Parler d'Amour
Harcèlement de rue VS drague et compliments

Harcèlement de rue VS drague et compliments

Auteur

Voilà, comme je vous l’ai dit tout à l’heure, aujourd’hui a été la journée de trop. Je suis rentrée chez moi exaspérée par le comportement de certains et même si je me sens terriblement impuissante, dénoncer cet harcèlement quotidien sur parlerdamour me semble indispensable.

Aujourd’hui, il fait chaud, nous sommes le 28 juillet 2016 et à Paris, c’est un peu la fournaise. Je m’habille ce matin avec une petite robe noir, serrée à la taille, qui part en trapèze avec la jupe grise ornée de petits noeuds… Une veste de Smoking par dessus et des escarpins. Une tenue basique pour un été. Sauf que, je me regarde et la question arrive : “est-ce sexy ?” “Vais-je me faire emmerder?” “dans le métro ne va-t-on pas essayer de passer sa main sous ma robe?”. Je vais donc voir mon mec et lui demande si ma tenue est trop courte, trop sexy. Il me répond que je suis belle et qu’il aime ma tenue, que ce n’est pas provocateur et que je suis libre. Je pars ainsi en rendez-vous.

Dans le métro, je supporte les regards, je mets mes écouteurs et je n’y pense plus. Au retour de mon rdv, je décide de faire le chemin à pieds, environ 45 minutes jusqu’à chez moi. En 45 minutes, trois hommes “m’abordent”:

Homme 1 : “Je me demandais si ton portable et toi aviez un numéro parce que t’es magnifique.” (Je continue de marcher) “Non ? Parce que t’es vraiment trop bonne”.
15 minutes plus tard.
Homme 2 : T’as vraiment des belles jambes et ça c’est rare.
5 minutes plus tard.
Homme 3: Fais attention à toi, t’es tellement belle que je vais te sauter dessus.

Pas un seul ne s’est arrêté pour me dire ça, les trois m’ont balancé ces phrases toutes faites en continuant leur chemin, c’est tout juste s’ils ne me les disaient pas une fois le dos tourné. Les trois avaient dans la voix ce mélange entre agressivité et envie sexuelle dégueulasse. Je ne sais pas comment l’expliquer.

Pas la première fois

Le problème c’est que c’est comme ça tous les jours, plus vêtue ou moins vêtue, dans le métro, dans la rue, dans le bus, tout le temps, partout. Quand je parle de ce phénomène à mes amies je me rends très rapidement compte que c’est comme ça pour tout le monde et ça fait…peur. Voilà, peur !

Il y a quelques semaines, pendant l’euro, je me suis retrouvée coincée dans le métro, lumière éteinte, visage écrasé contre la vitre avec une rame pleine. Pendant cinq bonnes minutes, j’ai senti une main me toucher les fesses, de manière plus qu’insistante. Pendant cinq minutes j’ai retenu mes larmes et mes cris, je ne pouvais pas bouger, j’étais coincée contre la vitre et également paralysée par ce qui m’arrivait. Encore. J’ai attendu la prochaine station pour m’enfuir du wagon et rentrer à pieds. Le mec qui me tripotait était le petit français de base avec sa cravate et sa mallette, qui rentrait du boulot. Je le précise car j’en ai marre d’entendre des stéréotypes à la con qui sont faux et injustifiés. Il y a des abrutis de toutes les couleurs, de toutes les nationalités. Tout comme il y a des personnes bienveillantes venues du monde entier.

Ce n’est pas la première ni la dernière fois. Et on a peur. On a peur de s’habiller comme-ci ou comme ça, on n’a peur d’avoir un regard trop haut ou trop bas.

Différence entre drague et harcèlement

Dites-vous bien que la drague, la séduction, se FAIT A DEUX. Si vous cherchez à draguer une personne et qu’elle vous fait comprendre que ce n’est pas la peine, insister fera de vous un harceleur.

DEUX EXEMPLES POUR QUE VOUS COMPRENIEZ :

Harcèlement : L’autre jour, j’attendais une amie près d’une station de métro. Un mec m’aborde, de manière plutôt sympathique. Je lui réponds que c’est gentil mais que j’ai un copain “merci au revoir”. Le mec me répond : “Il n’est pas là“. Sérieusement mec ? Il n’est pas là ? C’est ça que tu réponds ? Il m’a tenu la jambe pendant les 10 minutes d’attente et c’était vraiment chiant. Je lui ai dit 15 fois que j’avais un copain, que je voulais qu’il me laisse tranquille, que je voulais qu’il parte. On aurait dit qu’il se disait que je ne pensais pas vraiment ce que j’affirmais !

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Drague : Hier, en sortant du cinéma, un homme me dit gentiment : “excusez-moi, vous habitez dans le coin ?“. J’ai pensé qu’il avait besoin d’un renseignement, je lui dis donc que oui, je connais le quartier. Il m’avoue “En fait j’avais envie de vous parler mais je suis nul je me suis dit que j’allais vous poser cette question ahah“. Je souris et lui réponds “Ah…Oui j’habite dans le coin, avec mon copain“. Il poursuit “C’est bien de préciser avec mon copain…Je vous souhaite une belle journée“. Cet homme a été bienveillant et respectueux de A à Z, il n’a pas insisté ! Je n’en garderai donc pas un mauvais souvenir, plutôt un souvenir flatteur.

Le reste du temps, j’ai (et “on”) a la sensation d’être un objet, un bout de viande, ça n’est pas vivable !

Vidéo harcèlement de rue

En novembre 2014, une vidéo d’une femme traversant différents quartiers de New York a été tournée pendant 10 heures, en caméra cachée. Voilà donc ce qui se passe lorsque l’on se promène seule dans des espaces publics :

Même si cette vidéo est édifiante, elle ne montre malheureusement que des hommes noirs ou hispaniques qui harcèlent… Cela renforce les croyances racistes du genre les hommes blancs sont mieux éduqués. Alors que NON. NON NON et NON et je sais de quoi je parle ! Il y a quelques mois je me suis même faite harcelée par un homme de 60 ou 65 ans, un vieux beau, vieux riche, qui m’a suivie pendant trois bonnes minutes dans la rue à me dire que j’étais un rayon de soleil, qu’il voulait simplement aller prendre un verre...Il n’y a pas d’âge, pas de couleur de peau, pas de nationalités qui sont plus enclines à faire chier le monde ! Il y a simplement des personnes qui ne sont pas éduquées et qui ne connaissent pas le terme de “respect”.

Un homme qui prend parole pour les autres

Je remercie F. pour son message suite à mon post sur Facebook :

Paris- 28/07/2016
Mec 1 : “Je me demandais si ton portable et toi aviez un numéro parce que t’es magnifique.” (Je…

Publié par Parler d’amour sur jeudi 28 juillet 2016

Bonjour à toi ! Il n’y a pas de mots pour qualifier ce genre de gars… De leur faute, notre image se ternis, je suis indigné par ce genre de comportement et je suis désolé que cela te soit arrivée. Ne te laisse pas démoraliser par ce genre de gars qui ne sont en aucun cas des hommes; Etre un homme, c’est savoir respecter une femme ! On ne se connait pas, je suis un des nombreux fan de ta page, qui ne met que très peu de “likes” ou de commentaires mais qui prend le temps de lire ce que tu postes ! Je ressens ta passion dans ce que tu écris, tu as du talent et tu es sûrement une personne formidable ! La société est responsable de ce genre de comportement, parce qu’elle est paradoxale dans sa communication qui prône l’égalité entre homme et femme alors que les programmes télé ne visent qu’à la ridiculiser (clips de chansons) et à faire comprendre son devoir de soumission envers l’homme ! J’ose croire que je ne suis pas le seul à prôner la valeur du respect qui est le fondement même de toute relations humaines. J’ose croire que beaucoup d’hommes comme moi considèrent la femme comme un don de dieu et que désignées comme telles, elles méritent notre respect, notre confiance et toute notre attention ! Je souhaite que un jour, l’amour triomphera sur le mal ! Au nom de tout les mecs bien pour qui ce genre de comportement leur portent préjudice. 

Je vis dans mon monde de bisounours et j’ai envie de croire qu’un changement de comportement est possible, il faut les avertir le plus possible, chacun à sa manière…

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.