Sérendipité : l’art de cultiver les heureux hasards

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Qu’est-ce que la sérendipité ? Ce terme désigne d’après les dictionnaires, la capacité, l’aptitude à faire par hasard une découverte inattendue et à en saisir l’utilité (scientifique, pratique). La sérendipité désigne ainsi la capacité de créer quelque chose de positif à partir de circonstances hasardeuses. Inspirée d’un conte persan, elle se décline dans l’univers des inventions et du développement personnel. Ce principe s’élargit en effet pour devenir une philosophie de vie. La sérendipité est donc l’art de cultiver les heureux hasards, de faire des découvertes de choses que l’on ne cherche pas au premier abord. Et cultiver cette façon de voir les choses, de les envisager, permet d’élargir le champ des possibles. Petit tour d’horizon sur la sérendipité et ses bienfaits dans notre vie.

Sérendipité : l’art de cultiver les heureux hasards

Définition de la sérendipité

Rencontrer l’heureux hasard est le principe de la sérendipité. La sérendipité est la faculté de découvrir par hasard, mais grâce à une bonne disposition d’esprit, des choses qu’on ne cherchait pas. Aujourd’hui, le terme, qui prend de l’ampleur grâce au développement personnel, s’est élargi. La sérendipité est donc le don de faire des trouvailles, la chance de trouver par hasard ce que l’on ne cherche pas ou encore l’art de trouver sans chercher. Tout est dans la nuance choisie.

C’est une intuition qui pousse à observer l’inconnu, l’inattendu et à accepter l’erreur et la confusion comme source d’apprentissage.

Que désigne vraiment la sérendipité ? Elle peut regrouper les idées de synchronicité, de hasard, de chance, de coïncidence. Parfois de rencontre providentielle si on la ramène au domaine relationnel et même, d’erreur dans le cadre d’une découverte grandiose, scientifique ou historique. Ce qui, d’ailleurs, est à l’origine même du concept de sérendipité.

Lire aussi : Les âmes sœurs existent-elles vraiment ?

L’histoire de la sérendipité

Un conte persan pour origine

Le principe de sérendipité est inspiré de l’histoire des Trois Princes de Serendip, (ancien nom de Ceylan) conte persan du poète Amir Khursrau, datant du 13e siècle.

Partis au loin pour découvrir le monde sur la demande de leur père, les aventures des trois princes seront parsemées d’embûches et de rencontres providentielles et heureuses, que seuls leurs sens de l’observation auront permis de comprendre et d’apprécier. Ils trouveront ou rencontreront ainsi ce dont ils avaient besoin pour les tirer d’affaire dans de nombreuses situations difficiles.

Ce conte a inspiré de nombreuses adaptations, dont le célèbre conte vénitien du 16e siècle, intitulé Peregrinaggio di tre giovanni figliuoli del Re di Serendippo. (Voyage et Aventures des trois Princes de Sérendip).

Il aurait également inspiré le Zadig de Voltaire. C’est le romancier et philosophe anglais Horace Walpole qui forgera en 1754 le mot  » serendipity« . Par analogisme avec Sérendip, pour définir le talent de ces trois princes et décrire une situation où l’on trouve par hasard, mais avec perspicacité, ce que l’on ne cherche pas. Le mot tardera toutefois à se répandre. Et c’est seulement vers les années 1930 que Walter Cannon, physiologiste et professeur à Harvard, proposera ce mot dans l’univers des sciences pour expliquer ses propres découvertes.

On peut également analyser la sérendipité comme la version optimiste et pragmatique de la synchronicité de Carl Gustav Jung.

La sérendipité au service de grandes découvertes scientifiques et historiques

Dans tous les cas, ce concept se vérifie aisément puisque de nombreuses découvertes scientifiques ont été faites « par hasard ». On peut ainsi citer la pénicilline, le four à micro-ondes ou encore le Velcro.

Mais la sérendipité ne se limite pas au domaine scientifique. La découverte des Amériques par Christophe Colomb en 1492 en est l’exemple historique le plus flagrant ! Parti pour découvrir les Indes, une erreur amena le navigateur sur le continent américain. La cartographie du monde s’en trouva changée et sa perception globale totalement bouleversée.

Lire aussi : Nous ne rencontrons personne par hasard : les 7 types de rencontres dans notre vie

Sérendipité et développement personnel

Le principe de résilience

Cette capacité à valoriser ce qui nous arrive par hasard dans l’existence est non seulement un formidable moteur de vie, mais une source incroyable de résilience. La résilience est l’aptitude d’une personne à se construire une vie satisfaisante et heureuse en dépit d’un choc, d’une épreuve, d’un traumatisme. C’est sa capacité à s’adapter, à transformer cette épreuve en challenge et à la surmonter, à en tirer une force pour avancer.

Ainsi la sérendipité et la résilience sont étroitement liées. La première vous permet de voir les opportunités dans ce qui peut paraître invisible ou sans intérêt au départ, à élargir votre but. Et la résilience renforce cet état d’esprit en considérant chaque contretemps ou obstacle comme une chance de se dépasser et de se réaliser de façon encore plus enrichissante.

Lire aussi : Nos résiliences de Agnès Martin-Lugand

Le paradoxe de la sérendipité

Cultiver l’heureux hasard ne revient pas à vivre dans un optimisme constant et passif. Tirer du positif d’une situation d’échec ne peut se réaliser que si nous œuvrons dans ce sens en étant actif. La sérendipité nécessite d’être acteur de sa vie.

Et attention au paradoxe de la sérendipité. D’un côté, il ne faut pas se complaire dans la synchronicité, au risque de voir un message là où il n’y en a aucun, pour satisfaire notre besoin intrinsèque de se sentir spécial, à part. Mais en même temps, pour profiter des bienfaits de la sérendipité, il faut avoir une posture d’ouverture aux aléas du hasard et agir pleinement pour décrypter et comprendre ce qui peut nous arriver.

Être attentif aux signes donc, sans voir pour autant des messages partout, tout le temps. D’où l’importance de suivre son intuition, mais de ne pas y voir une chasse au trésor permanente.

Lire aussi : The Miracle Morning ou l’art de se lever tôt pour changer de vie !

Les clés de la sérendipité

Avoir un projet de vie

Avoir un but ou un désir particulier et le nourrir sont nécessaires afin de permettre d’entrer en contact « par hasard » avec des personnes ou des informations liées à ce projet, tout en conservant un état d’esprit ouvert à l’imprévu.

Être ouvert à la nouveauté

L’ouverture d’esprit est une des ressources principales pour cultiver la sérendipité. Pour cela, il faut dépasser ses croyances limitantes autant que possible. Ne pas hésiter à prendre du recul, réfléchir différemment, sous un autre angle pour élargir le champ des possibles.

Lire aussi : Pourquoi changer de vie fait si peur ?

Se fier à son intuition

Nous avons tendance à brider notre intuition au profit de la raison, ce qui nous fait passer à côté d’informations ou de messages essentiels. En effet, au croisement de la raison et de l’intuition se trouve le discernement, qui est, selon le dictionnaire, cette « disposition de l’esprit à juger clairement et sainement les choses ». Il faut oser suivre ses élans intérieurs, même si on est incapables de les expliquer rationnellement sur le moment. La sagacité (mélange entre l’intuition, la finesse et la vivacité d’esprit) est le chemin à suivre.

Entretenir la résilience

Face à des difficultés ou des épreuves, se dire que toute chose travaille pour notre bien en dépit des apparences est une grande source de bienfaits. Il faut avoir une vision positive du monde et croire en sa chance. Cette capacité bien connue de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. Cultiver la résilience et rester positif est essentiel.

Lire aussi : Trois romans pour vous initier à la Life List et peut-être vous aider à changer de vie !

Faire confiance à la sérendipité

Lâcher prise et accepter ce qui se présente permet d’être dans le moment présent et totalement conscient de ses actes. Parvenir à sortir du cadre et se laisser entraîner hors de notre zone de confort, là où justement nous ne maîtrisons plus rien. Cela demande observation, capacité d’étonnement mais aussi lâcher prise et courage. Au lieu de résister, de forcer, de se bloquer, il sera souvent plus productif de lâcher prise et finalement une issue heureuse pourra se présenter.

Lire aussi : Derrière le mur coule une rivière roman initiatique du lâcher-prise

La sérendipité et l’amour

La sérendipité, on la vit tous un jour ou l’autre dans notre vie amoureuse, de façon plus ou moins flagrante. Le coup de foudre inattendu, la magie d’une rencontre imprévue… Les histoires d’amour sont en effet souvent liées à ce concept. On dit souvent que l’amour nous tombe dessus, qu’on le rencontre par hasard. Mais en même temps qu’il faut être prêt ou disposé à tomber amoureux. Bref, la sérendipité s’avère essentielle pour l’humain, pour qu’il évolue, pour qu’il avance vers une nouvelle voie.

Les sociétés actuelles nous en éloignent en voulant que tout soit parfaitement prévu et organisé. Nos existences sont réglées au millimètre près. Tout va vite, trop vite et laisse peu de place à la contemplation et à la compréhension des choses.  

Lire aussi : L’amour arrive au moment où on ne s’y attend pas : Une belle histoire d’amour

Comment cultiver la sérendipité aujourd’hui ?

Ainsi, il y a de moins en moins de place pour le hasard qui demeure une pierre angulaire de la sérendipité. Alors il vous appartient de prendre le temps, humainement parlant, pour découvrir ce qui est vraiment important, pour vous arrêter sur votre chemin de temps en temps. Votre vie, personnelle comme professionnelle d’ailleurs, pourrait s’en révéler transformer.

Dans le Petit Prince, Saint-Exupéry nous rappelle « qu’on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

N’oubliez pas de cultiver votre intuition, de vous faire confiance. De ne pas laisser passer des opportunités, des synchronicités, des hasards qui sont tout sauf des coïncidences à balayer d’un revers de la main. Rien n’arrive par hasard dans la vie, tout a un sens, pour peu qu’on veuille bien voir plus loin que juste devant soi.

Alors oui, pour saisir des opportunités, il faut effectivement une bonne dose de hasard. Mais vous devez y ajouter des connaissances tant conscientes qu’inconscientes. Et être ouvert d’esprit, dans un état d’éveil, observer, suivre vos intuitions et être à l’écoute de vos émotions. C’est là que se produit l’inimaginable, la sérendipité.

En fonctionnant ainsi, certains réussissent à avoir une vie sérendipienne, c’est-à-dire qu’ils cultivent au quotidien le lâcher-prise et profitent de l’instant présent. Ce n’est pas de la chance, c’est simplement qu’ils ont osé. Oser ouvrir la porte au hasard et l’utiliser à bon escient, prêts sortir de leur zone de confort et à s’embarquer dans n’importe quel nouveau projet de vie, faisant confiance à leur intuition. Rien n’est figé ni écrit d’avance dans la vie. Cultiver la positivité et la sérendipité permet de prendre conscience que même nos erreurs n’en sont pas vraiment. Elles nous mènent tout simplement ailleurs, sur un nouveau chemin, vers une destination insoupçonnée.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire