Une vidéo qui montre ce qui se passe quand on a un coup de foudre

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Le coup de foudre… Il a ses partisans (qui l’ont déjà expérimenté, ou rêvent de le vivre) et ses détracteurs, mais ce qui est sûr, c’est que le sujet laisse rarement indifférent ! Quoiqu’il en soit, quand la foudre frappe au cinéma, elle permet d’offrir de très beaux moments à l’écran. Aujourd’hui on découvre ensemble une vidéo qui montre ce qui se passe quand on a un coup de foudre !

L’histoire

Nous sommes au début du XXème siècle : la nuit est tombée, la lune se lève, éclairant de sa lumière blafarde la ville. Un homme marche dans la rue ; son regard semble irrésistiblement attiré par quelque chose, ou plutôt par quelqu’un. En face, au « Café de Flore », une belle jeune femme, seule à table, un verre de vin à la main, semble perdue dans ses songes. Leurs regards se croisent, leurs âmes s’entremêlent, plus rien n’existe en dehors de ces deux êtres et de l’irrésistible attrait qui les animent. Et le spectateur assiste émerveillé, en moins de 4 minutes, à ce que l’on peut supposer être le début de leur histoire.

Découvrez de suite le court-métrage

« Nuit Blanche » de Arev Manoukian

Décryptons ensemble

On dit souvent que quand on rencontre l’amour de sa vie, le temps se ralentit. Et justement, dès le moment où les regards de l’homme et de la femme se croisent, tout semble se suspendre : les deux êtres comme mus par une force irrésistible, convergent l’un vers l’autre. Plus rien n’existe, ils sont dans leur dimension, une dimension où même les lois de la nature n’ont plus cours. Ils laissent littéralement tout tomber pour se précipiter l’un à la rencontre de l’autre ; l’homme sa valise, et la femme son verre de vin.

La douceur du piano et des violon, et les visages paisibles de l’homme et de la femme contrastent avec la « violence » des image : la vitre traversée, et l’automobile accidentée. Des bris de verre volent en éclat tout autour d’eux, alors qu’ils sont sur le point de se réunir, mais inoffensifs, ils forment une parure scintillante. Ils sont dans leur univers, plus rien d’autre ne compte, et rien ne peut les atteindre. Leurs lèvres se tendent alors pour échanger un premier baiser. Soudain, tout s’estompe, le rêve s’évanouit, mais la femme est toujours là, souriante, à regarder cet homme qui la fascine autant qu’elle le fascine.

Et c’est ainsi que se termine ce court-métrage, qui laisse son spectateur libre de toute interprétation. On peut toutefois se douter que l’homme ne se contentera pas de passer son chemin, et qu’il ira rejoindre la femme au « Café de Flore » pour partager avec elle un verre de vin. Et peut-être ainsi essayeront-ils de mettre des mots ensemble sur l’extraordinaire phénomène qui vient de les frapper tous les deux…

Pour les plus curieux d’entre vous, voici le making-of de l’épisode, qui est impressionnant à regarder !

 

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire