On s’aime mais tout nous oppose : témoignage

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

En amour, selon vous, « qui se ressemble s’assemble » ou « les opposés s’attirent » ? Quel adage est le bon pour qu’un couple fonctionne ? Faut-il se ressembler ou au contraire se compléter pour vivre une histoire d’amour saine et durable ? D’ailleurs, existe-t-il une recette miracle, une formule magique qui marche à coup sûr pour tous les couples ? Rien n’est moins sûr… Dans le cas du témoignage d’Alex : on s’aime mais tout nous oppose, l’un des proverbes a pris le pas sur l’autre. Alex vit une relation sérieuse et sincère depuis un an environ, mais il se pose des questions sur l’équilibre de son couple à long terme. La raison ? Leurs différences, nombreuses, qui lui font craindre une incompatibilité amoureuse. Si les sentiments ne sont pas en cause, il se demande justement si l’amour suffit toujours…

On s’aime mais tout nous oppose : témoignage d’Alex

Notre rencontre est un joli souvenir et je ne me lasse pas d’y repenser. Quand j’ai croisé le regard d’Orlane, j’ai su instantanément qu’il se passait quelque chose. C’est étrange car je ne connaissais alors encore rien d’elle, mais c’est comme si elle m’était familière.

C’était chez des amis communs qui fêtaient leurs noces de cire pour les 4 ans de mariage. Ils avaient eu l’idée originale pour être « dans le thème », de faire un éclairage à la bougie. Partout des chandelles, des bougies, des photophores, des lanternes. Cela offrait une ambiance tamisée et romantique à la soirée.

Je ne suis pas ce qu’on appellerait un homme romantique mais je crois que cette atmosphère particulière a donné le ton de ma rencontre avec Orlane. Assis à côté d’elle pendant le dîner, nous faisions connaissance en chuchotant et c’est comme ça que notre histoire a commencé. En douceur, avec des confidences murmurées et des regards qui en disaient longs.

Très vite, on a compris qu’on venait de deux mondes très différents, autant par notre milieu social, notre travail, notre environnement de vie. Mais ça ne paraissait pas important, en tout cas pas insurmontable.

On s’est vus, revus pour ne plus se lâcher. L’attirance physique et le désir ont été immédiatement au rendez-vous. L’envie d’en savoir plus aussi, j’aimais son côté un peu mystérieux, sur la réserve tout en étant spontanée émotionnellement parlant.

Elle est comme ça Orlane, à la fois feu et glace, ne cherchant pas à faire semblant d’aller bien, d’être quelqu’un d’autre, de porter un masque.

Et elle a choisi une vie en accord avec ses principes et ses valeurs. Proche de la nature, elle aime les grands espaces, le calme, la méditation, les livres, les choses simples. Si elle a une vie sociale épanouie, elle a besoin de son cocon pour se retrouver. Elle fuit donc le bruit, l’agitation, le monde qui va à cent à l’heure.

Moi, c’est tout l’inverse. Citadin depuis toujours, j’évolue dans un milieu professionnel qui va vite, qui bouge tout le temps. Des déplacements et des voyages, des réunions et des repas d’affaire, des TGV et des avions, des hôtels et des gratte-ciels. C’est mon quotidien. Le bruit, la foule, les lumières même la nuit, le téléphone et l’ordinateur toujours connectés…

Alors forcément, nos univers ont du mal à se rencontrer. On s’aime mais tout nous oppose. Ou presque ?

On s’est adaptés au monde de l’autre de façon temporaire depuis un an, on ne vit pas ensemble. Orlane vient chez moi, je vais chez elle, on part en weekend et en vacances, mais à un moment donné, chacun retrouve son milieu son environnement, son monde.

Malgré nos différences, nous avons des centres d’intérêt communs et des conversations passionnantes. Disons que c’est dans l’approche des choses et dans nos visions à plus ou moins long terme que nos différences se heurtent.

Je sais qu’elle ne me demande pas de changer comme il est hors de question que je lui demande de sacrifier son équilibre. En amour, demander à ce que l’autre change profondément, c’est ne pas l’aimer.

Dans notre cas, on s’aime sincèrement mais j’ai peur que tout nous oppose.

J’ai peur que le temps passant, l’équilibre précaire qu’on a trouvé flanche. Peur que cela nous frustre à un moment donné, qu’on en veuille davantage mais qu’il nous soit impossible de satisfaire les envies et les besoins de l’autre.

Elle ne quittera pas sa verdure, je suis frileux à envisager ma vie en dehors d’une ville, des commodités, de tout ce qui fait ma vie professionnelle.

Si nos valeurs sont communes concernant le couple, l’engagement et la fidélité, je ne sais pas si des projets de couple sont viables à long terme. Comment faire pour avancer ensemble si on reste chacun chez soi ? Si nos emplois du temps doivent à chaque fois s’organiser des semaines à l’avance ?

Quand je la regarde, je sais que je l’aime. J’aime sa simplicité si originale quelque part, j’aime qu’elle sache qui elle est, je me sens bien à ses côtés.

Mais je sais aussi que je n’envisage pas ma vie personnelle sans une vie de couple, sans des enfants, sans me projeter.

Et c’est ce qui me fait douter, car parfois nos différences prennent beaucoup de place dans notre quotidien. Je crains qu’elles finissent par nous éloigner.

D’un autre côté, quand je vois des couples affronter de véritables différences, de culture, de religion, d’âge et s’aimer malgré tout, malgré les autres, je me dis que je devrais relativiser.

Cette relation à distance que nous vivons n’est pas non plus insupportable, nous ne sommes pas si loin, personne ne s’oppose à notre amour. Alors il y a peut-être des choses à revoir, des compromis et des concessions à faire, mais je ne vis pas non plus un amour impossible.

L’amour devrait être plus fort que tout, mais confronté à la réalité de nos vies, on se rend vite compte qu’il ne fait pas tout. Une belle histoire peut facilement être gâchée par des considérations extérieures. J’espère que ce ne sera pas notre cas et que nos différences ne finiront pas par nous séparer.

Beaucoup de choses nous opposent, mais je me dis qu’on ne s’est pas trouvés pour rien. Si l’amour nous a réunis, c’est que ça en vaut la peine. J’espère que nous arriverons à trouver un équilibre de vie avant que nos différences en viennent à nous opposer. Je l’espère vraiment.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire