On n’est pas faits pour être ensemble

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

« Qui se ressemble s’assemble » ou « les opposés s’attirent » selon vous ? Quel adage semble le mieux adapté à une relation amoureuse ? Comment affirmer « nous sommes faits l’un pour l’autre » ? Chaque couple se construit avec son propre équilibre, mais parfois une incompatibilité amoureuse rend les choses bancales. L’amour peut s’éteindre ou ne pas suffire à sauver un couple. Et si les sentiments ne sont pas le problème majeur, cela peut venir de visions qui diffèrent, de valeurs qui s’opposent, de chemins qui s’éloignent. Il y a de nombreuses raisons qui peuvent remettre en cause la viabilité et la pérennité d’une histoire. A tel point que l’un des partenaires envisage la séparation car il a compris que sa relation était vouée à l’échec. On n’est pas faits pour être ensemble, voici le témoignage de Greg. Il a réalisé que son couple ne fonctionne pas et il n’est pas heureux.

On n’est pas faits pour être ensemble : témoignage de Greg

Je me rappelle des mots de mes amis, il y a quelques mois, quand je leur ai présenté ma copine. Des paroles de mon meilleur pote, surtout.

 
 

« Tu es sûr de toi là, ça va un peu vite, non ? »

Je n’ai pas su ou voulu l’écouter, mais oui il avait raison. Totalement raison. Elle et moi, c’est allé vite, très vite, trop vite. A tel point qu’aujourd’hui, à peine 4 mois plus tard, c’est la désillusion.

J’ai rencontré Anaïs il y a moins d’un an, à un cours de danses latines. On a appris à se connaître en dansant et en rigolant, le feeling est venu très vite. Avec d’autres personnes du cours, on avait pris l’habitude de prolonger la soirée en allant manger un morceau ou boire un verre ensuite. C’est donc très naturellement qu’elle et moi avons pu faire connaissance.

Pendant 3 semaines, on s’est retrouvés chaque mardi soir, jusqu’à ce que j’ose lui demander son numéro pour l’inviter en tête à tête.

A partir de là, tout s’est précipité.

Notre premier rendez-vous s’est bien passé, on a vite remis ça. Je crois que j’avais envie de lâcher prise, de me laisser aller. Alors je n’ai pas réfléchi, je me suis laissé emporter par les évènements.

Un rendez-vous puis un autre, on a vite passé la nuit ensemble, puis une autre. On ne se lâchait plus, on se voyait plusieurs fois par semaine, elle venait dormir chez moi. C’était plus simple vu qu’elle vivait encore chez ses parents. Elle a 23 ans, moi 27.

Et puis sans qu’on en parle clairement, au bout d’à peine 2 mois, elle n’est plus vraiment repartie.

Evidemment, on bosse chacun de notre côté, on a nos amis, nos activités. Mais on se retrouvait presque tous les soirs et une grande partie du weekend.

Elle en a eu marre de promener partout son sac de fringues avec elle, ce que je comprends, donc elle a commencé à en laisser chez moi. Idem avec ses affaires dans la salle de bain.

Elle s’est installée chez moi sans qu’on en parle en quelques semaines. Attention, elle ne s’est pas incrustée.

On vivait une folle passion amoureuse, j’en avais envie mais au final, on ne se connaissait pas tant que ça.

Les premiers à m’alerter ont été mes amis, quand je leur ai présentée. Ils l’ont trouvée agréable, jolie, sympa mais certains ont remarqué un décalage entre nous. Elle est assez femme-enfant encore. Du fait de ses 23 ans peut-être ? Elle adore danser, faire la fête et en même temps elle est très possessive.

Les semaines ont passé et j’ai réalisé que beaucoup de nos projets différaient. On n’avait pas la même façon de voir plein de choses au quotidien, sur le travail, la famille, le couple.

On n’est pas faits pour être ensemble, mais je me suis emballé, je l’avoue.

En fait, j’ai réalisé qu’elle avait une vision du couple très particulière, comme si on devait répondre à des critères de couple goal tellement à la mode. Les sorties, les selfies, les réseaux, les potes, les folles nuits…

C’est grisant et ça me va, mais pas tout le temps. J’aime mon métier, je suis ambitieux, je suis aussi investi dans mon sport, j’aime passer du temps avec ma famille et mes amis. Bref, à part l’amour, j’étais heureux et épanoui avant de la rencontrer. J’avais équilibré ma vie comme je le souhaitais et ça me convenait.

Mon histoire avec Anaïs était là pour ajouter un plus, mais cette passion ne peut pas se conjuguer au quotidien.

C’est peut-être moi qui suis trop sérieux ? En tout cas, je ne veux pas être avec elle juste pour faire la fête et faire l’amour. Et il faut bien avouer qu’à part ça, on ne partage pas grand-chose d’autre.

Elle est assez capricieuse et boudeuse quand un truc ne lui plaît pas, elle ne cherche pas à s’intéresser à ce qu’elle ne connaît pas, elle aime sa vie comme elle est.

Je constate qu’on n’a pas les mêmes aspirations, la même ambition, ni la même vision du couple.

On est jeunes, on a le temps de se poser, je le sais et je ne parle pas de mariage ou d’enfants, non ! Ce que je veux dire, c’est que j’ai l’impression que notre couple n’existe sue sur une piste de danse, en soirée ou dans un lit. En dehors de cette passion un peu dingue, il y a peu de place pour le reste.

Et j’ai beau être un mec, bah j’ai envie de vivre autre chose avec ma copine, sinon je préfère m’amuser un soir ou avoir une histoire sans lendemain.

Là, j’ai beau avoir du désir pour elle, ce n’est plus suffisant pour continuer. Notre histoire a été un coup de foudre mais vite éteint comme un feu de paille. La magie n‘a pas opéré sur le long terme, je ne me sens pas amoureux d’elle comme je le devrais, je le sais.

Me projeter avec elle est impossible car j’ai compris qu’on n’est pas faits l’un pour l’autre, pas faits pour être ensemble.

On vit plus ou moins ensemble depuis 4 mois, on est ensemble depuis environ 6 mois et c’est déjà la fin. Je me suis planté. Des regrets, je ne veux pas en avoir parce que j’ai été sincère et elle me plaisait vraiment mais on a brûlé les étapes.

On a appris à se connaître trop vite, le quotidien m’a montré notre incompatibilité. C’est une jolie histoire à laquelle je dois mettre un terme et ce n’est pas facile.

Je pense qu’elle s’y attend car depuis deux semaines, une certaine distance s’est installée entre nous et on se dispute beaucoup. C’est juste que je m’en veux de n’avoir pas été plus patient, plus perspicace ou réfléchi.

Mais ce qui est fait ne peut pas être défait, alors je préfère garder un joli souvenir de ces 6 derniers mois. Mon histoire avec Anaïs restera celle d’un coup de cœur puissant et d’une histoire un peu déconnectée de la réalité. Avec le recul, je suis sûr que cela m’apprendra des choses sur moi-même et sur ma vision du couple. Mais on n’est pas faits pour être ensemble, voilà tout…

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire