Pourquoi vouloir retrouver son premier amour ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Il n’est pas rare, des années, voire même des décennies après, d’être curieux-se de savoir ce qu’est devenu notre premier amour, de chercher à le retrouver. Pourquoi ? Parce que ce premier amour incarne une sorte de perfection, un souvenir intouchable. On a parfois l’impression qu’on n’en a pas fait le deuil totalement, comme s’il pouvait tenir à nouveau le premier rôle dans notre vie, selon notre situation sentimentale. Qu’est-ce qui explique cette envie de renouer avec notre première histoire d’amour ? Pourquoi vouloir retrouver son premier amour ?

Pourquoi vouloir retrouver son premier amour ?

La curiosité est la première raison évoquée quand on parle de son premier amour. Une curiosité légitime. « Qu’est-il devenu ? A quoi ressemble-t-elle ? Se souvient-il de moi ? A-t-elle changé ? Est-il marié ? A-t-elle des enfants ? » Et tant d’autres questions… Mais cette curiosité, on peut tous la ressentir sans qu’elle occupe pour autant toutes nos pensées. Ici se pose la question quand on a dépassé ce cap de la simple curiosité, quand on veut retrouver son premier amour pour confronter ses souvenirs, pour le revoir, quand on en a besoin et envie, vraiment. Alors pourquoi cela peut-il arriver des années après, des décennies même ? Quelles raisons concrètes peuvent pousser une personne à vouloir retrouver son premier amour ?

Revivre la promesse d’un amour total et insouciant

Cette  sorte de dépression générale que traverse notre société marquée par une incertitude quant au présent et une peur de l’avenir font que beaucoup de personnes se tournent vers le passé pour se ressourcer. Le premier amour symbolise un moment de la vie où on se sentait vivant, où l’avenir était plein de promesses. Ce désir d’un retour à l’insouciance explique d’ailleurs le succès des sites généalogiques ou des réseaux sociaux.

On n’oublie pas son premier amour pour diverses raisons.

Il faut dire que cette histoire est un souvenir de notre jeunesse, une période marquée par la liberté et l’insouciance. Et puis c’est souvent synonyme de nouvelles sensations encore méconnues, de coup de foudre, de désir. Accélération du pouls, rougeurs, angoisses, excitation… Les symptômes sont là et prennent  toute la place.

Et puis à la passion succède cette certitude que l’on a rencontré l’amour de sa vie du haut de ses 16, 18 ou 20 ans. Quand on vit notre premier amour, on pense en effet très vite, naïvement parfois, à l’avenir, au mariage, aux enfants… Cette histoire ne peut pas se finir, cela paraît impossible. 

Mais avec le recul, était-ce vraiment de l’amour ? A l’adolescence, il se confond souvent avec l’« amour amoureux », c’est à dire l’amour de la représentation de l’amour. Une forme d’idéalisation

Pourquoi vouloir retrouver son premier amour ? Une sensation d’inachevé

Le premier amour est si important parce qu’on croit, on se persuade même avec le temps qui a filé, que ce premier amour a été contrarié par des circonstances extérieures. Contre lesquelles on n’avait pas la force de lutter à l’époque, comme les parents, l’âge, un déménagement ou encore les études. Se produit alors une sorte d’identification à des couples chers à la mythologie occidentale comme Roméo et Juliette, ou encore Tristan et Iseult dont les amours ont été rendues impossibles par l’extérieur.

On a alors parfois en soi une révolte intérieure qui peut conduire à désirer retourner sur les traces de son passé. Et donc à retrouver son amour inachevé, contrarié.

Et ainsi, revoir son premier amour c’est se donner la possibilité de vérifier qu’on n’est pas passé à côté du grand amour.

Ou au contraire le besoin de clore un chapitre définitivement

A contrario, quand cette première expérience a été douloureuse, elle peut avoir laissé des séquelles et empêché par la suite une vie sentimentale épanouie. Dans ce cas, se confronter à ce premier amour permet de comprendre pourquoi cela s’était mal passé à l’époque en ayant enfin des réponses à ses questions. A des interrogations qui ont pu perturber la construction de soi, la confiance en soi et en les autres.

Ainsi, vouloir retrouver son premier amour peut répondre à un besoin plus « narcissique » mais nécessaire afin de restaurer une meilleure image de soi. Il s’agit presque d’une expérience initiatique, d’une façon de se donner des repères pour mesurer le temps qui a passé et le chemin parcouru depuis. Cela aide à tourner la page, à ne plus rester accroché au passé et à accepter cette perte d’illusions qu’on traîne souvent. Cette expérience permet de repartir plus légèrement vers le futur et vers d’autres projets.

Retrouver son premier amour pour rester dans sa zone de confort ?

Le premier amour rencontré, la première histoire d’amour vécue a un pouvoir, celui d’être une référence absolue. Si depuis on peut y comparer ses autres relations amoureuses, celui-là demeurera à jamais le premier amour. Et parfois, la comparaison s’invite alors entre ce premier amour possiblement idéalisé et son statut amoureux actuel.

En effet, on peut tous traverser une période difficile dans son couple, connaître un passage à vide ou être célibataire. Et sans qu’on ne le fasse exprès, on se prend à comparer ou à se demander comment aurait été la vie si on était resté avec son premier amour.

Pourquoi choisit-on de retourner sur un terrain déjà balisé plutôt que de se tourner vers l’inconnu ?

Parce que l’amour et les risques qui lui sont inhérents font peur, c’est bien connu. Si on est déjà en fragilité, vulnérable, se tourner vers l’inconnu tout de suite fait peur. Alors que vouloir retrouver son premier amour est une façon de créer un peu d’inattendu tout en se protégeant d’un trop grand bouleversement. Car on s’imagine qu’on connait toujours la personne même si au bout du compte après tant d’années, il est évident que la donne n’est sans doute plus la même. Mais on a l’impression de rester dans sa zone de confort.

Alors retrouver son premier amour répond à une curiosité qu’on peut tous éprouver un jour, et est souvent amplifiée selon les circonstances de sa vie amoureuse actuelle.

Une amitié possible ?

Parfois on revoit ce premier amour et il repart des années après, de temps en temps on y trouve une amitié, souvent il ne se passe rien du tout et hélas il arrive aussi que la déception soit la réponse à cette quête du premier amour.

Toutefois, pour mettre fin à cette histoire qui prend parfois une trop grande place émotionnelle, jusqu’à en devenir un fantasme ou une obsession, il suffit de revoir son premier amour. En effet, pour ne pas tomber dans l’idéalisation, il faut se confronter à la réalité. On peut alors se rendre compte qu’il n’est pas parfait, qu’il a changé, bref qu’il ne nous correspond plus. Cette rencontre peut nous faire oublier la version idéalisée de notre premier amour. Ou alors, le miracle peut se produire des années après et marquer un nouveau départ dans notre vie.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire