Parler d'Amour

Douleur : Le roman bouleversant de Zeruya Shalev

Douleur : Le roman bouleversant de Zeruya Shalev

Auteur

Aujourd’hui je vous parler d’un roman de Zeruya Shalev, le premier que j’ai lu de cet auteur et qui m’a profondément marqué : Douleur.

Douleur : Résumé du roman de Zeruya Shalev

Dix ans après avoir été blessée dans un attentat, Iris semble avoir surmonté le traumatisme. Malgré des douleurs persistantes, des problèmes avec ses enfants et un mariage de plus en plus fragile, la directrice d’école ambitieuse et la mère de famille engagée qu’elle est s’efforce de prouver qu’elle contrôle la situation. Tout bascule cependant le jour où elle reconnaît, sous les traits d’un médecin qu’elle consulte, Ethan, son premier amour, qui l’avait brutalement quittée lorsqu’elle avait dix-sept ans.
Dans un vertige sensuel et existentiel, Iris éprouve alors la tentation de faire revivre cette passion qu’elle croyait éteinte : et si une seconde chance se présentait à elle ?
Ce roman aussi puissant que subtil dévoile les séquelles que le passé peut laisser sur les corps et les esprits, tout en interrogeant notre capacité à faire des choix, au moment même où la vie nous renvoie à l’essentiel.

Douleur : Mon avis

Ce roman, c’est l’histoire de la Douleur. La douleur d’Iris, maman, épouse, maîtresse et directrice d’école. La douleur à la fois physique et psychique qui survient suite aux séquelles du passé. Des blessures que l’on croyait enfouies à jamais mais qui se rouvrent insidieusement.

Dans Douleur, Zeruya Shalev décrit la fragilité de la vie qui peut voler en éclats suite à des événements politiques (comme un attentat, dont l’auteure a réellement été victime) ou plus intimes (une rupture amoureuse…).

L’histoire

Iris est l’héroïne du roman. Maman de deux enfants et  directrice d’école dans une zone sensible de Jérusalem, sa vie semble l’épuiser. Elle paraît ne jamais avoir été amoureuse de son mari, semble ne même pas être vraiment attachée à ses enfants par moment. Et c’est un personnage que l’on pourrait détester. Néanmoins, sa pudeur, sa douleur réelle, son passé, ses failles, font de cette héroïne une femme si humaine qu’on ne peut que se lier à elle et mener le combat avec elle.

Pour vous procurer le roman Douleur : Cliquez ici 

Plusieurs intrigues et sujets sont mêlés et entremêlés :

  • La douleur physique
  • L’adultère
  • La vie familiale
  • La routine et l’épuisement
  • Le combat maternel (Alma et la secte et Omer à l’école)
  • L’amour passion
  • Le deuil amoureux et ses différentes étapes
  • En tâche de fond : Le conflit politique

Conclusion

Douleur est roman est d’une puissance émotionnelle et intime déroutante ! On aurait presque l’impression de lire un roman autobiographique tant on est plongé dans l’intimité aussi bien familiale, physique, sensuelle, émotionnelle et même professionnelle d’Iris !

Quelques extraits du roman Douleur :

Si seulement on savait s’aimer autant que se fâcher, embellir autant qu’enlaidir, donner et prendre du plaisir autant que donner et prendre des coups.

C’est plus dur de s’en vouloir à soi-même que d’en vouloir au destin.

Comment accepter qu’il soit plus simple de communiquer avec un étranger qu’avec son mari ? (..)
Tel est sans aucun doute le paradoxe le plus répandu et le plus révoltant de la vie conjugale, à quoi bon se mettre ensemble si c’est pour s’éloigner au fil du quotidien ?
L’intimité engendre tant de frictions et de vexations, de blessures et de cicatrices, que n’importe quel sujet devient rapidement trop sensible et on ne peut plus en parler avec efficacité.

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.