7 choses que vous ferez différemment avec votre deuxième enfant

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Quand on attend son premier enfant, tout est découverte et nouveauté. Et quand on envisage de faire un deuxième bébé, une des premières choses que l’on se dit c’est « fera-t-on les choses de la même manière ? » Pour certaines, sans doute mais pour d’autres, non, car on évolue et on apprend de sa première expérience de parent. On ne sera pas tout à fait les mêmes parents. En effet, on apprend beaucoup de choses à l’arrivée du premier bébé sur la grossesse, l’accouchement, la parentalité en général. L’aîné essuie les plâtres comme on dit, on commet parfois des impairs mais c’est aussi comme cela que l’on apprend. L’expérience permet de prendre confiance en soi et de pas répéter les éventuelles erreurs commises avec le premier né. Voilà pourquoi il y a des choses que vous ferez différemment avec votre deuxième enfant. Voici les 7 choses que nous avons référencées pour vous.

7 choses que vous ferez différemment avec votre deuxième enfant

#1 Vous stresserez moins

En tant que jeune parent, on ressent souvent dès le premier instant ce stress qui devient ensuite quasi permanent. Pendant la grossesse et l’accouchement évidemment mais aussi pour toutes les premières fois de bébé. Tout devient facilement source de stress. C’est évidemment du bonheur mais toujours teinté de cette petite angoisse qui ne nous quitte pas. Pour un deuxième bébé, c’est comme si tout était plus simple. Vous êtes déjà passé par là. Les douleurs de grossesse, les premiers cris de bébé que vous savez interpréter plus facilement, ce qui est dangereux de ce qui ne l’est pas.

On est moins angoissé à l’idée de le voir faire une petite chute quand il apprend à marcher alors que pour le premier c’est tout juste si on ne fonçait pas aux urgences ! Ce n’est pas que vous serez moins concerné, que vous l’aimerez moins, pas du tout ! C’est juste que l’expérience acquise avec votre premier enfant vous permet de relativiser plus facilement tout ce qui arrive.

Lire aussi : Bébé pleure tout le temps : pourquoi et est-ce normal ?

#2 Vous achèterez moins de puériculture : une des choses que vous ferez différemment avec votre deuxième enfant

Qui n’a pas acheté les plus grandes marques, les nouveautés, et tous les accessoires qui au final ne servent pas forcément ? On a cette envie que tout soit parfait et pour cela on pense que qu’il ne faut rien oublier : cosy, poussette, transat, baignoire, tapis d’éveil…Tout comme les meilleurs biberons ou tétines recommandés par les plus grands pédiatres par exemple et la poussette élue produit de l’année !

Pour le deuxième la réflexion est vraiment différente. Déjà vous récupérerez beaucoup du matériel acheté pour votre premier enfant et ensuite vous aurez moins de problème à acheter certains accessoires d’occasion. A vous les sites de vente de produits d’occasion ou les brocantes et la récup’. Idem pour les vêtements et les jouets. Vous continuerez à vous faire plaisir et à faire plaisir à votre enfant avec du neuf, mais vous récupérerez là encore de votre premier et n’aurez aucun problème à échanger ou accepter des vêtements des enfants de vos amies !

Lire aussi : Liste des indispensables pour l’arrivée de bébé

#3 Vous serez plus serein(e) sur l’alimentation et l’hygiène de votre bébé

cute baby girl in white bathrobe

Pour notre premier enfant, on a tendance à suivre toutes les recommandations des pédiatres et médecins et tout ce qui est inscrit sur les étiquettes. Pas de petits pots avant 4 mois, de morceau avant 18 mois, etc. On est toujours derrière le dos de bébé pour pas qu’il touche à n’importe quoi et mette trop de choses à la bouche. Idem quand ils grandissent. Quand votre deuxième arrivera aux mêmes étapes, vous penserez différemment. Non il ne s’étouffera pas à la première bouchée et ce n’est pas si grave s’il touche l’herbe et a les mains sales ! Vous serez moins figé(e) même si encore une fois cela ne veut pas dire que votre enfant mangera n’importe quoi ou que vous le laisserez avec une couche sale. Non, c’est juste, que vous vous permettrez plus de liberté à gérer par vous-même.

Lire aussi : Ce qui change vraiment entre le premier et le deuxième enfant

4 autres choses que vous ferez différemment avec votre deuxième enfant

#4 Vous serez moins à cheval sur les horaires

Pour chaque enfant, avoir des rituels et des horaires est primordial, notamment pour le rituel du coucher les premières années. Mais pour le premier, beaucoup de parents n’ont pas de tolérance pour le moindre retard. Le bain doit être à 18h, le dîner à 19h et le coucher à 20h et surtout pas de dépassements ! Avec le deuxième, vous serez moins regardant(e) sur les horaires fixes. Vous serez plus détendu(e) par rapport à ça. Ce n’est pas si grave si pendant un repas de famille ou un dîner chez les amis il dine et se couche plus tard ou si le bain passe au lendemain matin. Votre enfant ne s’en portera pas plus mal et de votre côté vous pourrez profiter de votre vie sociale. De toute façon, avec eux enfants, les horaires sont forcément moins faciles à respecter à la minute près !

#5 Vous gérerez différemment votre vie sociale

En parlant de vie sociale, avec deux enfants, les choses peuvent changer et pas toujours positivement hélas… Avec un seul enfant tout va encore bien, même si chaque sortie est un déménagement quand il est petit. Pour le deuxième c’est encore plus de choses à emmener selon les sorties et invitations. Alors c’est vrai que vous serez parfois plus hésitants à sortir chez des amis et à trimballer tout le nécessaire des enfants. Et puis certains amis ou relations vous font parfois sentir aussi que vous êtes presque une famille nombreuse. Cela peut parfois refroidir. Du coup, vous préférez inviter les gens chez vous et profiter que les enfants soient au calme chez eux. Ne vous figez pas pour autant dans ce schéma, conserver une vie de couple et une vie sociale avec mais aussi sans les enfants est important.

#6 Vous serez plus souple sur le mode de garde

Pour votre premier enfant, vous n’étiez pas rassuré(e) à l’idée de laisser votre enfant en garde à la fin de votre congé maternité ou congé paternité. C’est normal mais vous n’aviez pas le choix, il faut bien retourner travailler à un moment donné… Aucune nounou ni crèche ne trouvaient grâce à vos yeux. Rien n’allait comme vous vouliez, la crèche n’était pas assez propre ; la nounou pas assez souriante. Mais vous vous êtes aperçu par la suite que vous étiez trop exigeant(e) et qu’il fallait être plus tolérant(e). C’est comme pour la baby-sitter, pour votre premier vous recrutiez presque au CV et puis maintenant vous vous dites que la fille ou petite sœur de votre collègue sera parfaite pour garder vos enfants.

#7 Vous aurez davantage confiance en vous

Toutes ces choses que vous appréhenderez autrement avec votre deuxième enfant sont étroitement liées avec votre confiance en vous. Vous avez appris à développer votre instinct maternel ou paternel, à comprendre et écouter votre enfant, à vous faire confiance. A l’arrivée de votre second enfant, votre intuition est plus aiguisée et si vous écoutez encore les conseils de votre pédiatre ou de votre mère, vous avez appris à en prendre et à en laisser. La maman, le papa, c’est vous et c’est donc à vous de prendre les décisions pour vos enfants. L’expérience acquise vous a appris que vous étiez une bonne mère ou un bon père, et que vous saurez donc gérer au mieux toutes les situations. Cette confiance en vous vous enlève une grande part de stress dans votre relation avec vos enfants.

Choses que vous ferez différemment avec votre deuxième enfant : conclusion

A tous les niveaux, vous serez une mère ou un père moins stressé et moins à cheval sur certaines choses pour votre seconde expérience de parents. Vous lâcherez du lest sur ce qui est purement pratico-pratique et apprendrez à vous faire confiance pour élever vos enfants. Vous n’aurez pas le choix que de lâcher prise sur certaines choses étant donné que deux enfants, c’est deux fois plus de temps, d’énergie et de travail à consacrer à sa vie de famille. Pour trouver le meilleur équilibre entre votre vie personnelle, professionnelle, votre couple et vos enfants, vous n’aurez pas le choix que de prioriser et de voir les choses autrement.

Par contre, vous ferez plus de compromis, mais cela n’enlèvera rien à l’amour ressenti. Vous n’aimerez pas moins votre second enfant parce que vous êtes moins stressé ou moins figé sur certains principes d’éducation. Vous les aimerez autant, mais ce que vous comprendrez aussi, c’est que vos deux enfants sont différents. C’est là aussi, selon le caractère de chacun, que vous apprendrez à faire les choses différemment car votre second enfant n’est ou ne sera pas un copier/coller du premier. Si l’amour que vous leur porterez sera le même, la démonstration pourra être différente pour répondre au mieux aux besoins uniques de chacun de vos deux enfants.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

⮯ Vers les commentaires

Laisser un commentaire