Gérer la dépression dans le couple

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Comment gérer la dépression dans son couple ?

Être en couple avec quelqu’un est un choix délibéré, mais parfois cela est entravé par des imprévus très difficiles à surmonter. La dépression en fait partie. C’est une maladie qu’on subit. La dépression, qu’elle ait des causes visibles ou non, se manifeste par un profond mal-être et une perte de la volonté. Elle peut durer quelques mois ou quelques années, disparaître puis revenir, se manifester à tout âge. Comme toute maladie grave, elle est également destructrice pour les proches du malade. Mais c’est lorsqu’elle touche quelqu’un en couple que la maladie est d’autant plus difficile à gérer pour soi-même et le/la partenaire. Néanmoins, ce n’est pas insurmontable et des clés peuvent être avancées pour savoir gérer la dépression dans son couple.

L’écoute

Une personne en dépression a l’impression presque inévitable de se sentir incomprise. Pour elle, son mal-être et son profond malheur sont des choses que seule elle-même peut comprendre. En considérant cela, il est d’abord important de ne pas la brusquer ni de chercher absolument à comprendre le pourquoi du comment de sa dépression. Il faut seulement être disponible, essayer de se montrer compréhensif, être à l’écoute. La personne malade en face de vous n’attend pas de vous que vous la réconfortiez. Il est important, surtout, de ne pas se prendre pour son médecin ou encore, pire, de relativiser sa souffrance. Pour que la dépression ne détruise pas son couple, il est aussi nécessaire que la personne malade essaye de donner aussi du sien, même si cela est très difficile. En effet, le/la partenaire souffre également de la dépression du malade, et en cela mérite d’être écouté. Pour sauver son couple lorsqu’on est atteint d’une telle maladie, il faut savoir se forcer à offrir un minimum à son copain/copine. Il s’agit de trouver un équilibre pour qu’aucune des deux personnes ne se sente mise de côté ou ignorée. Dans le cas d’une dépression, chacun souffre et chacun doit continuer à donner, à sa mesure.

La patience et la confiance

Si le couple décide de rester ensemble alors que la dépression touche une (ou deux) personnes, il est nécessaire de savoir s’armer de patience. Une dépression peut en effet durer plus ou moins longtemps, et ne pas précipiter les choses apparaît comme une bonne décision. Néanmoins, la patience n’est pas passivité. Il faut essayer d’encourager son partenaire malade à tout faire pour se guérir et essayer de le sortir du cercle négatif dans lequel il est engagé.

Rester patient c’est bien entendu avoir confiance en son partenaire. Il n’y a nul besoin de cacher son malheur ou de faire semblant. Si votre copain/copine accepte votre souffrance, s’abandonner à lui est une preuve que votre couple peut s’en sortir après cette épreuve. Ainsi, la confiance, mutuelle, est un levier important et même un élément majeur de solution, comme souvent dans le couple. Par ailleurs, rester positif est également une marque de confiance en son partenaire dans le sens où l’on croit profondément à la sortie de sa dépression.

Le meilleur conseil à donner au partenaire d’une personne en dépression c’est d’être dans l’acceptation de la maladie et de ses conséquences négatives, mais à la fois de veiller à stimuler la personne malade. Essayer de lui changer les idées en suivant ses goûts est une bonne idée, mais tout en veillant à ce que le geste soit désintéressé, c’est-à-dire à ne pas attendre une quelconque récompense.

Une dépression est une véritable épreuve dans le couple tant pour le/la malade que le/la partenaire. Je pense que l’important est d’accepter la vulnérabilité et la fragilité du couple. Et surtout, rester optimiste, même au plus sombre de la dépression. Une dépression peut se combattre à deux, le couple n’en sortira que plus fort et plus confiant en l’avenir !

Des lecteurs ont réagi

Cet article a suscité des réactions puisque 1 lecteur a laissé un commentaire. Vous aussi, participez à la conversation, partagez votre point de vue, votre accord, votre désaccord dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

1 réflexion au sujet de « Gérer la dépression dans le couple »

  1. Ma copine, avec qui je n’habite pas, est tombé subitement dans une profonde dépression à l’issue du confinement. Nous ne nous étions pas vu depuis 2 mois, lorsque ses failles profondes ont re-surgies en elles. Dans les larmes et la douleurs, elle ne voulu plus me voir, et durant plusieurs semaines m’a totalement écarté de sa vie. Néanmoins, nous avons continué à garder le contact quotidien par téléphone. Elle était autant à l’initiative des appels que moi. Dernièrement, nous nous sommes enfin revue, mais je ne peux pas encore dire que nous nous sommes retrouvés. Elle semble éteinte, elle est comme distante avec moi. Je comprends que je dois lui laisser tu temps, ne pas la brusquer, ne rien précipiter. Etre là, à son écouté lorsqu’elle veut bien parler de ses tourments, prendre soin d’elle et lui proposer des activités agréables et qui lui plaisent.
    De mon côté, en tant qu’hypersensible, cette période de notre relation est particulièrement difficile à vivre. Chacune de mes émotions étant considérablement amplifiées, je navigue entre sur-optimisme et crises d’angoisse.
    Aujourd’hui, aprés 2 mois de confinement + 1 mois et demi de « crise », elle semble avoir pris la décision de se reprendre en main, et il me semble qu’elle se rapproche à nouveau de moi. Je reste optimiste..

    Répondre

Laisser un commentaire