5 magnifiques films inspirés d’histoires vraies sur Netflix

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Voici une sélection de 5 magnifiques films inspirés d’histoires vraies sur Netflix, à retrouver dans les catégories de films « d’après une histoire vraie », « histoires vraies » ou « inspiré de faits réels ». Drame historique, success story, récit autobiographique ou héroïque, tous sont des films émouvants et positifs. N’hésitez pas à aller les voir ou les revoir ! Bon(s) film(s) !

5 magnifiques films inspirés d’histoires vraies sur Netflix

#1 La femme du gardien de zoo : un magnifique film historique

Avec Jessica Chastain, Daniel Brühl, Johan Heldenbergh, 2017

Synopsis

L’histoire vraie de Jan Zabinski, gardien du zoo de Varsovie et de son épouse Antonina, qui sauvèrent 300 juifs emprisonnés dans le ghetto de Varsovie pendant la Seconde guerre mondiale.

Avant que la guerre n’éclate, Jan et Antonina Zabinski dirigeaient le zoo de Varsovie. Leurs animaux n’ont pas survécu à la barbarie. Les uns tués sous les bombardements, les autres expédiés à Berlin pour l’agrément des dignitaires du Reich, quand ils ne servaient pas de gibier aux fusils allemands. L’idée vient alors aux époux d’élever du bétail. Pour nourrir les troupes, mais aussi les habitants du ghetto. Grâce à un réseau de souterrains reliant les cages, ils vont aussi aider ces derniers à fuir en les cachant puis en les faisant sortir du ghetto.

Mon avis

La femme du gardien de zoo raconte l’histoire vraie d’un couple ordinaire qui devient héroïque en sauvant des hommes, des femmes et des enfants juifs de l’horreur nazie. Ce drame historique terrible n’est évidemment pas sans rappeler d’autres films magnifiques sur ce difficile sujet qu’est le génocide des juifs, la Shoah, par les Allemands du régime nazi. On pense au chef d’œuvre magnifique La Liste de Schindler, aux Insurgés, à La Rafle et à tant d’autres films tout aussi poignants car ils relatent une partie de l’histoire mondiale, sûrement l’un de ses épisodes les plus horribles.

Ce film met en avant le courage et l’héroïsme d’une femme. En ces temps de guerre, les résistants n’étaient pas uniquement des hommes et les femmes ont sauvé de nombreux juifs de l’horreur. C’est un témoignage important, qui rend hommage à des anonymes solidaires, courageux résistants, devenus des héros. Je ne sais pas si l’état d’Israël leur a décerné le titre de Justes, ces non-Juifs ayant fait preuve de bravoure pour soustraire des Juifs aux persécutions nazies pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais il est évident qu’ils le méritent.

Lire aussi : Amour fraternel : deux livres magnifiques sur des enfants « super-héros »

#2 Sully : un des films hommage inspirés d’histoires vraies sur Netflix

Avec Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney, 2016

Synopsis

L’histoire vraie du pilote d’US Airways qui sauva ses passagers en amerrissant sur le fleuve Hudson en 2009. 

Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au « miracle sur l’Hudson » accompli par le commandant « Sully » Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l’opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l’histoire de l’aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière, pour déterminer si son choix était le meilleur à faire.

Mon avis

Sully est l’histoire d’un commandant de bord chevronné qui va vivre une expérience inédite en sauvant 154 membres d’équipage et passagers. Son sang-froid et son courage vont faire de ce citoyen-modèle un véritable héros. En amerrissant au beau milieu de l’Hudson, en plein hiver new-yorkais, il sauve tout le monde. Clint Eastwood, le réalisateur du film, choisit d’alterner le déroulé de la catastrophe et celui de l’enquête pour rendre hommage au pilote. D’ailleurs, il aurait pu appeler le film « le miracle de l’Hudson » mais il a choisi simplement le surnom du pilote.

Celui-ci est d’ailleurs joué par Tom Hanks, qui est un de mes acteurs préférés je l’avoue, et qui offre là encore une excellente interprétation de son personnage. Il s’agit donc du portrait de ce commandant de bord et de l’enquête qui sont au cœur de ce film qui n’est pas un film catastrophe comme on aurait pu le penser. C’est un film efficace et sobre, à l’image de ce pilote. C’est également une belle bataille de l’humain face à une bureaucratie de chiffres et de simulateurs de vol. Les Américains aiment les happy ends et les figures héroïques et avec une telle histoire vraie, il était impossible de ne pas en faire un film à la gloire de ce pilote héros.

Lire aussi : Mes 10 séries Netflix préférées… Et de loin !

#3 Mange, prie, aime : un très beau film de développement personnel

Avec Julia Roberts, Javier Bardem, Richard Jenkis, James Franco, 2010

Synopsis

Ce film est inspiré de faits réels et adapté du roman autobiographique d’Elizabeth Gilbert.

Liz Gilbert semblait avoir tout ce dont une femme moderne peut rêver, un mari, une maison et une carrière brillante. Pourtant elle se rend compte que sa vie bien réglée et sans surprise l’ennuie terriblement, elle se sent vide. A la croisée des chemins après un divorce douloureux, elle se rend compte qu’elle doit apprendre ce qu’est vraiment la vie. Elle décide alors de tout changer et se donne une année pour voyager à travers le monde à la recherche de nouvelles sensations, de nouvelles expériences. En quête de sens, elle décide de se rendre là où les choses sont vraies : manger en Italie, prier en Inde et chercher la paix intérieure puis aimer à Bali.

Mon avis

Le film aborde avec douceur la prise de conscience d’une femme qui parcourt le monde pour se ressourcer. Le film est honnête, la morale qu’il propose est bien évidemment à prendre ou à laisser. Il aborde des thèmes universels et existentiels : l’ennui, la lassitude, l’impression de ne pas vivre sa vie, d’être emprisonné dans ce que nous avons construit sans pouvoir nous en détacher. On comprend bien le principe, une femme, qui a, a priori tout pour être heureuse mais qui ne l’est pas, décide de quitter le monde qu’elle connaît pour l’inconnu, elle s’évertue à s’émanciper, à vivre sans homme, à se concentrer sur elle-même. Tout ça pour découvrir que finalement l’amour est essentiel même s’il déséquilibre.

Armé de décors magnifiques (notamment à Rome et à Bali), le film nous embarque dans un beau voyage où les rencontres et les discours prennent un sens parfois mystique pour nous faire réfléchir. Il invite à la quête de soi, probablement la question la plus importante dans nos vies, et cette force de tout quitter pour parvenir à trouver cet équilibre. Cette question ne laissera personne insensible tant elle vit en nous. Alors oui, peut être que si l’on ne s’est jamais posé ces questions existentielles, si l’on ne se demande jamais si être heureux signifie chercher au fond de soi-même une ouverture à autre chose, alors oui cette histoire ne plaira pas. Mais si on se plait à imaginer que la vie peut être différente, que l’on peut recommencer, chercher ce qui nous rend heureux, Mange, prie, aime est une belle leçon de vie.

Lire aussi : Films d’amour : Les 50 plus beaux à voir absolument

#4 A la recherche du bonheur : un des films émouvants inspirés d’histoires vraies sur Netflix

Avec Will Smith, Thandie Newton, Jaden Smith, 2007

Synopsis

À la poursuite du bonheur est inspiré d’une histoire vraie, celle de Chris Gardner, suite à son livre autobiographique.

Chris Gardner est un modeste représentant de commerce dont les revenus non réguliers sont précaires. Sa vie familiale s’en retrouve grandement affectée : Linda, sa compagne, peine à endurer leur train de vie. Découragée, elle quitte Chris et le laisse avec Christopher, leur enfant âgé de cinq ans. Tandis qu’il s’apprêtait pour la énième fois à promouvoir son invendable stock de machines médicales, Chris fait la rencontre d’un riche courtier en bourse et se découvre une ambition : devenir heureux, devenir courtier. Il fait alors tout pour gagner l’attention des employeurs et finit par décrocher un stage bénévole dans une société de courtage réputée, avec une grande opportunité à la clef. Mais criblé de dettes et sans argent, il est rattrapé par sa détresse financière et il va devoir s’acharner pour conserver sa dignité, encouragé par l’amour de son fils.

Mon avis

Cette très belle histoire est un message d’espoir qui nous dit de ne jamais rien lâcher et de croire en ses rêves. Une spécialité américaine ? C’est vrai mais ça fonctionne et ce film veut nous montrer qu’avec de la volonté, on peut arriver à faire des miracles. Si c’est un mélodrame, la crédibilité des situations et des sentiments en fait néanmoins un film fort et juste. Ainsi, on suit les galères de ce père célibataire qui essaie de s’en sortir alors qu’il se retrouve même à la rue. La présence du propre fils de l’acteur rajoute évidemment du naturel à la bouleversante relation entre un père et son petit garçon.

C’est un film très émouvant, qui touche directement au cœur par son humanité et sa palette d’émotions. Certes, certains pourront trouver cette sensiblerie un peu too much, mais on ne peut rester insensible à l’histoire vraie de cet homme et de son fils. A la Recherche du Bonheur est une vraie success story à l’américaine, qui fait pleurer tout en faisant du bien. Sortez vos mouchoirs !

Lire aussi : D’après une histoire vraie, Delphine de Vigan : Critique

#5 Freedom Writers (Écrire pour exister)

Avec Hilary Swank, Patrick Dempsey, Scott Glenn, 2007

Synopsis

Basée sur l’histoire vraie de l’enseignante américaine Erin Gruwell, dont la réputation a fait le tour du monde.

Erin Gruwell, enseignante novice de 23 ans, a choisi comme premier poste un lycée difficile de Long Beach en Californie. Ses élèves l’ignorent et forment des clans, prêts à s’affronter au moindre prétexte. L’ambiance empire au fil des jours, en dépit des efforts d’Erin pour prendre en main cette classe. Un incident met finalement le feu aux poudres, donnant du même coup à Erin l’occasion d’ouvrir le dialogue avec les jeunes. Avec tact et humour, en évitant d’instinct le piège du paternalisme, Erin parvient à instaurer avec la classe un rapport de confiance. Pas à pas, avec des méthodes inédites à travers l’usage de la parole puis de l’écriture, elle accompagne ses élèves. Elle les encourage à tenir un journal et à y vider leur sac. L’exercice leur permet de prendre conscience de leurs points communs. Un pas vers plus de tolérance, la confiance en soi et le vivre ensemble.

Mon avis

Quand on regarde ce film, on ne peut pas s’empêcher de penser à « Esprits rebelles » avec Michelle Pfeiffer qui traitait d’un sujet similaire. L’arrivée d’une nouvelle professeure est chargée de prendre en main une classe difficile où sont regroupés des élèves au lourd passé, issus de minorités ethniques vivant dans la violence due aux gangs. Ce film n’évite pas le piège des bons sentiments et certains clichés sur les conséquences du communautarisme. Mais ce film se fonde sur des évènements réels et on croit ainsi à l’histoire. De plus, la performance d’Hillary Swank est très bonne, grâce notamment à la pléiade de jeunes acteurs qui lui donnent la réplique.

C’est un bon film sur les conséquences des émeutes de Los Angeles au début des années quatre-vingt-dix et sur les racines du conflit, en même temps qu’un drame social. C’est surtout positif de voir que cette histoire vraie a aidé beaucoup de jeunes à obtenir leur diplôme et à poursuivre des études, à croire en eux et à construire leur avenir. D’ailleurs, leurs écrits rassemblés dans un essai pédagogique intitulé The Freedom Writers Diary deviendra un bestseller et les méthodes d’Erin feront des émules dans tout le pays.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire