Parler d'Amour
Donald Trump président : L’Enfer pour les femmes mais pas que…

Donald Trump président : L’Enfer pour les femmes mais pas que…

Auteur

Je suis choquée en apprenant la nouvelle : Trump a remporté l’élection présidentielle aux Etats-Unis et pas qu’un peu ! Le candidat républicain a remporté 290 grands électeurs sur les 270 nécessaires pour gagner l’élection. Hillary Clinton, sa rivale, en a quant à elle remporté 218.

C’est un cataclysme, une véritable catastrophe et on se demande comment une telle chose a pu arriver après tout ce que l’on sait sur ce matcho grossier et raciste. Certains sites comme Slate avaient déjà dressé la liste de tout ce qui faisait que Donald Trump était un candidat inacceptable à la présidence des États-Unis.

Trump n’a pas de limites, alors qu’il faisait son discours pour se présenter en tant que candidat, le monstre avait réussi à caler que “les immigrés mexicains étaient des violeurs”. Le nouveau président est raciste, autoritaire, misogyne et narcissique, tout le monde le sait et pourtant… il a été élu.

Trump se traduit par “Atout” en français, et ben put***…

Trump, le pourri mysogyne :

Les femmes devraient être traiter comme de la merde

Depuis sa candidature, le milliardaire rustre a enchaîné les déclarations misogynes, nombre d’entre elles ont été regroupées dans plusieurs vidéos.

Trump traite les femmes de “grosses truies” de “chiennes” de “Bimbos” et “de sales animaux”, et ce, de façon publique. Regardez dans la vidéo ci-dessus, ce gros porc ne nie même pas ses propos et semble en être fier, je ne sais pas ce qui me dégoûte le plus entre lui et la réaction du public déchaîné qui applaudit ! Ce milliardaire imbu de lui-même semble venu d’un autre monde, arriéré et sans gênes.

“C’est dur de prêter atten­tion à une femme lorsqu’elle a de petits seins”, “On s’en fout de ce qu’elles écrivent, tant qu’elles ont un joli petit cul”, “Les femmes, il faut les trai­ter comme de la merde”. Un flot de grossièretés sans nom, de propos hallucinants et tous plus invraisemblables les uns que les autres et pourtant, ce gros porc a été élu par de nombreuses femmes. Un article de ELLE que je vous invite à lire explique pourquoi ces femmes ont préféré voter Trump. Par exemple, Bertica Cabrera Morris, consultante républicaine autorisée à parler au nom de Trump a assuré qu’il n’était ni sexiste ni misogyne et pour elle, si Trump est “Brut de décoffrage“, il faut aussi savoir que « N’importe quel milliardaire au physique avantageux attire toutes sortes de femmes. » Je vais vomir, je reviens.

Les femmes qui avortent devraient être punies

Dans cette vidéo, Trump explique que pour lui, les femmes qui avortent devraient être punies, que l’avortement est un crime. Oui, parce que donner naissance à un enfant non-voulu dont on ne peut pas s’occuper, ça, c’est bien hein, vachement bien !

Quand on sait que de nombreuses femmes se sont battues pour ce droit en 1975 : “Ma revendication en tant que femme, c’est que ma différence soit prise en compte, que je ne sois pas contrainte de m’adapter au modèle masculin.” Simone Veil, des propos pareils paraissent irréels. En France, l’avortement a trop longtemps été pénalisé, passible des travaux forcés à perpétuité voir de la peine de mort ! Rappelons que Marie-Louise Giraud qui a avorté pendant la Seconde Guerre mondiale a été guillotinée par le régime de Vichy en 1943. Alors quand Trump parle de “crime” pour définir un avortement, on reste bouche bée.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Vous êtes dégoûtante

Trump a également insulté une avocate, Elizabeth Beck, en la traitant de “dégoûtante” simplement parce qu’elle avait demandé à prendre une pause afin de tirer son lait maternel.

Si Ivana n’était pas ma fille je sortirais peut-être avec elle

Parce qu’apparemment, tout est acceptable sortant de sa bouche, Trump a même le droit de tenir des propos incestueux… Choquant.

Un homme qui s’occupe de ses enfants joue le rôle de la femme

Pour ce milliardaire gerbant, un homme ne devrait pas changer les couches de ses enfants par exemple, parce que, vous comprenez, ça, c’est le rôle de la femme !

«Peu importe ce que [les médias] écrivent, du moment que ça a un joli petit cul ferme.»

Dans une interview pour Esquire magazine en 1991, Trump a dit : “You know, it doesn’t really matter what [the media] write as long as you’ve got a young and beautiful piece of ass”.

Tant d’exemples aussi monstrueux et sexistes les uns que les autres, Trump au pouvoir, c’est pour moi une véritable catastrophe pour les USA, nombre de personnes sont inquiètes et choquées des résultats de cette élection.

Mais Trump n’est pas QUE misogyne

Ici, je me suis attardée sur la misogynie de cet ignoble nouveau président des Etats-Unis. Mais ce n’est pas tout ! Trump a appelé à l‘interdiction pour les musulmans d’entrer sur le territoire américain. Trump a promis l’expulsion de citoyens américains dont les parents sont entrés illégalement sur le territoire. Trump a expliqué les agressions sexuelles au sein de l’armée par le fait qu’on «mélange les femmes et les hommes».

Trump a dit que le réchauffement climatique était une blague inventée par les “Chinois” pour des raisons de compétitivité.

Trump a proposé de retirer la gratuité de l’enseignement public aux élèves les moins studieux, est convaincu que le monde serait «100% meilleur» si Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi étaient toujours au pouvoir, a refusé la condamnation d’attaques antisémites faites sur des journalistes… Ses propos épouvantables ne sont malheureusement pas les seuls et je vous invite à en lire davantage sur Slate.

 

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.