te déclarer ou te demander, j’ai depuis rencontré un homme merveilleux avec qui je suis heureuse. J’espère qu’il en est de même pour toi. Que tu vas bien et que tu es un homme heureux aujourd’hui.

Je ne sais pas si tu as fondé une famille, si tu fais ce métier dont tu as toujours rêvé ou accompli un de ces magnifiques voyages dont tu parlais tant, mais j’espère en tout cas que tu es arrivé là où tu voulais.

 Je serai ravie d’avoir de tes nouvelles si tu le souhaites. Quoiqu’il en soit, je voulais te remercier pour ces souvenirs agréables de mes jeunes années que je garde encore en mémoire aujourd’hui. Grâce à toi. alors merci d’avoir partagé un petit bout de chemin à mes côtés.

Je te souhaite plein de belles choses, prends soin de toi. »

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire