J’ai envie de vivre une folle passion amoureuse

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Célibataire depuis quelques temps, cela commence à vous peser ? Relégué malgré vous à vivre des histoires sans lendemain, vous n’en pouvez plus de multiplier les déceptions ? Vous avez l’impression de vivre dans un no man’s land amoureux ou de ne connaître que la tiédeur de relations sans intérêt, vides de sens. Alors que vous, ce que vous voulez, c’est vibrer, ressentir des émotions fortes, désirer, connaître le manque, aimer follement ! Vous êtes fait pour le grand amour, la passion, pas pour la tiédeur, l’ennui, la solitude affective ! Est-ce que vous vous reconnaissez dans cette description ? Pourriez-vous dire : j’ai envie de vivre une folle passion amoureuse ? C’est le cas de Claudia et elle nous livre ici son témoignage.

J’ai envie de vivre une folle passion amoureuse : témoignage de Claudia

Je n’ai jamais aimé les relations routinières, celles où le quotidien prend très vite beaucoup de place dans le couple. Si j’ai envie de vivre le grand amour, je ne l’associe pas à une histoire d’amour romantique à tout prix.

 
 

Cela ne veut pas dire que je n’aime pas les preuves d’amour et les petites attentions, mais je les préfère passionnées que tendres.

C’est sans doute rassurant de s’apprivoiser rapidement, de partager la vie de l’autre sans tabou. Mais pour ma part, j’ai l’impression que cela enlève de la magie, qu’il n’y a plus de découverte, de surprise.

J’associe beaucoup l’amour à la passion. Pour moi, ce sont deux choses indissociables, et le désir en fait partie.

Je ne crois pas que la passion doive forcément s’éteindre dans la durée, que la routine doive s’inviter forcément. Bien sûr, un couple qui est ensemble depuis longtemps connaît des périodes plus calmes, plus routinières, mais je crois qu’il appartient à chacun de se réinventer. De montrer à l’autre ses sentiments et son envie de le surprendre différemment jour après jour.

homme et femme qui dansent dans la nuit

On dit souvent qu’un coup de foudre est éphémère, qu’il ne dure pas dans le temps. Magie de la rencontre qui s’évapore rapidement, pour céder la place à un amour plus mesuré ensuite.

Je ne suis pas d’accord. En tout cas, ce n’est pas de cette façon que j’aime, que je sais aimer, que je suis heureuse.

Moi, pour tomber amoureuse et le rester, j’ai besoin de vibrer, de me sentir vivante. J’ai besoin de voir dans les yeux de mon partenaire la puissance de son désir, la force de son amour, la folie de sa passion.

J’aime ressentir les choses avec force, avoir des papillons dans le ventre à l’idée de le voir, stresser à la moindre minute de retard, nous quitter pour mieux nous retrouver.

Ma plus belle histoire a été une relation à distance, parce que la passion était toujours à son paroxysme. Je ressentais le manque, jamais d’ennui. Ce n’est pas moi qui ai décidé d’y mettre fin, mais lui. Au contraire de moi, il ne supportait plus cette relation. Là où j’y voyais une passion sans cesse renouvelée, il y voyait une contrainte et l’impossibilité pour notre couple de se construire.

Cela ne veut pas dire que je ne veux pas d’une relation sérieuse ou que j‘ai peur de l’engagement. Pas du tout. Pour moi, la passion n’est pas incompatible avec la sincérité et l’engagement.

J’ai juste envie de vivre une folle passion amoureuse avec un homme qui aura la même vision des choses que moi.

La vie est trop courte pour ressentir les choses avec tiédeur, pour vivre à moitié, pour se contenter d’un amour fade.

Est-ce que je suis trop exigeante ? Que je me lasse trop vite ? J’ai plutôt l’impression de savoir exactement ce que je veux et de ne pas vouloir le brader.

Mes rêves, mes envies, j’y tiens. Pour moi, l’amour qui dure est compatible avec la passion des sentiments et des comportements.

Pourquoi on ne pourrait pas s’aimer follement pendant des années ? Pourquoi cela doit forcément s’arrêter pour entrer dans une routine ?

Je veux un homme qui me regarde de la même façon le jour de notre rencontre, six mois, un an, deux ans, cinq ans après. Un homme que je désire comme une folle à la première caresse. Qui aura envie de moi à chacun de mes baisers. A qui j’aurai envie de dire des mots d’amour après une dispute. Avec lequel je me réconcilierai sur l’oreiller. Pour qui je ferai des centaines de kilomètres pour quelques heures à peine ensemble. Que je surprendrai par des surprises, des moments insolites, des confidences.

Portrait d'une belle fille souriante et de son beau petit ami. Femme en tenue d'été décontractée en jean. Famille heureuse et joyeuse. Femme s'amusant sur le fond de la rue. Clin d'œil

Un homme qui aura envie, comme moi, de vivre une histoire à 200 à l’heure, de faire des nuits blanches, des projets de couple insensés, de nous suffire à nous-mêmes des weekends entiers. Puis de ne pas nous voir pendant une semaine, laissant la brûlure du manque nous envahir et le désir monter. De vivre des retrouvailles intenses, folles, drôles, passionnées.

Je veux des je t’aime sur l’oreiller, dans la rue, au cinéma, dans la voiture, sous la douche, en vacances, sous la pluie, au milieu de la foule, ivres dans une soirée, sobres au petit-déjeuner.

Mais pas n’importe quels je t’aime. J’en veux des fous, des criants de vérité, des toujours plus passionnées. Des je t’aime à la folie, je t’aime tellement, je t’aime plus que tout.

J’ai envie de retrouvailles sur le quai d’une gare, de séparations dans le hall d’un aéroport, de surprises dans une chambre d’hôtel, de nuits torrides chez lui, de confidences chez moi.

C’est ainsi que je vois l’amour, que je le veux, que je le vis. Avec intensité, avec passion. Je ne sais pas faire autrement. J’ai essayé, mais je ne suis pas faite pour construire quelque chose de routinier. Pas pour l’instant en tout cas.

Je suis une amoureuse de l’amour sans doute, mais version passionnée. Je trouve le romantisme tout aussi beau, la tendresse aussi, mais j’ai besoin de ce piment, de cette vie à cent à l’heure pour aimer et me sentir aimée.

Est-ce que je me voile la face, que je courre après une chimère ou en tout cas quelque chose de forcément éphémère ? J’ai envie de croire que non, que si l’amour doit s’entretenir pour durer, cela peut se faire avec passion.

Des lecteurs ont réagi

Cet article a suscité des réactions puisque 1 lecteur a laissé un commentaire. Vous aussi, participez à la conversation, partagez votre point de vue, votre accord, votre désaccord dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

1 réflexion au sujet de « J’ai envie de vivre une folle passion amoureuse »

  1. Je me retrouve complètement en toi… Mais pour moi celà fait suite à une relation passionnelle, fusionnelle, avec cet impression d’un lien si profond qu’il se situait au niveau de nos atomes… Nous étions comme des drogués, nos échanges étaient comme des « Fixes » ils nous faisaient atteindre le nirvana et dès que l’on se quittait… On était au fond du trou, à la recherche de la possibilité d’une nouvelle dose, au plus vite…
    Celà a duré 2 ans (précisons que c’étaient des relations interdites, ce qui n’a fait qu’amplifier le phénomène), plus de 180p d’écrits sur un journal en ligne…
    Bref, aujourd’hui, je m’ennuie dans mes relations, la plupart du temps, je n’aime pas vraiment (pas de papillons, excitations de le voir), et quand celà m’arrive, ben ça retombe dès le 3eme mois, je me lasse, le quotidien, la routine, sont vécus ressentis comme des boulets et des entraves… Je sature, et je cumule des Relations à DD de 18mois
    lol
    Je sais que ce que j’ai vécu c’était unique, je ne pourrais pas (et ne voudrais pas car on ne contrôle plus rien et on n’envisage plus rien que « lui »), mais à refaire je recommencerai pour avoir cette chance de connaitres ses émotions… mais qui depuis m’ont rendues dépendantes à la recherche de sensations, émotions.. Quelles qu’elles soient.. Mais du coup, un gros frein sur mes partenaires qui restent fades au final…
    Je ne sais pas trop quoi, ni même ce que je voudrais réellement faire… Accepter que le reste sera fade, et accepter de réussir à m’en contenter… Ou pas…
    merci de m’voir lu, si vous avez des conseils, livres, forum, groupes, ou même envie d’échanger avec moi, c’est avec plaisir et ce sera toujours enrichissant ^^

    Répondre

Laisser un commentaire