Miss You de Kate Eberlen : Un livre à lire cet été !

Je viens tout juste de terminer « Miss you » de Kate Eberlen et je m’en vais donc vous donner mon avis sur ce petit bijou ! Un livre bien écrit (et bien traduit), que l’on a envie de dévorer jusqu’au bout dès les premières pages !

Résumé

« C’est le premier jour du reste de ta vie », voilà une phrase que Tess a vue des centaines de fois sur une de ses assiettes, chez elle, dans le sud de l’Angleterre. En cet été 1997, la jeune fille ne peut s’empêcher d’y songer, tandis qu’elle savoure la fin de ses vacances idylliques à Florence avec sa meilleure amie Doll. Car sa vie est bel et bien sur le point de changer : elle s’apprête à entrer à l’université. À son retour pourtant, une terrible nouvelle bouleversera son existence à jamais.

C’est le premier jour du reste de sa vie. Gus est lui aussi en vacances à Florence, avec ses parents. La vie de cette famille a quant à elle déjà changé de manière soudaine et tragique. À la rentrée, il entamera des études de médecine.

Ce jour-là, tous deux admirent côte à côte l’église San Miniato al Monte. Plus tard dans la même journée, Tess demande à Gus de la prendre en photo avec Doll, sur le Ponte Vecchio.

Au cours des seize prochaines années, leurs chemins vont se croiser et se recroiser, durant quelques secondes, sans que l’un ou l’autre ne s’en aperçoive. Séparés par la distance et leurs destins respectifs, auront-ils un jour l’occasion de réellement faire connaissance ?

Mon avis

« Miss you » n’est pas un roman « gnan-gnan », je vous le promets, je déteste ça ! C’est le premier roman de Kate Eberlen mais on ne dirait pas tant l’auteure joue merveilleusement avec les mots et le rythme de son roman. Énormément de références sont faites à la littérature, à la peinture, à la culture en générale (même si je ne les connais pas toutes !).

Deux jeunes de 18 ans se croisent pour la première fois à Florence, comme nous pourrions croiser un promeneur du dimanche, sans s’en rendre vraiment compte. A partir de ce moment-là, ils vont se croiser pendant les 16 années à venir sans le savoir. Nous alternons entre un chapitre du point de vue de Tess et un chapitre du point de vue de Gus. Nous entrons ainsi littéralement dans leurs vies respectives, totalement opposées et pourtant pleines de similitudes.

L’auteure se penche sur des réflexions sur l’amour, l’infidélité, l’amitié mais aussi le deuil, les drames familiaux, le cancer, l’autisme… On ne s’ennuie pas une seconde en lisant ce roman. On a parfois envie de rire, on est en colère, on verse des larmes. La plume est juste, les chapitres avec les différents points de vues donnent énormément de rythme et, en tant que lectrice (comme tous les lecteurs de ce livre j’imagine), je m’amusais à repérer les coïncidences, les moments où ils se voyaient sans le savoir.

La fin est attendue dès le résumé mais on ne lit pas le roman pour sa fin… C’est tout le déroulé qui est excitant. Comment vont-ils finir par se rencontrer, vraiment ?

Je vous recommande ce roman sans hésiter !

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire