Parler d'Amour
Lettres érotiques et lettres d’amour

Lettres érotiques et lettres d’amour

Auteur

Parlerdamour a fait une belle découverte: le site deslettres recense des lettres d’amour de grands écrivains ou autres personnalités notoires de l’époque, mais aussi des lettres érotiques, d’insulte, de rupture ou encore d’amitié.

Quelques exemples qui m’ont marqués:

La lettre de Napoléon à Joséphine:Vivre dans une Joséphine, c’est vivre dans l’Elysée

La lettre de Mozart à sa femme Constance  :  “prépare bien proprement ton si joli petit nid chéri, car mon petit coquin le mérite, en vérité ; il s’est fort bien conduit et ne souhaite rien plus que de posséder ton ravissant […].”

La lettre de Paul Newman à sa femme Joanne Woodward : “Être heureux dans son mariage n’arrive pas par hasard. Un bon mariage se construit. Dans l’Art du Mariage, les petites choses sont les choses importantes. C’est n’être jamais trop vieux pour se tenir par la main. C’est se souvenir de dire « Je t’aime » au moins une fois par jour.”

La lettre d’adieu de Françoise Sagan : “Puisque nous ne nous aimons plus, puisque tu ne m’aimes plus en tout cas, je dois prendre des dispositions pour les funérailles de notre amour.”

La lettre de Jean de La Fontaine à M. ***  : “Dès que j’ai un grain d’amour, je dis des sottises en vers et en prose.”

– Lettre de Gérard Depardieu à sa mère : “Mais d’abord, j’aimerais te faire une drôle de confidence : j’ai toujours trouvé que tu ressemblais à une vache. Oui, ma Lilette, tu ressembles à une vache. Te vexe pas, c’est très bien une vache. C’est le lait, la viande, le sang… Mais pour moi, surtout, c’est l’immobilité, une inertie chaude et rassurante, un certain fatalisme. (…) Alors, à présent, tu ne pourras pas m’empêcher de te dire ce que tous vos bruits et vos hurlements ont vainement tenté d’étouffer. Cette phrase tabou, cette phrase minuscule que les cris ont si longtemps contenue, cette phrase dont nous avions tous peur, je te l’écris, ma Lilette, simplement : « Je t’aime… »”

La lettre de John Lennon à Paul et Linda McCartney : “Tu penses vraiment que la plupart de l’art actuel est apparu grâce aux Beatles ? Je ne pense pas que tu sois cinglé à ce point – Paul – tu crois vraiment ces trucs là ? Quand tu arrêteras d’y croire, tu te réveilleras peut-être ! N’avons-nous pas toujours dit que nous faisions partie du mouvement, mais que nous n’incarnions pas ce mouvement ? Bien sûr que nous avons changé le monde, mais il serait temps d’essayer d’aller jusqu’au bout. DESCENDS DE TON DISQUE D’OR ET VOLE DE TES PROPRES AILES !

La lettre de Théophile Gauthier à Carlotta Grisi : “Votre présence dissiperait le brouillard et ferait briller le soleil du printemps à travers cette bruine qui éteint le jour. Quelque effort que je fasse, je me sens envahir par une invincible mélancolie. Il pleut dans mon âme comme dans la rue.”

La lettre de Rimbaud à Verlaine : “Reviens, reviens, cher ami, seul ami, reviens. Je te jure que je serai bon. Si j’étais maussade avec toi, c’est une plaisanterie où je me suis entêté, je m’ en repens plus qu’on ne peut dire. Reviens, ce sera bien oublié. Quel malheur que tu aies cru à cette plaisanterie.”

La lettre de George Sand à Flaubert : “Tu aimes trop la littérature, elle te tuera et tu ne tueras pas la bêtise humaine.”

Source image : Titanic

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.