Parler d'Amour
Les complexes féminins : la société ne nous aide pas !

Les complexes féminins : la société ne nous aide pas !

Auteur

Permettez-moi de me présenter tout d’abord, je suis la fille la plus complexée de toute la galaxie et je passe mon temps à persécuter mes amies pour mes nombreux complexes !

1- mon poids est de 43 kg

2- mon tour de poitrine 85b

3- mes fesses sont plates

4- Allez un comble !Je trouve mes cuisses grosses

Voilà j’ai fait à peu près le tour de mes complexes… Mais non, je plaisante, j’en ai d’autres mais si je dois les énumérer le compteur risque d’exploser. Chères lectrices je vous lance un petit défi, allez les filles lâchez-vous et dites-moi vos petits complexes ?

Les complexes naissent d’un manque d’estime et de confiance en soi et généralement il est lié à un ou plusieurs détails de votre apparence physique : je suis trop grosse ou trop maigre, mes seins sont trop petits, ou énormes, mes fesses trop plates, je suis trop petite ou je suis une perche, mes cheveux trop frisés ou trop lisses, mon nez trop apparent ou écrasé, mes oreilles paraboliques, mes lèvres trop fines ou trop grosses. Il n’y a rien qui vous choc ? Moi si ! ON N’EST JAMAIS CONTENTE ! Il y a toujours un truc qui ne va pas ! Oh pauvres hommes je vous plains !

Mais voilà pourquoi nous sommes autant complexées qu’avant ? Peut-on vraiment les surmonter et surtout comment faire pour s’en libérer ?

Les causes

Nous les femmes, sommes plus complexées que les hommes, nous subissons de plus en plus l’impact d’une société qui a malheureusement sombré dans le culte de l’apparence. La plupart des femmes n’ont plus confiance en elles. Elles ont l’impression de ne pas rentrer dans les critères de cette société du paraître.

Une des origines la plus flagrante, c’est le fait de nous inonder sans cesse d’images de corps supposés parfaits et malheureusement ces images peuvent nous renvoyer une perception négative de nous-mêmes. Avoir un complexe physique, ça peut véritablement faire souffrir. Ça peut nous faire perdre totalement la confiance et peut nous amener à s’isoler par peur du regard de l’autre. Nous le savons, ce que les hommes remarquent en premier c’est l’apparence physique mais due à la société, la pub, les magazines et tout ça, ils sont devenus encore plus exigeants sur ce critère. Car de nos jours on nous montre des femmes fines avec un ventre plat, une belle poitrine et des fesses bien galbées. Pour la majorité des hommes s’est devenu leur fantasme. Surtout que, non seulement les pubs prennent des mannequins déjà “parfaites” aux yeux de tous, mais on les retouche derrière avec des logiciels !

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Comment les surmonter

Prenez les choses en main. Déjà, commencez par vous accepter telle que vous êtes. Vos imperfections font partie de vous, Meetic si tu m’entends ! C’est une des premières étapes pour avoir confiance en soi, après avoir reconnu ses atouts. Comme ça vous pourrez travailler sur votre apparence. Choisissez des vêtements à votre taille, ni trop petits au risque de vous boudiner, ni trop larges au risque d’effacer toutes vos courbes ! Jouez pas sur les accessoires pour faire ressortir vos yeux, souligner votre taille ou rehausser vos cheveux. Soyez séduisante. Ainsi, vous serez en mesure de mettre en avant vos atouts dans toutes les situations. Après ces quelques étapes vous vous sentirez mieux et vous serez satisfaite de vous-même

Quelques solutions pour être moins complexée?

Pour minimiser vos angoisses de la balance, fixez-vous une règle : ne se pesez qu’une fois par semaine. Devant le miroir ne le laissez pas décider pour vous, dites-lui simplement : je suis belle ou je t’en *******

Depuis peu nous voyons sur les réseaux sociaux des mois de challenges comme : le mois du squat, pour muscler les fesses, prenez un moment et faites-le ; j’en ai fait l’expérience et je suis bien contente des résultats.

En conclusion allez de l’avant et faites-vous confiance. Tiens, je vais me répéter cette phrase à chaque fois que je vais complexer pour un rien.

PS ou remarque : je plains tout autant les femmes que les hommes car suite à une petite enquête que j’ai menée pour un prochain article concernant les complexes de la gente masculine, j’étais tellement surprise que je me suis régalée en l’écrivant.

Nana Jam

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.