Parler d'Amour
Comment faire renaître le désir?

Comment faire renaître le désir?

Auteur

Comment faire renaître le désir? Question d’Alice

 “Ça fait bientôt 5 ans que nous sommes ensemble. Nous nous sommes rencontrés d’abord au lycée en tant qu’amis, puis quelques temps après, il s’est rendu compte qu’il était amoureux de moi (environ 2 ans après). J’étais déjà en couple à ce moment-là et je ne savais pas ce qu’il ressentait pour moi. Mais au moment de ma rupture avec mon ex, j’allais vraiment mal et il a su être là pour moi, pour me soutenir, en véritable ami. Et quelques semaines après, il m’annonçait qu’il m’aimait. Il a été clair, m’a expliqué qu’il n’attendait pas que je rompe pour “mettre le grappin sur moi”, et que si je ne me sentais pas prête à recommencer si vite une relation, il ne voulait pas me forcer. Il m’a aussi dit qu’il savait les risques qu’il encourait à me proposer d’entamer une nouvelle relation, qu’il risquait de n’être qu’un “amour de passage”.
Toujours est-il que j’étais attendrie par ses attentions, par sa sincérité, et tous ces sentiments positifs qui émanaient de lui. J’étais sous le charme ! Néanmoins, j’avais encore du mal à faire le deuil de ma précédente relation, ça ne faisait que 3 semaines… J’ai quand même tenté le coup, je me sentais bien avec lui, je me sentais revivre, mais dans le fond je savais que j’étais encore amoureuse de mon ex que je n’arrivais pas à oublier. Et puis 4-5 mois ont passé et j’ai enfin pu oublier cet ex, et m’investir complétement avec Nicolas (mon compagnon actuel). Tout se passait très bien, il continuait à être attentionné, doux, amoureux… Nous avons emménagé ensemble au bout d’un an et demi, et tout se passait pour le mieux.

Les choses se sont compliquées lorsque j’ai dû partir à l’autre bout de la France pour mes études. En fait il m’a suivie, pensant qu’il trouverait facilement du boulot (nous sommes Nantais, et nous partions pour Nancy), mais les choses ne se sont pas déroulées comme nous l’aurions voulu. Au bout de 3 mois, il n’en pouvait plus de rester seul à l’appart’ pendant que j’allais en cours. Il attendait le soir avec impatience pour me retrouver et moi de même, mais son moral n’était plus au rendez-vous. Alors il a décidé de revenir à Nantes pour trouver du boulot, car il savait qu’il y avait des places à prendre. De plus, il pourrait voir ses amis et ainsi ne plus être seul à longueur de journée. C’était un déchirement pour moi. Je ne voulais pas le laisser partir. J’ai eu de longues crises de larmes, me sentant à la fois abandonnée, mais en même temps je comprenais parfaitement qu’il ne pouvait pas rester. J’étais perdue, je me sentais seule, j’avais envie de tout plaquer pour rentrer avec lui. Au bout de 3 mois, après la fin de son premier contrat, il a voulu revenir à Nancy avec moi, parce que c’était difficile pour nous deux d’être séparés. Une fois réunis, tout allait mieux. J’étais heureuse qu’il soit à nouveau avec moi, de pouvoir le chouchouter, de pouvoir dormir avec lui, etc.

Et puis 3-4 mois après, il n’arrivait toujours pas à trouver du travail à Nancy, alors il a du prendre à nouveau la décision de rentrer. Nouveau déchirement, c’était atroce. Nouvelles crises de larmes, un manque à me déchirer les tripes. Mais à force d’être sans cesse éloignés, les disputes s’amplifiaient et étaient de plus en plus fréquentes. Nous avons failli nous séparer en été, car rien n’allait plus. On se reprochait tout et rien, mais ce qui était sur c’est qu’on se faisait souffrir pour rien. Je n’ai pas voulu qu’on fasse de break, car connaissant son caractère, ça signifiait vraiment la fin. On a donc essayé de parler, remettre les choses au clair pour arranger la situation et c’était un peu mieux. La fin de l’été s’est bien déroulée, on s’est retrouvés, heureux d’être enfin réunis et de pouvoir organiser notre retour ensemble à Paris.

Le problème principal, c’est à notre retour. Depuis que l’on vit à nouveau ensemble, c’est difficile. Enormément de hauts et surtout de bas. J’ai l’impression qu’on ne se comprend plus vraiment. Pourtant, on passe quand même de très bons moments ensemble. Mais une routine s’est installée, et ça ne nous convient plus vraiment. Enfin, surtout pour moi. Quand on en discute, nous sommes d’accord pour essayer de faire changer les choses, et finalement rien n’est mis en place. Je m’ennuie de plus en plus avec lui, et à chaque dispute je me demande si je l’aime encore. J’aimerais qu’on sorte plus, qu’on s’amuse, qu’on se confie l’un à l’autre. Mais il n’est plus à l’écoute, il se contente de rentrer du boulot et se caler devant son ordi. Ca a le don de m’énerver au plus haut point, surtout quand je dois m’occuper de toutes les tâches ménagères et qu’il se permet de dire “laisse, je vais le faire” quand il est devant son écran.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Ce qui m’énerve aussi chez lui, c’est sa nonchalance. A l’écouter, il est sans cesse fatigué, il trouve tous les prétextes pour ne pas faire ce que je lui demande de faire, ou  bien de les repousser à plus tard, quand il en aura l’envie (souvent quelques semaines après du coup…). C’est difficile pour moi de m’habituer à un tel comportement, d’autant plus qu’il n’était pas comme ça avant. Mais je n’arrive pas à le retrouver, et peu à peu la flamme s’estompe. Ca me fend le coeur, je ne sais plus quoi faire ni penser. Et pourtant je saisi le moindre moment où il va bien pour lui faire des bisous, j’ai toujours du désir envers lui, je suis prête à beaucoup de choses pour lui. Ce qui me fait douter c’est de ne pas savoir s’il est prêt comme moi à changer les choses. J’ai envie de le mettre “au pied du mur”, de le menacer de partir, mais je sais que ce n’est pas forcément une bonne idée. Il est tellement buté qu’il serait capable de me laisser partir rien que pour le fait de ne pas se rabaisser.

J’espère que tu pourras m’apporter des réponses, toute aide sera la bienvenue car je suis complétement perdue…
Merci
Alice”

Bonjour Alice,

Le problème que tu rencontres est hélas un problème très courant. Tu peux mettre des choses en place avec lui en en discutant comme il faut. Malgré tout, sache qu’il ne deviendra pas celui dont tu rêves et qu’il ne changera pas du tout au tout. Ainsi, si tu l’aimes et souhaites rester avec lui, il faut que tu assumes ce choix et que tu le prennes comme il est, avec tous ses défauts qui insupportent.

Lui faire le coup du chantage ne marchera pas. C’est malsain et ça ne sert pas à grand chose: au mieux il te prendre à la lettre, sera triste, pleurera et changera pendant… deux semaines. Au pire, comme tu dis, il te laissera partir par fierté. Le chantage ne mène jamais à rien.

Je te propose de mettre des choses en place : (tu peux tout d’abord te rendre sur ce lien qui pourra t’apporter quelques petites astuces : http://www.parlerdamour.fr/de-lart-de-se-disputer/)

Il ne veut jamais rien faire quant aux tâches ménagères ? Fixez-vous UN jour par semaine où vous ferez le grand ménage. Fixez-vous également une heure, par exemple UNE heure chacun. Répartissez-vous les pièces et établissez au préalable ce que vous devez faire. Il n’aime pas faire la vaisselle et tu détestes étendre le linge ? Arrangez-vous ! Le fait de se fixer une date et une heure rend la chose moins contraignante d’une certaine manière : elle est dans l’agenda et on n’y touche pas.

Pour les tâches quotidiennes, faites un petit « jeu ». Par exemple, s’il ne débarrasse pas son assiette après le repas ou s’il laisse des cadavres de yaourts autour de son ordi chéri, il devrait mettre 1 euro dans la tirelire que vous aurez achetée ensemble exprès pour l’occasion.

Le but est d’inventer des jeux, cela peut paraître bête mais ça facilite pas mal les choses surtout quand monsieur est coriace 🙂

Pour les sorties, faites la même chose. Fixez-vous un ou deux jours dans la semaine, le vendredi par exemple. Ce sera votre jour de sortie. Chaque semaine, à tour de rôle, vous organiserez quelque chose : resto, cinéma, bar, boîte, théâtre, concert, weekend, soirée sexy, dîner aux chandelles concocté par vos soins… Bref, si chacun y met du sien, votre quotidien sera très facilement moins monotone !

Par ailleurs je te conseille de lire cet article qui t’explique bien que routine ne veut pas dire habitude : http://www.parlerdamour.fr/en-amour-est-ce-quhabitude-veut-dire-routine/

Et oui, il ne faut pas confondre les deux ! Les habitudes sont nécessaires, pas la routine. Ton ami semble un peu blasé, il faut que tu prennes ton courage à deux mains : invite-le au resto, dis-lui que tu as besoin de parler et surtout, qu’il t’entende. Mets les choses au clair en lui expliquant que tu en as marre qu’il ne fasse plus d’efforts. Dis-lui aussi que tu as toi-même conscience de ne plus vraiment en faire mais que tu as sincèrement la volonté que ça change et que pour ce faire, tu souhaites mettre des choses en place. Parce que, c’est bien beau de parler, il faut agir !

Votre histoire est belle, vous vous êtes construit un petit nid douillet au fur et à mesure ; mieux que ça : tu l’aimes toujours et le désires ! Les sentiments sont là, vos problèmes ne sont en fait que techniques si je puis dire. Disons que vous avez tous les deux besoin de vous sentir stimulés par la relation. Et, je t’assure que si vous y mettez tous les deux du vôtre, ce ne sera pas bien compliqué. Parle-lui sérieusement.

Ne te décourage pas ! Si la passion s’est estompée l’amour est bel et bien vivant au sein de votre relation.

Bien à toi,

Léa

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.