Ma sélection des meilleurs films d’amour : 5 films d’amour, 5 histoires d’amour différentes

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Jeux d’enfants, avec Marion Cotillard et Guillaume Canet, 2003

SYNOPSIS

Une vie entière pour se dire « je t’aime ». Et tout ça à cause d’un jeu. Ou peut-être grâce à un jeu. Sophie et Julien en ont défini les règles. Ils en sont, pour le restant de leurs vies, les arbitres et souvent les victimes. « Cap ou pas cap ? » « Cap ! Bien sûr ! «  Ils sont cap de tout : du meilleur comme du pire. Bafouer tous les tabous, défier tous les interdits, braver toutes les autorités, rire, se faire mal. Cap de tout ? Sauf, peut-être de s’avouer qu’ils s’aiment. Ce jeu commence avec un pari innocent : un pari afin d’oublier que Maman est gravement malade, afin d’oublier quand toute la classe te traite de sale polak. Et quelques paris plus tard, le jeu devient ce qu’il y a de plus beau, de plus fort dans la vie des deux enfants. Ils jouent, ils s’aiment ? Le jeu, l’amour ? L’amour, le jeu : finalement c’est tellement plus simple d’être amis. Et ainsi la vie passe, le jeu reste, de plus en plus intense, comme la passion. Et chaque fois qu’ils se répondent « Cap ! », ils se disent « Je t’aime plus que ma propre vie »« Plus que ma propre vie ? » « Cap ! »

RÉPLIQUES CULTES

« Cap ou pas cap »

« Le problème, c’est que même si tu m’disais  » je t’adore  » j’te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu ne joues pas. J’suis perdue. Attends deux secondes, je n’ai pas fini. Dis-moi qu’tu m’aimes. Dis-moi juste que tu m’aimes. Parce que moi j’oserai jamais te l’dire la première, j’aurais trop peur que tu crois qu’c’est un jeu. »

 
 

 « C’est comme ça qu’on a gagné la partie. Ensemble. Heureux. Et là, au fond du béton, on a enfin partagé notre rêve d’enfant : le rêve d’un amour sans fin. »

MON AVIS

Ce film est construit à la manière d’un conte, avec un univers coloré, féerique et enfantin, notamment au début du film. Le spectateur voit le film à travers les yeux de ces deux enfants de 8 ans que sont Sophie et Julien. Ce film peut dérouter, énerver, mais au fond c’est une merveilleuse histoire d’amour entre deux êtres qui ont peur de l’engagement. Ils se relancent toujours au travers de jeux de plus en plus dangereux, pour tester l’amour de l’autre, son intérêt. Alors il y a un effet de caricature tant dans les décors que pour certains rôles secondaires, caricature du monde adulte, et un cynisme absolu, accentué par la voix off de Guillaume Canet, enfant puis adulte, tout au long du film. Mais justement c’est ce qui en fait sa singularité, ce qui fait qu’on s’en rappelle. C’est une histoire d’amour qui teste les limites de tout, de l’autre, des autres, de la vie et ce qui est bien-pensant, sans arrêt, dangereuse, addictive, presque toxique. Ce n’est pas une vision édulcorée de l’amour mais c’est aussi ça l’amour, sa beauté dans son imperfection.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire