Parler d'Amour
Les étapes d’un couple

Les étapes d’un couple

Auteur

Il existe différentes étapes qui surviennent tout au long de la relation amoureuse. Il est normal de passer par des phases d’euphorie, puis de redescendre sur terre, de se poser des questions, de devenir un peu plus indépendant l’un de l’autre, de vivre des moments difficiles où l’un se sent rejeté alors que l’autre demande plus de liberté, où l’un a la sensation d’aimer plus que l’autre et vice et versa… Tous ces ressentis, ces stades sont connus de tous les couples. Voyons ensemble les trois principales étapes qui interviennent dans une relation. (Vous avez remarqué cette métaphore avec l’image: les escaliers représentent les “étapes” du couple 😀 je suis très fière de moi AHAHAH)

La passion

Au sens populaire, comme on l’entend de prime abord, la passion serait synonyme d’une vive affection voire d’admiration, mais aussi synonyme « d’amour intense ». La passion serait « une émotion très forte qui (irait) à l’encontre de la raison“. La philosophie s’est également intéressée à ce concept. Elle va au-delà des connotations répandues associées comme nous venons de le voir à l’amour, à la romance et qui se lie automatiquement à un sentiment de joie. « La notion philosophique, en contraste, est identifié par des états émotionnels biologiquement perçus comme la colère, la luxure ou autres des sept péchés capitaux. Au sens moderne, la passion est une inclination exclusive vers un objet, un état affectif durable et violent dans lequel se produit un déséquilibre psychologique (l’objet de la passion occupe excessivement l’esprit). » Finalement, tout est lié.

La phase passionnelle (ou fusionnelle) correspond au début, elle se situe entre la phase de séduction et la phase d’opposition.

Un sentiment de bien-être envahit les deux amoureux et tout semble embelli, les problèmes quotidiens perdent de leur importance, leur amour est suffisant. Vous connaissez bien cette période où l’on peut rester allongés dans un lit tout un weekend à se regarder de façon mielleuse, à se sourire bêtement, à regarder des films débiles que nous n’écoutons même pas. Oui, je parle de cette période où l’on peut faire l’amour cinq fois par jour sans jamais se lasser du corps de l’autre, en en redemandant toujours plus. Cette période où l’on se réveille avec des étincelles dans les yeux en découvrant l’autre encore endormi. Cette période où il n’y a finalement pas d’histoire entre les deux êtres mais où les amoureux sont totalement aveuglés par la perfection factice de leur partenaire.

Chacun semble correspondre parfaitement aux attentes de l’autre, on ne se rend pas encore compte des points de divergence, seuls les points communs éveillent l’attention  et paraissent extraordinaires : « Toi aussi tu aimes prendre des bains ? C’est dingue à quel point on se ressemble » ! Chaque détail est un prétexte pour se prouver mutuellement les points communs.

Cette période peut parfois engendrer quelques crises de larmes : manque, absence, sentiment d’abandon. Le sentiment amoureux existe bel et bien, contrairement à l’Amour. Et ce sentiment est si fort que dès lors que notre moitié est loin de nous, nous ressentons un mal-être, une tristesse jusque-là inconnue, comme si on nous avait arraché une partie de nous-mêmes.

En résumé, il s’agit d’une phase où les cœurs s’entremêlent  et où l’on ne se pose pas de questions. On est heureux, pourquoi se poserait-on des questions ?

Mais cette période ne peut durer indéfiniment…

L’opposition

Malheureusement pour nous, l’être humain a une tendance naturelle à se lasser, à aimer la contradiction et à rationaliser beaucoup trop. La phase d’opposition est souvent très mal vécue par l’un ou l’autre des deux partenaires.

Je m’explique : au bout d’un certain temps, la phase fusionnelle s’estompe (1 an/2ans/ 3 ans ou plus, tout dépend du contexte : si vous vivez ensemble, si vous êtes à distance…) et l’un des deux amoureux commence par prendre de la distance par rapport à son couple. Il commence à s’opposer à l’autre, à ne plus acquiescer à chaque phrase, à ne plus être d’accord, à pointer du doigt les fameuses divergences et les défauts de l’autre restés jusqu’à présent dans l’ombre.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Cette période est souvent vécue comme une désillusion. On a l’impression de s’être fait avoir par la marchandise si j’ose m’exprimer ainsi.  Et c’est souvent à ce moment que bon nombre de couples se séparent. Les premières VRAIES disputes surviennent, on ne se comprend plus ou du moins, on a l’impression que l’autre n’arrive plus à nous comprendre, période de frustrations et de doutes :

–          Pourquoi m’aimait-il autant avant ?

–          Il préfère aller voir ses amis plutôt que de rester avec moi le soir… A-t-il une maîtresse ?

–          Que s’est-il passé ? On s’aimait comme des fous, on ne s’ennuyait jamais même quand nous n’avions rien à faire.

–          Il me reproche de ne jamais faire la vaisselle mais lui n’étend jamais le linge. Il est vraiment gonflé. Il a trop changé je ne le reconnais plus.

–          Et si j’étais mieux avec ce mec qui commande un verre de vin rouge ?

–          Et si je sortais avec mes amies moi aussi, j’ai envie de me sentir séduisante.

–           Est-ce que je l’aime encore?

(…) Bref, vous avez compris.

Le vrai problème de cette phase est qu’elle est souvent mal vécue par l’un ou l’autre. Si les deux partenaires acceptaient cette période, leur histoire continuerait normalement. Seulement, la plupart du temps, la femme (oui c’est souvent la femme !) est encore dans la phase fusionnelle alors que l’homme commence à rentrer dans l’opposition. La nostalgie prend alors place dans l’esprit féminin et l’amoureuse ne cessera de se remémorer la phase passionnelle, qu’elle aimait tant…

Période où la communication est primordiale, mais où on a bien souvent du mal à s’exprimer… 

L’indépendance

Avec le temps, on se rend compte avec raison que l’autre est différent mais que c’est peut-être sa différence qui nous avait fait craqué dans les débuts. Les deux partenaires réagissent chacun à leur manière quant à cette prise de conscience. L’un accepte la situation, l’autre se résigne, l’un laisse faire, l’autre tente encore de changer son partenaire, en vain.

Lorsque les deux partenaires auront trouvé l’équilibre et le bonheur sans avoir ce besoin d’exclusivité, ils rentreront alors dans la phase d’indépendance et se pencheront alors sur leurs petites personnes respectives. C’est le temps du développement personnel. L’homme va se réinscrire au sport et la femme développera sa créativité par le biais de cours de cuisine (HUMOUR). Chacun à sa façon va redécouvrir des activités qu’il avait abandonnées, aveuglés par l’autre.

On a souvent tendance à s’oublier dans son couple, et cette phase est importante pour trouver un équilibre de vie. Malgré sa nécessité, il ne faut pas stagner trop longtemps dans cette phase car elle peut aussi avoir des effets néfastes : s’éloigner de l’autre.

Le bonheur

Ce que j’appelle le « bonheur » n’est autre que ce moment où vous aurez réellement trouvé l’équilibre entre amour, amis, boulot, activités, famille… Vous vous aimerez mais n’aurez plus besoin de l’autre comme lors de la phase passionnelle. Vous serez indépendant mais aurez conscience que vous ne pouvez pas vivre sans votre moitié. Vous serez bien. Juste bien.

N’oubliez pas de liker ma page Facebook 🙂

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

39 comments

  • Salut Léa !
    J’aurais une petite question à propos de ces étapes du couple.
    Je suis en couple depuis 4 mois. L’amour s’est installé petit à petit avant que nous sortions ensemble, et ce pendant cinq mois, au cours desquels nous avons commencé à nous connaître. Pas de coup de foudre donc, nous nous sommes intéressés l’un à l’autre pour finalement tomber amoureux.
    Le premier mois de relation s’est passé dans l’euphorie la plus totale. Au milieu du deuxième mois, nous avons eu un accrochage, qui aurait d’ailleurs pu se solder par une rupture si nous n’avions pas finalement trouvé une solution à ce problème. Retour au bonheur.
    Au début du troisième mois, nous avons traversé une période difficile. Nous nous disputions quelquefois, je doutais de mes sentiments, nous avons découvert à quel point nous étions différents sur certains points. J’ai failli le quitter, mais je ne l’ai pas fait, ayant encore de l’espoir en notre relation. Et j’ai eu raison ! 🙂
    Je me suis donc souvent posé des questions au cours de ces quatre mois, nous avons fait des efforts sur de nombreux points. Je n’ai pas vraiment cherché à le changer, j’ai décidé de l’accepter comme il est, avec ses défauts, sachant aussi qu’il est bourré de qualités qui ont tendance à se faire rares… En tout cas, ce fut compliqué et il est possible que ça le soit toujours un peu. Mais on s’aime, je n’ai plus aucun doute là-dessus ! 🙂
    Bref, j’ai lu votre article et je me demande bien dans quelle phase nous nous trouvons en ce moment, et lesquelles nous avons traversées. Il s’agit là de simple curiosité, histoire de comprendre comment ça marche, si c’est pareil pour tous les couples…
    A quelle étape en sommes-nous ? Est-il possible de passer de l’une à l’autre en quelques semaines/mois ? ^^

    Reply
    • Bonjour Sarey,

      Il n’y a pas de règles en amour, comme tu peux le voir, vous avez avancé avec de grandes enjambés. Toutefois vous en êtes toujours à la passion. Même si votre amour est réfléchi et qu’il y a déjà eu des coups durs.
      Chaque phase est plus ou moins longue mais il faut toutefois compter plusieurs mois pour chacune d’entre elles. Il est très rare qu’un couple passe de la passion à l’indépendance dans la mesure où il y a souvent un des deux partenaires qui lui, entre dans la phase d’opposition.
      Tu auras assez d’éléments quand cette période arrivera pour te rendre compte de la phase dans laquelle se trouve ton couple.

      Bien à toi,

      Léa

      Reply
  • Bonjour, tout d’abord merci pour cet article. Je me posais exactement les mêmes questions ( et me les poses encore ), est ce que je l’aime encore ? Mais avant on ne s’ennuiais jamais, avant il n’aurait Jamais fait cela.
    Aujourd’hui notre couple évolue. En tout cas j’évolue. Pendant 1 an et demi, j’ai vécu un amour fusionnel, le manque horrible lorsque l’on se separais, privilégié mon copain à celui de mes amies. Toujours penser à lui, toujours s’angoisser ( un énorme manque de confiance en moi ). Et il y a deux semaines, je me suis aperçu que ma relation avec mon copain changeais. Il me manque mais raisonnablement. Je pense à lui sans me détruire. Je vois ces défauts qu’avant je ne remarquais pas où n’étais pas grave pour moi. C’est pour cela que j’ai tirer la sonnette d’alarme. Est ce que je l’aime encore ? Mais je sais que lorsque l’on se quitte pour une semaine, mon coeur se serre, et j’aimerais rester avec lui. Mais ce n’est pas pour autant que je gâche ma semaine. J’ai compris qu’il y avais un moi lui et nous. Que l’amour ce n’est pas s’étouffer l’un l’autre mais ce laisser de l’espace. Suis je donc à la période d’opposition ? 🙂

    Merci 🙂

    Reply
    • Bonjour Laura,

      Oui votre couple évolue et c’est tout simplement bon signe. Vous entrez dans la phase d’opposition et cela ne vous fera pas de mal si vous êtes tolérants l’un envers l’autre. Accepte ton copain comme il est et non comme tu voudrais qu’il soit et votre couple continuera d’évoluer dans le bon sens 🙂 Les disputes et les changements ne veulent pas dire qu’on n’aime plus l’autre, juste que l’on est en désaccord. Le couple n’est qu’un amas de compromis mais c’est pour la bonne cause!

      Reply
  • Bonjour,

    Comment sortir de la phase d’opposition, quel sera le déclic ? Je ne suis plus dans la phase fusionnelle et je fais que y penser c’est horreur.. Aidez moi! 🙁

    Reply
    • Bonjour Alice,

      Malheureusement il n’y a pas de remède miracle pour passer cette phase d’opposition. Il faut simplement essayer d’accepter l’autre, tolérer ses défauts, prendre du recul (voire prendre l’air, s’éloigner un peu pour se rendre compte de la chance que vous avez d’être ensemble).
      Il s’agit du cours de la vie, dites-vous que tout le monde passe ou est passé par là. Si vous vous aimez, vous arriverez à surmonter cette période qui est assez douloureuse pour l’un comme pour l’autre.

      Bien à vous,

      Reply
      • Bonjour Léa,

        Merci de votre réponse. En fait cela fait un an et deux mois que nous sommes ensembles et avant je ne voyais que par lui tout dépendais de lui. Et la je me rend bien compte que ca a changé car je sais que chaque chose a sa priorité. Je ne me focalise pas que sur lui. Et du coup j’ai du mal à me projeter comme avant. Je ne le vois plus comme avant comme étant la perfection ou quoi que ce soit. Et j’angoisse horriblement. Suis je dans la phase d’opposition ? Merci de votre aide , dans l’attente de votre reponse,

        Alice

        Reply
        • Alice,

          Se focaliser sur quelqu’un et en faire son centre du monde n’est jamais sain. Justement, le fait de se détacher de l’autre est plutôt bon signe dans une relation.
          Personne n’est parfait, votre ami n’a jamais été parfait mais vous ne vous en rendiez pas compte. Vous avez simplement ouvert les yeux. Oui vous êtes dans la phase d’opposition, mais c’est tout à fait normal.
          Si vous aimez toujours votre ami, alors acceptez cette phase et tout se passera pour le mieux 🙂

          Reply
  • Bonjour Léa,

    Merci de votre réponse, dans tous les cas me voilà fixee. Mais je ressens exactement les mêmes choses que dans votre article. Est ce que je l’aime toujours ? Dois je tout arreter ? Je suis totalement perdue. Pourtant quand je suis avec lui tout se passe pour le mieux j’oublie presque que je vais mal, et des que je rentre chez moi sans lui mes questions reprennent .. Il y a comme un décalage. A quoi cela est il doux ? Merci de votre reponse ,

    Alice

    Reply
    • A quoi cela est-il dû? A rien en particulier, juste le temps qui fait son effet. On ne peut pas rester amoureux fous toute la vie, vivre dans la passion éperdue. A moins de vivre à distance et encore…
      Lorsque l’on commence à connaître l’autre, que l’on découvre ses défauts, il y a comme un mur qui se crée, on prend peur, on se dit que ce n’est plus la même personne que l’on a rencontrée auparavant… C’est le subconscient qui fait son effet et on ne peut l’en empêcher.
      L’acceptation est la seule solution à ce “problème” qui n’en est pas vraiment un.
      Si lorsque vous êtes avec lui vous vous sentez heureuse, le meilleur conseil que je puisse vous donner est de ne pas trop chercher à comprendre tout le mécanisme qui se produit en vous mais juste de profiter du bonheur qui vous est offert. Quand on commence à se poser trop de questions, le négatif a tendance à prendre trop de place, il ne faut donc pas le laisser s’installer au sein de la relation.

      Reply
  • Ah d’accord donc je ne dois pas douter de mon amour pour lui ? Car je sens au fond de moi, que j’ai toujours cette angoisse au fond de moi du coup. J’espère que ça passera cette phase ? Merci beaucoup.,

    Reply
    • Bien sûr que cette phase passe, comme je l’explique dans l’article 🙂
      Je pense que toutes ces angoisses ne sont pas uniquement dues à votre couple.

      Courage 🙂

      Reply
    • Il y a des gens plus positifs que d’autres, des gens qui voient toujours le verre à moitié plein, d’autres à moitié vide.
      Donc non, vous ne vous arrêtez jamais de douter et pas que dans votre couple, il faut juste que vous arrêtiez de voir le fait de douter comme une tare. Dites-vous qu’il est normal de douter et que cela fait avancer. C’est douloureux, agaçant, mais ces périodes de doute sont indispensables.
      Un jour, vous arrêterez de douter, puis les doutes reviendront quelques semaines ou mois après…

      Ne vous en faites pas 🙂

      Reply
  • Bonjour Léa,

    Je vais vraiment pas bien du tout. Je n’arrive plus à être sereine (je n’arrive plus à bosser sans me dire que c’est la fin), je doute, je psychote sans arrêt.. Pourtant quand je suis avec lui tout se passe vraiment bien je sais pas pourquoi je suis comme ça mais j’en pleure tous les jours.. Comme il travaille et que je suis en vacances je n’ai pas de ses nouvelles, je me dis qu’en lui demandant d’être plus présent pour moi ca s’arrangerait mais d’un coté j’ai peur que cela arrange rien ? Pensez-vous que c’est mon passé (très douloureux) qui refait surface ? J’ai si mal, j’aimerais tellement aller mieux.. Merci de votre aide, j’en ai vraiment besoin,

    Bien à vous,
    Alice

    Reply
    • Bonjour Alice,

      Je pense que tout cela, tous vos ressentis, ne viennent pas que de votre couple et que vous avez besoin de parler, d’évacuer ce trop-plein de sentiments qui est en vous.
      Je n’ai hélas pas le temps de répondre de façon approfondie à tous les mails que je reçois et tous les commentaires, c’est pourquoi j’ai crée un service de psychologie en ligne payant sur lequel je fais des analyses de fond:

      Si vous ne souhaitez pas le faire ici, en ligne, je vous conseille tout de même de faire la démarche et d’aller parler à quelqu’un pour ne pas laisser trainer tous ces doutes malveillants et tenter de comprendre d’où ils viennent.

      Bien à vous,

      Léa

      Reply
  • Bonjour Léa, merci pour cet article très intéressant.
    J’aurais une petite question.
    Mon amoureux et moi sommes ensemble depuis 7 ans.
    Les 6 premières années, c’était la fusion et depuis quelques mois, je doute sans arrêt de mes sentiments. Quand il se passe quelque chose de génial, comme une nuit à l’hôtel, un resto chic ou même quand il est venu me chercher à la clinique psychiatrique ou j’ai fait un petit séjour (cause dépression), je me suis sentie love comme tout. Mais dès qu’on est dans le quotidien, je doute.
    Est-ce que notre histoire est finie?
    C’est un homme vraiment génial.

    Reply
    • Chère Camille,

      Non votre histoire n’est finie. C’est “drôle” je suis entrain de rédiger un article sur la dépression justement car je l’ai vécue dans mon couple. Pour moi, tes doutes n’ont rien à voir avec l’amour que tu lui portes, c’est ta maladie qui te fait douter. Quand on est en dépression, on a peur de tout et on doute constamment. Garde-le précieusement et essaye de ne pas te poser mille questions sur vous deux mais plutôt sur comment aller mieux, toi-même, seule.

      Léa

      Reply
  • Merci beaucoup Léa, ta réponse me rassure.
    Cependant, j’étais déjà traitée pour dépression avant de le connaître.
    Est ce que ça se pourrait que ce soit la phase d’opposition après la phase fusion qui m’ait remuée à ce point (étant déjà très fragile psychologiquement)?

    Camille

    Reply
  • Bonjour Léa, j’ai lu ton article et je suis très contente pour toi que cela soit derrière toi maintenant.

    Je te souhaite, à toi et ton compagnon, beaucoup de bonheur 🙂

    Camille

    Reply
  • Merci Léa,
    Tu as réussi à me calmer.
    J’ai tendance à être de nature déprimée, anxieuse, toujours hésitante et du coup je n’ai pas beaucoup d’estime de moi. Mais Je vis depuis un an une relation parfaite avec quelqu’un. J’étais toujours heureuse avec lui et j’avais l’impression de vivre quelque chose d’exceptionnel. Il m’acceptait telle que j’étais. Il a tout foutu en l’air ce matin en me disant : “je ne sais pas si je t’aime encore”. Je suis partie et je lui en voulait énormément d’avoir cassé ce qu’on avait, je me disais que même si on pouvait essayer encore d’être ensemble ce ne serait plus jamais pareil et je n’aurais jamais confiance. Mais ton article en décrivant exactement les symptômes qui nous arrivent m’a tempéré. Il accepte de me revoir, ne nie pas qu’on avait une relation parfaite . Je vais faire un travail sur moi pour accéder au même stade que lui mais il faut encore qu’il ne veuille pas à nouveau rechercher un amour fusionnel avec une nouvelle personne. Je savais qu’il se lassait vite.

    Reply
  • Bonjour,

    J’ai lu votre article et il m’a intéressée.
    Je me pose une question :

    Avec mon copain nous sommes ensemble depuis 3 mois environ, mais je me demande si je l’aime vraiment (encore) ou si je suis juste dans ce qu’on appelle un sentiment amoureux… Quand il est avec moi, qu’on est que tout les deux je me sens bien, et heureuse malgré des moments “vides”. Mais ses baisers ne font plus autant battre mon cœur qu’avant. Quand je suis loin de lui je me pose des questions “est ce que je l’aime encore ? “, “A quoi ça sert de continuer ? “, “Et si je choisit d’arrêter pourquoi et comment le ferais-je ?”… Et ces questions sèment le doute en mon esprit. J’ai presque envie qu’on se dispute ou qu’il me fasse des crises de jalousies rien que pour avoir une raison d’être en colère contre lui, et ainsi qu’on ait une raison de s’éloigner un peu l’un de l’autre. Je ne suis pas d’accord avec lui sur plus de points qu’avant.
    On a jamais eu de rapports sexuels mais tout les moments qu’on à passé ensemble était fabuleux. Aussi je me demande, suis-je dans la phase d’opposition ? Dois-je mettre un terme à cette relation ou tout faire pour la conserver ?

    Cordialement.

    L.

    Reply
    • Bonjour L,

      Non tu n’es pas dans la phase d’opposition, à ce que je lis tu n’es simplement plus amoureuse… Mais tu as tellement peur d’être seule que tu préfères rester. Tu as aussi peur de lui faire du mal c’est pourquoi tu préférerai avoir une excuse pour le quitter. Sache que tu lui feras encore plus de mal si tu attends des semaines et des mois avant de prendre ta décision…
      Courage, sois forte et écoute ton coeur ! Ca ne fait que trois mois que vous êtes ensemble, tu souffriras davantage et lui aussi si tu attends encore.
      Aujourd’hui je pense que tu aimes plus l’amour que lui…

      Reply
      • Bonjour Léa,

        Merci de ta réponse.
        Je vais faire en sorte que ça cesse. Je vais essayer de faire ça en douceur.

        Merci encore.

        Cordialement,

        L.

        Reply
  • Bonjour,

    Cela fait actuellement 7 mois que je suis avec mon copain .
    Les 6 premiers mois étaient très intense et passionnel j’étais persuadée d’être amoureuse de lui tout se passait très bien.
    Jusqu’au jour où j’ai commencée à douter et à me poser des questions du style “Est-ce que je l’aime vraiment ?” “Suis-je amoureuse de lui?”…
    J’ai l’impression d’être redescendus de mon petit nuage et d’être tomber dans cette étape que vous apellez opposition mais c’est la deuxième fois que ça m’arrive. La première fois au bout de 1an et demi de relation avec un autre partenaire et ça avait eu raison de nous, je ne supportais tellement pas ses doutes incessants que j’avais fini par le quitter.Cette phase m’entraîne à chaque fois vers une dépression et un gros mal-être intérieur.
    Qu’en pensez vous ? Suis-je vraiment dans cette phase d’opposition ? J’aimerais pour une fois essayé de m’en sortir sans avoir à quitter mon copain.

    Reply
  • Bonjour ..
    J’ ai lu votre étude sur ses différentes phases amoureuse et nous les couples nous passons tous par ses étapes mais là phase d’ opposition est difficile voir souvent la phase de l’ échec du couple… puisque maintenant nous homme femme nous avons pratiquement tous cette autonomie … financière…. homme femme…ce qui donne Cette sensation de ne pas voir plus aussi dépendre de l’ autre comme nos grands parents..
    Et nous sommes aussi dans un système de consommation via site de rencontre…. problème qu’ on ne rencontrerai pas dans le passé..
    Toujours est il Félicitations pour votre étude qui est très bien réalisé…
    Cordialement.
    Stéphane.

    Reply
  • Bonjour Léa,

    Je ne sais pas si tu te rappelles de moi, on a discuté un peu plus haut dans les commentaires.
    J’ai un nouveau petit soucis, j’essaye tant bien que mal de passer cette phase d’opposition (malgré ma psychologie fragile) mais il est militaire et là il est parti pour 4 mois. C’est la troisième fois qu’il part aussi longtemps. Il m’a toujours manqué les 2 premières fois mais depuis que je suis dans cette phase, il ne me manque pas vraiment. Pourtant au bout d’un mois et demi on a fait notre première webcam et j’ai eu nouveau coup de foudre pour lui. Mais je vis très bien mon quotidien sans lui et ça me fait très peur, je suis perdue.

    Merci pour ta réponse

    Camille

    Reply
    • Bonjour Camille,

      En fait c’est plutôt une bonne chose 🙂 Cela veut aussi dire que tu parviens à vivre avec toi-même, ce n’est pas parce qu’il ne te manque pas atrocement, qu’il ne te manque pas tout court. La preuve, tu es heureuse de le voir en webcam et toujours amoureuse. Je trouve ça très positif au contraire !

      Reply
  • Bonsoir
    Elle ne vient plus chez moi. Elle se souci des autres que de moi. Elle ne sinquiete pas de m’appeler. Mais qd il y a question dargent elle est presente et aime faire des depenses sans reflechir. Et cest dand ces periodes d’abondance quelle me dit souvent qu’elle m’aime. Elle a toujours lhabitude de discuter mes propos et ca fait plus dun mois qu.on se dispute sans cesse et je taime nest plus sorti de sa bouche. La semaine passee il y avait eu une ptte dispute entre nous et elle m.a dit de sortir de sa vie. Que je suis comme les autres hommes. Cest apres que sa soeur lui a dit de sexuzer apres que moi meme j.ai fait le pas vers elle. Mais depuis. Mon coeur sest ecarte et jme demande si on a de lavenir pour notre relation. Cest normal ou on nest pa fait lun pour lotr. Mais ce qui metonne est que je suis le premier homme dans sa vie. Jsuis confus.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.